Suivez-nous :

26 mai 2023 à 14h32 par 2 274 4

Action municipale : quel bilan à mi-mandat ?

Action municipale : quel bilan à mi-mandat ? | M+ Mulhouse
Action municipale : quel bilan à mi-mandat ? | M+ Mulhouse

Action municipale : quel bilan à mi-mandat ?

26 mai 2023 à 14h32 par 2 2744

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 6 minutes

2020-2023 : Michèle Lutz, accompagnée par son premier adjoint Alain Couchot, l’adjointe aux Mobilités Claudine Boni Da Silva et l’adjoint aux Finances Florian Colom, ont dressé le bilan de l’action municipale à mi-mandat, tout en se projetant sur le Mulhouse de demain. Cinq forums de quartiers ouverts à tous, consacrés aux projets qui transforment la ville, se tiendront en juin.  

« Faire de Mulhouse une ville plus apaisée, durable et attractive ». C’est la feuille de route que s’est donnée Michèle Lutz – et son équipe municipale – au soir de son élection de 2020.

« Cet engagement pris auprès des Mulhousiens nécessite aujourd’hui de faire un bilan à mi-mandat. L’ambition est de construire, avec les Mulhousiens, la ville de demain, pour la rendre plus facile et plus attractive. Je m’emploie à être le maire du quotidien, mais aussi à avoir une vision de Mulhouse pour les 10, 15 et 20 prochaines années. Je le fais avec une équipe engagée et une administration mobilisée. Sur les 98 engagements initiaux du programme municipal, 25 ont déjà vu le jour et 56 sont en cours de réalisation », souligne le maire de Mulhouse, à « l’enthousiasme intact » après six ans d’exercice.

Un milliard d’euros d’investissement sur dix ans

Si les transformations sont d’ores et déjà visibles, le mouvement de fond se poursuivra ces trois prochaines années du mandat – et au-delà -, avec un milliard d’euros investis sur dix ans. « Il nous faut conjuguer une ambition politique d’investissement forte et ambitieuse avec un contexte financier contraint (crise du Covid, inflation des prix, taux d’intérêt en augmentation…), indique Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances. Grâce à un budget équilibré et sain, Mulhouse a les moyens de ses ambitions » (lire notre article). Avec un tiers des investissements favorables ou très favorables en termes d’impact environnemental, Mulhouse est « la cinquième ville de France à initier la démarche du budget vert », précise l’adjoint.

Chantiers XXL

Catherine KohlerLe parc des Terrasses du musée sera accessible à partir de fin juin et inauguré le 22 septembre.  

Plan lumière et mobilités douces. Parmi les chantiers XXL en cours, le Plan lumière (20 millions d’euros d’investissement) va permettre « de faire de Mulhouse une ville pionnière en matière d’éclairage public, qui passera en 100% LED d’ici 2025 (10 000 luminaires rénovés), permettant de réduire de 70% la consommation électrique, soit un million d’euros d’économie par an », souligne Claudine Boni Da Silva, adjointe au maire déléguée aux Mobilités, en charge de deux autres dossiers majeurs en matière de développement des mobilités douces. Lancée en début d’année, l’extension du plateau piétonnier aux secteurs Arsenal, Tanneurs et Bons Enfants se poursuit jusqu’en novembre (lire notre article). Initié au lendemain de la crise du Covid, le développement de 12 itinéraires cyclables sécurisés connectés avec les communes périphériques se poursuit. « La voiture doit être à sa juste place », souligne le maire de Mulhouse, qui a instauré, début 2021, la gratuité des transports en commun sur l’ensemble du réseau Soléa pour les Mulhousiens de 65 ans et plus, « largement plébiscitée avec 9 200 pass délivrés ».

Nature. Enjeu majeur des villes à l’heure du réchauffement climatique, la place de la nature et de la biodiversité se voit affirmée au cours de ce mandat, à l’image des 25 000 arbres plantés selon la méthode Miyawaki sur la Promenade de la Doller à Bourtzwiller ; de l’aménagement d’un nouveau poumon vert de 3 hectares, boulevard Roosevelt, avec le parc des Terrasses du musée (accessible à partir de fin juin et inauguré le 22 septembre) ; le développement des cours d’école résilientes et végétalisées (Brossolette et Illberg en 2022, écoles élémentaires Stintzi et Wolf cet été)…

Renouvellement urbain. Ce mandat en cours est aussi celui de la rénovation en profondeur des quartiers, avec la mise en œuvre du Nouveau programme de renouvellement urbain, et son enveloppe de 352 millions d’euros, qui va permettre, « à la ville de se transformer de l’intérieur », souligne Alain Couchot, premier adjoint au maire. Ces transformations prendront forme au Drouot (démolition du « Nouveau Drouot » en cours d’achèvement, réaménagement de la place Hauger et rénovation thermique de 800 logements dans le Drouot historique), aux Coteaux (démolitions-reconstructions de logements, création d’un nouveau centre socioculturel unique et de trois nouveaux groupes scolaires…) et à la Fonderie (rénovation de logements, nouveaux aménagements d’espaces publics, liaison repensée avec le quai des Cigognes, Village industriel…). Un dernier quartier – boosté par l’implantation de KMØ et de la Maison de l’industrie de l’UIMM – à rattacher au secteur d’affaires gare voisin, en mouvement, à l’image de l’implantation de sièges d’entreprise (Bubendorff récemment) et du renouveau du square du général De Gaulle – visant à conforter Mulhouse comme « cœur d’agglomération ». Demain, les projecteurs se braqueront encore davantage sur le secteur à fort potentiel DMC, et, notamment, sur le devenir des bâtiment 62 et 63…

Aide à la population et sécurité

Catherine KohlerUne Brigade de nuit de la police municipale a été créée en juillet 2021.

Si la vitalité d’une ville se mesure en matière de transformations urbaines, elle s’appréhende aussi en termes d’aide à la population. « Au-delà de ce qui se voit, la Ville doit accompagner les plus fragiles », résume Alain Couchot, avant de lister des réalisations concrètes : création d’un Centre communal d’action sociale, « bons plans » familles, espaces France services pour lutter contre la fracture numérique, carte « Pass’Temps Senior », deuxième phase du Contrat local de santé… Autres engagements mis en exergue, cette fois sur le plan de la sécurité, Mulhouse a vu la création, en juillet 2021, d’une Brigade de nuit de la police municipale et 50 caméras ont été installées sur un total de 250 prévues avant la fin du mandat, pour un investissement de 2,3 millions d’euros.

Education et jeunesse

Avec trois nouveaux groupes scolaires qui vont voir le jour aux Coteaux et le groupe scolaire Victor Hugo à Bourtzwiller, la Ville a fait de l’éducation l’un de ses engagements majeurs, à travers son Plan écoles doté de 80 millions d’euros sur 25 ans. Un pari sur l’avenir qui se mesure aussi, pour Michèle Lutz, « par l’engagement de la Ville dans son Programme de réussite éducative (1 000 enfants accompagnés), les dix classes à projets culturels et sportifs ou le nouveau Plan Ambitions Mulhouse pour les enfants à besoins particuliers. » La jeunesse, c’est aussi, chaque année, 10 000 entrées dans le dispositif de l’offre de loisirs Passeport Aventures, 275 Chantiers jeunes, 180 stagiaires dans les services de la collectivité et 145 jeunes accompagnés dans le dispositif « Engage-toi ».

Sport et culture

Sur le plan sportif, hors subventions aux clubs, on retiendra l’ouverture de la Maison sport-santé, la rénovation de la salle de sport de Mittelwihr, mais aussi le renouveau à venir du gymnase Montaigne et du stade Barina aux Coteaux, en attendant le démarrage, « dans les prochains mois », des travaux du skate-park à la gare de Mulhouse.

« Avec 25 millions d’euros de budget, la culture est le budget le plus important de la ville », a rappelé le maire de Mulhouse, qui insiste sur la « nécessité de poursuivre la réflexion pour se réinventer demain ». Au-delà des événements, dont la programmation estivale qui sera dévoilée le 7 juin prochain, le maire et son équipe mettent l’accent sur la bonne santé du Conservatoire (1 600 élèves accueillis), l’orchestre Demos, le réaménagement à venir du rez-de-chaussée de la bibliothèque centrale, la labellisation de l’Orchestre symphonique de Mulhouse (OSM), le renouvellement de la labellisation « Ville d’art et d’histoire » et la rénovation de la façade de l’Hôtel de ville, à partir de 2024…

Concertation et budget participatif

Christophe Schmitt25 000 personnes ont été consultées sur l’ensemble des projets initiés par la Ville.

Que ce soit avec Allo proximité, qui a lancé la nouvelle mouture de son application ce printemps, mais aussi les concertations sur l’ensemble des projets (25 000 personnes consultés au total) – avec notamment l’Agence de la participation citoyenne – la Ville mise sur l’implication des Mulhousiens (« les meilleurs experts du quotidien », dixit le maire) dans la vie de la ville. « Après le premier budget participatif portant sur les aménagements liés à « Mulhouse Diagonales », un nouveau budget participatif d’un million d’euros, dédiés pour moitié aux mobilités douces, va voir le jour, à partir de cet été. Les habitants auront jusqu’au 30 novembre pour proposer leurs idées en la matière, via la plateforme mulhousecestvous.fr

5 forums pour rencontrer le maire et son équipe, près de chez vous

La Ville organise, dès ce mois de juin, des forums de quartier. L’occasion pour tous de rencontrer, près de chez vous, le maire et son équipe pour faire un point d’étape sur les projets qui transforment la ville.

  • Mercredi 7 juin de 17h30 à 20h30 :  Gymnase de l’école de Dornach, 24 rue de Brunstatt.
  • Vendredi 9 juin de 17h30 à 20h30 : Gymnase de la caserne Drouot, rue François Staedelin.
  • Mercredi 14 juin de 17h30 à 20h30 : Climbing Mulhouse Center (DMC), 21 rue des Brodeuses.
  • Vendredi 16 juin de 17h30 à 20h30 : Maison de la Région, 4 avenue du Général Leclerc.
  • Lundi 19 juin de 17h30 à 20h30 : Complexe sportif de la Doller, 5 rue de Toulon.
Print Friendly, PDF & Email

Discuter

4 réponses à “Action municipale : quel bilan à mi-mandat ?

  1. Bonjour , juste vous faire savoir si ??? , QUE TOUS LES BÂTIMENTS, CONSTRUCTIONS EN BRIQUES … ORANGE…. SONT CLASSÉS
    SEMI-HISTORIQUE , depuis après 1996 avec Madame CHIRAC Bernadette qui était à Mulhouse en 1996 .
    IL NE DOIVENT PAS SUBIR , … NI DÉTRUCTION , NI DEGRADATION , . UN ENTRETIEN pour les tenir en bon état.Ils sont la PROPRIETEES ici à Mulhouse et ailleurs de Madame Née PICCINELLI Michele Colette Divorcée FELTEN depuis 1992 , et achetes en même temps que l’AFFAIRES SCHLUMPF F. Malmerspach Mulhouse en 1979 , adresse était…. 20 Rue Albert Schweitzer 68270 Wittenheim.
    Cartier du Nordfel , Bâtiment loué a SERECT EDF , il y a un gros problème de destruction qui se voit , et nouvelles constructions PAS AUTORISÉ. Pas de PERMIS DE CONSTRUIRE , et Rue de l’est, Idem . Appelé , CONSTRUCTION SAUVAGE , SIGNALÉE GENDARMERIE .

    LES BATIMENTS EN BRIQUE SONT PROTÉGÉS PAR LA LOI en vigueur .

    La PROPITIATAIRE UNIQUE à Mulhouse Nordfeld, Madame S.A.R Impériale Michele Colette de Paris, 1977 , Divorcée FELTEN née PICCINELLI 1957 COLMAR .

    Cartier du Nordfeld

  2. Les lois sont modifiable (ils changent tous le temps), et s’il y a un tremblement de terre, c’est foutu, on est sur une faille en plus…Si une catastrophe arrive, il faut reconstruire à l’identique…vu que c’est historique.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR