Suivez-nous :
Jour de rentrée pour les 11 300 élèves mulhousiens | M+ Mulhouse

Jour de rentrée pour les 11 300 élèves mulhousiens

1 septembre 2022 à 17h32 par 6740

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Chantiers XXL dans le cadre du Plan Écoles de 80 millions d’euros, travaux de maintenance du patrimoine scolaire, végétalisation des cours d’école, cursus attractifs… M+ vous dit tout, en ce jour de rentrée des 7 000 enfants en écoles élémentaires et 4 300 élèves en maternelles.  

« L’éducation est encore la priorité de ce mandat, on se doit de chouchouter les enfants et leur offrir les meilleures conditions d’accueil, ils sont notre relève ! » Ce sont les mots de Michèle Lutz, maire de Mulhouse, pour cette rentrée scolaire qui aura vu plus de 11 300 enfants mulhousiens rejoindre les 31 écoles maternelles, 12 écoles élémentaires et 10 groupes scolaires. « Si le patrimoine scolaire est certes bien entretenu, on ne peut que constater sa vétusté, explique le maire dans les locaux du groupe scolaire Victor Hugo, à Bourtzwiller, dont les travaux de restructuration de 18 millions d’euros débuteront en octobre. La sécurité, le confort d’apprentissage et les enjeux environnementaux font partie des points fondamentaux que nous devons intégrer, à chaque fois, dans nos réflexions. »

Plan Écoles

Ville de Mulhouse – Le futur groupe scolaire Victor Hugo, à Bourtzwiller.

Navire amiral de la requalification du patrimoine scolaire, le Plan Écoles, débuté en 2013, avec ses 80 millions de budget, se poursuit avec la rénovation-restructuration de dix écoles dans trois secteurs-clés mulhousiens : au centre-ville ; à Bourtzwiller, avec la restructuration du groupe scolaire Victor Hugo déjà évoquée plus haut (livraison prévue à la rentrée 2024), et aux Coteaux avec 35 millions d’euros dédiés aux nouveaux groupes scolaires Camus et Peupliers (rentrée 2024), puis Matisse (rentrée 2026). Autant de travaux orchestrés par la Ville, qui témoignent aussi d’une méthode désormais bien rodée, comme le confie Chantal Risser, adjointe au maire déléguée à l’Education : « Dès le début de la réflexion, nous associons l’ensemble des personnes concernées, à commencer par la communauté éducative, mais aussi les enfants et les familles, les associations du quartier avec l’ensemble des partenaires, l’Éducation nationale, l’État… C’est essentiel pour la réussite des projets. »

Travaux toujours

Catherine KohlerLe maire de Mulhouse a fait la tournée des écoles mulhousiennes, ce jeudi matin.

En marge du Plan Écoles XXL, d’autres travaux d’ampleur ont été effectués dans des écoles aux quatre coins de Mulhouse. C’est le cas au groupe scolaire Sellier. Après l’extension de l’école élémentaire réalisée en 2020 (1,5 m€), la rénovation de la maternelle est achevée avec notamment, pour cette rentrée, une nouvelle distribution des espaces, trois salles de classes, des sanitaires rénovés (…) pour un budget de 1,5 m€. Reste à construire le bâtiment qui intégrera les locaux périscolaires et la salle de sport. Du côté du groupe scolaire Pierrefontaine, la création de quatre salles de classe de CP a été achevée cet été. Elle s’accompagne d’une réorganisation des espaces communs (salle de réunion, salle de stockage de matériels pédagogiques, bureau collectif) et de locaux techniques de ménage. L’opération, de l’ordre de 500 000 €, a été complétée par une réfection complète de l’ensemble du linéaire de la façade existante, ainsi que par la création d’un garage à vélos. A l’école élémentaire Kléber, un ancien logement désaffecté a fait l’objet de travaux de réhabilitation pour créer une bibliothèque et un bureau, libérant ainsi une salle de classe supplémentaire (85 000 €). Enfin, à l’école élémentaire Freinet, la démolition du bâtiment logement désaffecté connexe à l’école, réalisée cet été, permettra de libérer le terrain en vue d’un projet de construction d’un nouveau périscolaire.

3,7 m€ de travaux de maintenance

Au total, la Ville consacre un budget de 3,7 m€ millions d’euros d’investissement pour des travaux de maintenance dans les 53 écoles mulhousiennes afin de répondre, à la fois, à l’augmentation des capacités d’accueil et à l’amélioration du cadre de vie des élèves et des équipes éducatives. « Cet été, il y avait de la vie dans les écoles avec la présence de beaucoup de techniciens et d’entreprises. Au-delà du Plan Écoles, ce sont 219 chantiers qui sont mis en œuvre cette année, dont 139 sur la période estivale. Cela concerne des travaux très lourds, comme ceux menés à Sellier ou à Kleber (lire ci-dessus), mais aussi de moindre ampleur, tout aussi importants cependant, comme des salles de classes repeintes, des fenêtres changées… », résume Michèle Lutz.

Végétalisation des cours d’école

La question de la végétalisation des cours d’écoles et de la création d’îlots de fraîcheur est au centre des réflexions de nombreuses collectivités de l’Hexagone. La Ville de Mulhouse a décidé de faire partie des bons élèves en la matière. « Des écoles ont été identifiées pour savoir où les réalisations de cours résilientes étaient les plus urgentes. Notre challenge consiste à programmer trois cours d’école par an avec un budget de 1,3 million d’euros », argumente le maire de Mulhouse. Outre son intégration dans les opérations de restructuration du Plan Écoles, le programme dénommé « Cour nature » concernera, en 2022-2023, le groupe scolaire Brossolette (déjà débuté cet été) et l’école Illberg.

« L’école du dehors »

Catherine KohlerLes cours d’écoles de demain seront « résilientes » à Mulhouse.

Nature en ville encore ! Mené pour la première fois l’an passé avec le Centre d’Initiation à la nature et à l’environnement (CINE) et l’Education nationale – mais aussi avec l’État dans le cadre de la politique de la Ville et de la Cité éducative pour les écoles Matisse et Pergaud aux Coteaux – « L’école du dehors » a profité à 250 élèves de neuf écoles élémentaires (Hugo, Zay, Matisse, Pergaud, Brossolette, Wolf, Drouot, Nordfled, Kléber). Ce dispositif vise à encourager le contact direct avec la nature et son observation, y compris à l’école. Un projet similaire dans l’esprit (Mon jardin au fil des saisons) a été proposé, l’an passé, à 147 élèves de neuf classes de maternelles (Bourtz, Zuber, Thérèse, Plein Ciel, Brossolette, Wagner, Saint Exupéry, De Loisy, Nordfled). Un nouvel appel à projets a été lancé en vue de cette nouvelle année scolaire… « Le bilan fait avec les directeurs est très positif, tant au niveau des apprentissages fondamentaux des enfants, que du vocabulaire et du rapport à la nature totalement différent. On souhaite donc vraiment intensifier ce dispositif. Il existe un vrai engouement, rien que pour les écoles élémentaires, nous avons eu 58 classes supplémentaires qui se sont portées volontaires pour 2022-2023 et près de 40 en maternelles », précise Chantal Risser.

La carte de l’attractivité

Catherine KohlerNouveauté de la rentrée 2022 : une classe à projet artistique danse à l’école Freinet, en partenariat avec le Conservatoire.

« À Mulhouse, on essaye, on teste, on ose pour la réussite des enfants ». C’est le message que martèle le maire de Mulhouse. C’est dans cet esprit que des filières à dominante sportive et culturelle ont fleuri dans les écoles mulhousiennes, en lien avec l’Éducation nationale. Sur le modèle des Classes à horaires aménagés existant déjà en musique, dans les écoles Pierre Brossolette, Jean de la Fontaine et Cour de Lorraine, la Ville poursuit l’expérimentation, lancée l’an passé, avec des classes à projets sportif ou artistique. Après le volley à l’école Pergaud, les échecs à Brossolette et basket-ball à Haut-Poirier en 2021-2022, trois nouvelles classes de CE2 ont ouvert lors de cette rentrée : une classe à projet judo à l’école élémentaire Koechlin, rugby à l’école élémentaire Pierrefontaine et tennis de table à Jean Zay. En partenariat avec le Conservatoire, une Classe à horaires aménagés danse a ouvert ses portes à l’école élémentaire Célestin Freinet. Ces classes à projet artistique ou sportif concernent un total de plus de 500 enfants. (Lire notre article)

Unique section internationale britannique du département

L’innovation ne se limite pas aux sports ou aux arts, à l’image du cursus bilingue anglais proposé dans une classe à double niveau CM2-6e à l’école Illberg et au collège Bel Air voisin. Grande nouveauté de la rentrée, unique dans le département : l’ouverture de la première section internationale britannique au collège Bel Air pour les élèves de 6e et de 5e. « Les écoles à Mulhouse sont animées par de très nombreux projets. L’ouverture pour cette rentrée de cette section internationale unique dans le département se déroule d’emblée à Mulhouse, au collège Bel Air. C’est un message fort ! Mulhouse est une ville qui doit être tirée par toutes ces initiatives d’excellence, c’est une priorité », a souligné, mardi, Olivier Faron, recteur de l’Académie de Strasbourg, en visite à l’école Victor Hugo à Bourtzwiller, qui se félicite du lien fort avec les collectivités dont la Ville de Mulhouse, l’État et l’ensemble des partenaires.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR