Suivez-nous :
L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

25 septembre 2019 à 18h52 par 1 3361

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

L’adoption de la révision du PLU, un nouvel éclairage pour la façade de la gare, le programme Briand site-école, le nouveau nom du Palais des sports, la candidature de Mulhouse au label « Terre de jeux 2024 »… Tels ont été les principaux sujets abordés lors de la séance du conseil municipal de ce 25 septembre.

Le Palais des sports devient « Palais des sports Gilbert Buttazzoni »

Thomas Itty

Cette séance a démarré par l’hommage du conseil municipal à Gilbert Buttazzoni, ancien adjoint au maire et conseiller départemental, et à Stephan Graesslin, directeur de cabinet du maire, récemment disparus. Le conseil a adopté une délibération afin de renommer le bâtiment du Palais des sports, « Palais des sports Gilbert Buttazzoni », pour rendre hommage à son action en tant qu’adjoint délégué au Sport, de 1992 à 2008, et à son implication dans le milieu associatif. En 2000, il a notamment œuvré à la rénovation et à l’agrandissement du Palais des sports.

La révision du PLU adoptée

Tristan Vuano

C’est le fruit de quatre années de travail, de concertation et de consultations : la révision du Plan Local d’urbanisme de Mulhouse a été adoptée par le conseil municipal. Il sera applicable après la réalisation des mesures de publicité règlementaires, soit début octobre.

« Il était nécessaire de réviser le PLU, vieux de plus de 10 ans et dépassé, pour répondre aux exigences de la loi et aux besoins de développement de la ville, explique Catherine Rapp, adjointe au maire déléguée à l’Urbanisme. Cette révision a été largement partagée et concertée depuis 2015, avec des ateliers pédagogiques et des parcours découverte sur site, l’implication du Conseil consultatif du patrimoine mulhousien et des professionnels, des réunions et temps de rencontre dans les quartiers et une grande concertation en ligne. »

Plus de 1 200 contacts ont ainsi été établis entre 2016 et 2018, avant l’avis favorable donné par les personnes publiques associées et les 95 observations formulées dans le cadre de l’enquête publique. Ces observations, qui portaient essentiellement sur quatre grands sujets (la restructuration de l’ancien site du conservatoire, la protection du patrimoine bâti remarquable, la préservation des boisements, le maintien de la vocation actuelle du site de l’orphelinat Saint-Joseph) ont été intégrées dans la nouvelle version du PLU. « Les débats parfois passionnés sur le sujet et l’expression des habitants ont permis au projet d’évoluer et je m’en réjouis », souligne Michèle Lutz, maire de Mulhouse.

« Ce PLU est ambitieux pour la ville, à tous les niveaux, il se décline en trois grands axes : une ville de nature et de bien-être, un cœur d’agglomération fort et accessible et une ville d’innovation et de production, poursuit Catherine Rapp. Des protections fortes sont mise en place avec le maintien des limites de la ville, sans extension sur les zones naturelles et agricoles, la protection de 23 ha supplémentaires d’espaces boisés classés ou encore une protection améliorée du patrimoine bâti. »

Les ZAC Fonderie et Nouveau Bassin s’achèvent

Linkcity

Les comptes-rendus à la collectivité de Citivia ont été l’occasion de faire le point sur l’état d’avancement des Zones d’aménagement concerté (ZAC) Fonderie et Nouveau Bassin, dont les concessions d’aménagement arrivent à leurs termes en 2020.

Côté Fonderie, les aménagements de la ZAC sont presque achevés, puisque seuls trois lots, ou s’installeront la Maison de l’Industrie, une résidence étudiante et des logements, restent encore à aménager. 830 logements y ont déjà été réalisés sur un objectif total de 900, les espaces publics ont été réalisés à 98% et plusieurs équipements de premier plan y ont été créés. Dans la foulée de l’ouverture de la Cité du numérique KMØ, la nouvelle Maison de l’Industrie ouvrira ses portes en 2021. Porté par l’UIMM Alsace (Union des industries et des métiers de la métallurgie), ce nouveau lieu de formation rassemblera, sur 5 500m², le Centre de formation à l’industrie, l’AFPI et les services de l’UIMM.

Du côté du Nouveau Bassin, depuis sa signature en 1991, l’opération d’aménagement a permis la création de 1 030 logements. Elle a parallèlement permis l’implantation d’équipements et d’entreprises, générant sur la zone environ 770 emplois. Les dernières opérations sont en cours ou démarreront prochainement avec cinq chantiers programmés, dont celui, en cours de construction, d’une résidence service seniors, mais aussi de logements, d’un pôle de loisirs et d’un hôtel.

Un Plan d’illuminations pour la façade de la gare

Depuis 2017, la Ville a engagé un Plan lumière afin de valoriser le patrimoine mulhousien et de créer des ambiances nocturnes, avec l’assistance de l’agence Lyum. « La gare est un lieu de premier contact avec la ville pour les voyageurs, c’est aussi un lieu stratégique auquel j’ai souhaité que nous portions une attention particulière », explique Michèle Lutz. Afin de mettre en place une installation permanente d’illuminations, une convention a été signée avec la SNCF, propriétaire du bâtiment. La mise en lumière concernera les 124m du corps principal du bâtiment, soit le hall départ et les ailes gauche et droite.

« L’éclairage sera double : des lumières blanches constantes pour les ailes du bâtiment et des lumières changeantes selon les périodes et les évènements pour la partie centrale », souligne Philippe Trimaille, adjoint au maire délégué à l’Aménagement des espaces publics. Le financement du projet est estimé à 197 000€, pris en charge par la Ville, avec une participation de 50 000€ de la SNCF Gares et connexion et une participation du Conseil départemental.

Mulhouse candidate au label « Terre de jeux 2024 »

En amont des Jeux Olympiques de Paris, en 2024, le Comité d’organisation met en place le label « Terre de jeux 2024 » pour engager les territoires autour de la dynamique des Jeux. Les collectivités territoriales peuvent bénéficier de ce label qui récompense une démarche globale autour des Jeux sur la base d’engagements concrets obligatoires et optionnels, qui porteront à la fois sur le déploiement des actions de « Paris 2024 » et sur le lancement de leurs propres initiatives. « La Ville de Mulhouse souhaite candidater à l’obtention de ce label, qui sera décerné à partir de cet automne et qui permettra notamment d’accueillir des délégations sportives, en devenant Centre de préparation aux jeux », explique Christophe Steger adjoint au maire délégué au Sport.

Le programme « Briand, site école » se poursuit 

Marc Antoine Vallori

Dans le cadre du programme Briand site école, qui vise à revitaliser l’avenue Briand et ses alentours (lire nos articles: 32-projets-pour-revitaliser-briand-mulhouse et le-futur-de-briand-se-construit-maintenant-mulhouse), l’appel à manifestation d’intérêt a permis de retenir la candidature de 31 projets présentés par les habitants. Dans l’attente de la réalisation des travaux nécessaires à l’accueil de ces nouvelles activités, la Ville souhaite accompagner les porteurs de projets au travers de plusieurs actions. Un accompagnement personnalisé, par Alsace Active et le TUBA est ainsi proposé à chaque porteur de projet alors que des manifestations périodiques (les Saisons de Briand) associant tous les porteurs de projets, permettant de confronter idées et prototypes au public, vont être mises en place, à raison d’un week-end chaque trimestre. Au 88, avenue Briand, c’est un local partagé par les associations du quartier qui ouvrira prochainement ses portes, préfigurant le futur « Haut-Parleur », l’un des lieux d’innovation et de partage du projet.

Une convention avec le lycée Louis Armand sera également signée prochainement afin de faire participer les élèves à des travaux pédagogiques sur le thème de l’avenue bigarrée et de l’urbanisme transitoire pour les lieux d’innovation.

Et aussi : l’installation d’une clôture autour de la Maison de la santé de Bourtzwiller ; le délai supplémentaire d’environ un an pour la dépollution de l’ancien site PUPA qui accueillera un parc dans le cadre de Mulhouse Diagonales ; la proposition de versement d’une subvention exceptionnelle au Musée de l’impression sur étoffes…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

  1. Fonderie est certes sur le point d’être achevé,mais pour nous ,Habitants historiques du quartier c’est un échec.
    Trop d’ incohérences!
    Une clinique difficile d’accès(comment se garer puis cheminer en toute sécurité?),enclavée au sein d’innombrables logements sociaux très problématiques,une université qu’il eut lieu valu tournée vers les sciences techniques (histoire du site)plutôt que vers ses spécialités actuelles (littéraires),une Kunsthalle dans un bel écrin mais invisible que les visiteurs et même les habitants du quartier peinent à identifier et maintenant cette Maison de L’industrie qui s’installe devinez où?juste en face de la Faculté de Droit.
    (maintenant que la vocation du site,à l’origine industriel,est ce qu’elle est,pourquoi donc un Cfa des métiers de l’industrie?)
    Et pourtant il existe un lieu autrement plus approprié et accessible(tramway à quelques mètres), anciens locaux désaffectés Befs-technologies, à l’angle des rue Gay-Lussac et bld Stoessel,et où se trouvent déjà les Cfa Roosevelt.
    Car évidemment les milliers de voitures qui polluent considérablement le secteur Fonderie ne dérangent pas nos aménageurs qui encore et encore drainent toujours plus de personnes sans à aucun moment avoir songé à faciliter leur déplacement par exemple avec l’extension du tramway vers le secteur?(qui pourrait desservir le Moenchberg,Riedisheim,Brunstatt etc…)
    Après tout,combien de voitures en moins quand une clinique,une université,deux CFA, un centre commercial,des milliers de logements,un site industriel en pleine reconversion en sus de la société Mitsubishi etc?
    Seul point positif mais cela vient tard,KMO qui semble , paradoxalement,être un Ovni,dans un quartier qui fut pourtant au départ industriel.

    A bon entendeur!

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR