Suivez-nous :

29 septembre 2023 à 14h52 par 1 614 0

Contrat local de santé, fracture numérique, projet Vulcan Energie France… L’essentiel du conseil municipal

Contrat local de santé, fracture numérique, projet Vulcan Energie France… L’essentiel du conseil municipal | M+ Mulhouse
Contrat local de santé, fracture numérique, projet Vulcan Energie France… L’essentiel du conseil municipal | M+ Mulhouse

Contrat local de santé, fracture numérique, projet Vulcan Energie France… L’essentiel du conseil municipal

29 septembre 2023 à 14h52 par 1 6140

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 6 minutes

Jeudi, c’était jour de rentrée pour le conseil municipal de Mulhouse. Retour sur les points incontournables.

« Faire plus avec toujours moins »

Après la trêve estivale, l’heure de la rentrée a sonné pour le conseil municipal et le maire de Mulhouse qui, dans ses propos liminaires, invite à « redoubler d’énergie et de volontarisme dans une période bien morose pour beaucoup, voire douloureuse pour certains ». Dans le viseur, le coût de l’énergie notamment, « préoccupation pour nos concitoyens, mais également pour les collectivités qui doivent faire toujours plus, avec toujours moins de moyens, en assumant l’inflation, le surcoût des travaux, le développement du service public… »

« Cette assemblée doit être le lieu du débat mais à la condition que ce dernier ait un lien direct, réel, et non extrapolé, avec nos compétences. J’ai le souci de l’honnêteté et de ne pas promettre monts et merveilles », souligne Michèle Lutz, qui invite chacun « à regarder le fonctionnement d’une équipe de rugby » et ses valeurs inhérentes : « la solidarité, la cohésion, la bienveillance, autant de gages de succès ». Et le maire de lister la dynamique mulhousienne actuelle, en matière de renouvellement urbain, piétonnisation, développement des mobilités douces, nature en ville (…), à travers des exemples : rénovation de la place du Dr Hauger au Drouot, nouveau parc des Terrasses du musée, piétonnisation du secteur « Arsenal – Tanneurs – Bons enfants » (achevée pour le début du Marché de Noël, lire notre article), travaux de l’avenue Aristide Briand, de la partie sud du boulevard Roosevelt et de la Porte de Bâle…  « Un programme concret, tangible, réaliste et ambitieux, à la hauteur des enjeux pour Mulhouse », souligne le maire.

Contrat local de santé, acte 3

Catherine KohlerLe sport santé fait partie des axes majeurs du CLS de Mulhouse.

« Prévenir, guérir, informer et former, coordonner ». Ce sont les quatre axes du nouveau et troisième Contrat local de santé (CLS), depuis son lancement en 2012. « Mulhouse est l’une des rares villes françaises qui en est à la troisième génération de son Contrat local de santé. La signature officielle interviendra en décembre », précise le maire. « Ce nouveau CLS s’inscrit dans l’histoire de la promotion de la santé de notre ville, poursuit Henri Metzger, conseiller municipal délégué à la Santé. L’Agence régionale de santé a fait une évaluation positive du CLS précédent, il s’agit désormais d’aller encore plus près des habitants des quartiers, à l’image des actions en matière la lutte contre le cancer du sein ». Parmi les actions notables à venir : la mise en œuvre d’une unité mobile de prévention et de dépistage, la création d’une « Maison des 1 000 premiers jours » pour accompagner les familles, la formation d’habitants relais en santé… Sans oublier le renforcement de l’attractivité de la ville, « pour maintenir et attirer des professionnels de la santé sur le territoire. »

Programme Ambitions Mulhouse : un poste de professeur en pédopsychiatrie

Dans le cadre du Programme Ambitions Mulhouse (lire notre article), la Ville s’engage à financer la création d’un poste de professeur des universités de territoire en pédopsychiatrie, à hauteur de 11 000 euros par an, pendant trois ans, aux côtés de la Collectivité européenne d’Alsace et de la Région Grand Est. Un professeur des universités de territoire (Dr Romain Coutelle, actuellement praticien hospitalier en pédopsychiatrie au CHU de Strasbourg) sera recruté par le GHRMSA pour son exercice hospitalier, et par la Faculté de médecine de Strasbourg, pour son volet universitaire. « La question de l’école est prégnante à Mulhouse, rappelle Chantal Risser, adjointe au maire à l’Education. Ambitions Mulhouse est un programme pertinent pour répondre aux besoins de prise en charge des élèves, notamment perturbateurs, mais aussi décrocheurs. »

Le gymnase Montaigne rénové

Ville de MulhouseLa livraison du gymnase Montaigne rénové est prévue au printemps 2025.

Mis en service en 1977, le gymnase Montaigne, lieu historique d’entraînement et de compétition des équipes du Volley Mulhouse Alsace (VMA), mais aussi dédié à la pratique scolaire, va faire l’objet d’une rénovation en profondeur. Mise aux normes d’accueil du public, de la sécurité incendie (…), les travaux comporteront également un large volet de rénovation énergétique. Coût de l’opération, qui devrait démarrer d’ici la fin d’année, pour une livraison prévue au printemps 2025 : 2,5 millions d’euros. « Le relogement des utilisateurs est d’ores et déjà organisé, c’était notre priorité », précise le maire.

Copropriétés Plein Ciel 1 et 2 : lancement d’une concession d’aménagement

Déclarés, dès 2020, « dangereux » en matière d’occupation, par la sous-commission départementale de sécurité et promis à la démolition, les immeubles Plein Ciel 1 et 2 aux Coteaux se sont invités au programme du conseil municipal, à l’occasion d’une délibération portant sur le lancement d’une concession d’aménagement. L’occasion d’un point d’étape par Alain Couchot, premier adjoint au maire, délégué au Renouvellement urbain : « Depuis le mois d’août, un agent de sécurité, financé par la collectivité, est présent sur le site 24h/24. La procédure de carence est en cours. Elle durera de 12 à 18 mois, avant une déclaration d’utilité publique, préalable pour la suite du processus. La Ville accompagne les habitants pour leur relogement. Dans le cadre de la convention d’urgence, les ventes de gré à gré sont en cours : 202 visites ont eu lieu, 189 offres ont été réalisées et 104 accords ont été trouvés. 24 acquisitions de gré à gré sont déjà terminées et 40 dossiers sont en cours. »

Contre la fracture numérique

Archives – Catherine Kohler 38 000 Mulhousiens éprouvent des difficultés avec l’usage du numérique.

« Nous faisons de la lutte contre la fracture numérique un enjeu prioritaire de l’action municipale, on estime à 38 000 le nombre de Mulhousiens qui éprouvent des difficultés avec l’usage du numérique.  On se doit de répondre aux enjeux d’inclusion numérique et réduire les inégalités ». Marie Hottinger, adjointe au maire déléguée au Numérique, plante le décor, avant de décliner l’action municipale, chiffres à l’appui : 10 000 Mulhousiens sensibilisés au numérique, 25 000 accompagnements par la médiation numérique, facilitation d’accès aux e-services, animation d’un réseau de solidarité numérique de plus de 40 membres…  C’est dans ce cadre que la Ville prend part au réseau des Espaces France Services, développés par l’Etat pour garantir l’accès aux services publics dématérialisés. Mulhouse compte aujourd’hui quatre Espaces France Services situés dans les quartiers Coteaux, Drouot, Lavoisier-Brustlein et Centre historique, mais également un bus itinérant, géré par le centre socioculturel Lavoisier-Brustlein, qui sillonne les quartiers prioritaires de la Politique de la ville. Le conseil municipal a acté une convention de partenariat avec le CSC Lavoisier-Brustlein, visant à renforcer le dispositif en affectant un agent de la Ville dans le bus France Services, 20 heures par semaine.

Solidarité avec le Maroc

La Ville de Mulhouse s’associe à la solidarité internationale en faveur des populations sinistrées, suite au séisme survenu au Maroc dans la nuit du 8 au 9 septembre dernier (Ndlr : 3 000 morts et plus de 5 530 blessés). Le conseil municipal a voté une contribution d’un montant de 10 000 € au Fonds pour l’action extérieure des collectivités territoriales (FACECO), mis en place par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères. « Ce fond d’urgence est fléché vers des ONG spécialisées dans l’aide urgente. Comme pour la Turquie, une vente caritative sera également organisée, en lien avec la communauté marocaine et les associations locales », précise Emmanuelle Suarez, adjointe au maire déléguée aux Relations internationales.

Projet Vulcan Energie France : avis défavorable à titre conservatoire

Invité de dernière minute au conseil municipal, le projet de délibération portant sur la demande de permis exclusifs de recherche de gîtes géothermiques portée par la société Vulcan Energie France – visant à valoriser le fluide géothermal contenu dans le sous-sol pour en extraire de l’énergie et du lithium géothermal – se sera soldé par un avis défavorable du conseil municipal. « Une décision conservatoire, précisent le maire Michèle Lutz et Jean-Philippe Bouillé, adjoint au maire délégué à l’Urbanisme. Le dossier est complexe, nous avons une vision fragmentaire et nous ne souhaitons pas prendre de décision à l’emporte-pièce. On demande une réponse du conseil municipal sous 30 jours et, même si le projet présente un réel intérêt économique et environnemental, compte tenu du manque d’informations sur ce projet et du manque de temps, nous demandons qu’une consultation approfondie des communes concernées soit organisée, par le porteur du projet et les services de l’Etat, en associant le plus d’acteurs possible ». Le périmètre géographique de la demande de permis de recherche de gîtes géothermiques concerne le secteur Est de l’Alsace. Il couvre une superficie de 480 km² et concerne l’intégralité du ban communal de Mulhouse.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR