Suivez-nous :
Budget, aménagements du site DMC, raccordement de l’Euroairport… Tout savoir sur le conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

Budget, aménagements du site DMC, raccordement de l’Euroairport… Tout savoir sur le conseil municipal de Mulhouse

12 novembre 2021 à 16h56 par 2 5603

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Rapport d’orientation budgétaire 2022, raccordement ferroviaire de l’Euroairport, pistes d’aménagements du site DMC, dispositifs en direction de la Jeunesse, égalité femmes-hommes… Retrouvez l’essentiel des sujets abordés lors du conseil municipal de ce mercredi 10 novembre.

En ouverture de cette séance du conseil municipal, le maire de Mulhouse Michèle Lutz a rappelé que « comme nous en avons, hélas, l’habitude depuis le printemps 2020, la gestion de la crise sanitaire demeure une préoccupation. Comme vous le savez, la situation se détériore à nouveau, un peu partout sur l’ensemble de notre territoire. Si nous avons intégré depuis longtemps déjà qu’il nous faudra vivre avec le virus, je fais partie de ceux qui considèrent que la vaccination, comme le respect des gestes barrières, restent les meilleures armes pour s’en sortir, en attendant qu’un protocole efficace de traitement de la maladie soit élaboré. Résister à la vaccination est une mise en danger de soi et d’autrui, surtout si cela s’accompagne du non-respect des gestes barrières dont on connaît l’efficacité, déjà sur d’autres pathologies.

Je considère que les va et vient concernant les mesures du port du masque doivent être appréhendées comme le recours à un médicament : on en prend quand on en a besoin, on réduit ou on arrête le traitement quand on est en voie de guérison, et on réitère le protocole en cas de récidive. On n’hésite pas à prendre un médicament quand il est notre seule chance de guérir. Le masque est notre antidote contre le virus. Chacun de nous, en tant qu’élu, doit prendre sa part de responsabilité dans ce combat contre le virus pour que, collectivement, nous empêchions la plus dramatique des solutions : un nouveau confinement. »

« Un juste milieu entre une vision politique et un équilibre financier »

La présentation du rapport d’orientation budgétaire 2022 a été l’occasion pour le maire de rappeler que celui-ci est « la concrétisation d’un programme sur lequel nous avons été élus et tenant aussi compte des nécessaires changements que nous devons intégrer dans un univers mouvant. Les Mulhousiens attendent de la collectivité qu’elle soit présente à leurs côtés et qu’elle leur apporte le soutien dont ils ont tant besoin. »

« Le rapport d’orientation budgétaire est un juste milieu entre une vision politique et un équilibre financier, souligne Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances. Je tiens à rappeler l’importance du Pacte territorial de relance et de transition écologique que nous avons voté lors du dernier conseil municipal : ce sont 37 projets que nous avons déposés pour un total d’investissement de 261 millions d’euros, avec l’accompagnement de nos partenaires, l’Etat, la Région, la Collectivité européenne d’Alsace et l’agglomération mulhousienne.

Cinq priorités d’action

Le rapport d’orientation budgétaire a ainsi permis de détailler les projets des cinq priorités d’action de la municipalité :

  • Protéger chacun, être attentif à tous : modernisation de la vidéoprotection, Plan lumière, lutte contre les incivilités, états généraux de l’action sociale et de la santé (lire notre article), construction d’un Centre communal d’action sociale, Plan école et Plan numérique, nouveaux locaux du service Jeunesse (lire notre article), ouverture des bons plans de Mulhouse en famille aux grands parents…
  • Construire une ville plus belle et agréable à vivre : programmes de renouvellement urbain dans trois quartiers, démolition de la tour Adoma, engagement pour la Tour de l’Europe, plus de nature en ville, rénovation énergétique des bâtiments, poursuite des aménagements de Mulhouse Diagonales…
  • Favoriser la création d’emplois : soutien au dynamisme entrepreneurial et à l’innovation avec le développement de la Zac Gare, de la Fonderie, quartier d’innovation, et du site DMC, accompagnement du commerce avec la 2e phase de Mulhouse Grand Centre et la création d’une foncière commerce pour les secteurs Bâle et Briand, soutien à l’économie sociale et solidaire avec l’AMI Briand et l’appel à projets Courts-Circuits…
  • Développer les mobilités douces: développement des pistes cyclables dans le cadre du Plan vélo (lire notre article), création d’une Cité du vélo, gratuité des transports en commune pour les + de 65 ans et prise en charge de 60% de l’abonnement pour les collégiens et lycéens, développement des zones 30 km/h, programme d’investissement dans les parkings en ouvrage…
  • Contribuer au bien-être et à l’épanouissement de chaque Mulhousien : favorisation des pratiques culturelles et de loisirs, soutien à la vie associative et aux centres socioculturels, rénovation des équipements sportifs et création d’un skate park, ouverture de la Maison sport santé, développement de la mobilisation citoyenne de proximité, lutte contre la fracture numérique…

Une capacité d’investissement préservée

« En 2020, nous avons préservé nos ratios financiers avec une épargne brute de 16,2%, supérieure à la moyenne des villes de la strate, une capacité de désendettement stable et des dépenses de fonctionnement maitrisées permettant un haut niveau d’investissement, de près de 47 millions d’euros en moyenne, chaque année, entre 2014 et 2020 », explique Florian Colom.

« Si le potentiel fiscal de Mulhouse est bas, (513€ par habitant en 2022 contre 690€ en moyenne pour les villes de la strate) et que le taux de la taxe foncière bâti est inférieur à la moyenne, les fondamentaux budgétaires sont préservés en 2021, avec un encourt de la dette en baisse et des dépenses de personnel contenues. Nous serons très vigilants quant à la possible contribution des collectivités au redressement des comptes publics, dans le cadre du projet de loi de finances 2022. La recherche de financements extérieurs, le soutien fort aux associations (avec plus de 12 millions d’euros) et l’optimisation de l’autofinancement pour limiter le recours à l’emprunt, nous permettent de prévoir 44 millions d’euros d’investissement en 2022. Ces investissements ont pour objectifs premiers de soutenir la relance économique, de renforcer l’attractivité de Mulhouse et donnent la priorité à la transition écologique et énergétique. »

Avis favorable pour la desserte ferroviaire de l’Euroairport

Catherine Kohler

Le conseil municipal a émis un avis favorable à la création de la nouvelle desserte ferroviaire de l’Euroairport, avis qui a été transmis au commissaire-enquêteur de l’enquête publique et aux représentants de l’Etat. « L’Euroairport est un élément essentiel de l’attractivité du territoire mulhousien et de tout le Sud-Alsace, explique Jean-Philippe Bouillé, adjoint au maire délégué à l’Urbanisme et à l’aménagement. Avec plus de 8 millions de passagers par an, l’aéroport est aussi un des plus grands employeurs de la région avec près de 6 300 emplois sur le site aéroportuaire. Chaque jour, environ 25 000 personnes, voyageurs comme salariés, font le trajet de et vers l’aéroport, majoritairement en voiture, avec un impact carbone considérable et des routes saturées. »

Le projet prévoit la création d’une nouvelle voie ferrée à double sens de 6 km, exclusivement sur le territoire français, en dérivation de la ligne Strasbourg-Mulhouse-Bâle existante, ainsi qu’une halte ferroviaire au contact immédiat de l’aérogare. A sa mise en service, en 2030, six trains par heure permettront de relier l’aéroport à la gare de Mulhouse en 12 minutes seulement.

DMC : un lieu d’expérimentations de la ville durable et créative

Drone Supervision

Une délibération technique portant sur l’acquisition de terrains du site historique de DMC par l’établissement public foncier (EPF) d’Alsace a été l’occasion de présenter les pistes d’aménagement de ce site stratégique pour la ville, de 30 hectares, qui comprend 17 bâtiments. « L’ambition sur ce site DMC pour la Ville, comme pour ses partenaires, c’est d’aller vers un lieu d’expérimentation de la ville durable, avec une dimension d’innovation forte, autour d’un pôle qui a déjà commencé à se construire, sur l’économie émergente et créative, souligne Jean-Philippe Bouillé. Cette friche est considérée comme l’une des plus belles d’Europe de l’Ouest, avec un potentiel exceptionnel. Aujourd’hui, le site est partiellement occupé par un certain nombre d’activités, notamment DMC Sas, Clemessy, le village d’entreprises, Motoco, le Climbing Mulhouse Center… Plusieurs discussions sont en cours autour d’activités et de thèmes comme l’innovation numérique, les circuits courts alimentaires ou encore des logements atypiques, avec des porteurs très motivés. Nous avons, avec ce site, la capacité d’attirer des porteurs de la région et bien au-delà.

L’utilisation raisonnée du foncier, la qualité urbaine, la renaturation du site, avec notamment la réouverture du Steinbaechlein en cours, la préservation du patrimoine industriel remarquable et le maintien des activités productives en ville, le tout dans un modèle collaboratif, sont les axes de réflexion qui guident notre action. Il est indispensable de s’assurer une maîtrise progressive du foncier, qui est déjà bien avancée, l’acquisition de cette parcelle d’1,65 hectare, propriété du groupe Cogia, par l’EPF d’Alsace, qui le portera pour le compte de la collectivité, s’inscrit dans ce projet. »

 « Accompagner les jeunes au quotidien »

Jacky Ley

« La jeunesse de notre ville est une richesse, elle nous pousse à oser, à être audacieux, à expérimenter dès que c’est possible », a souligné Michèle Lutz, en introduction d’une délibération concernant les principes et l’ambition partenariale de la politique Jeunesse de la Ville.

« Avec plus de 25% de la population âgée de moins de 25 ans, Mulhouse est l’une des villes les plus jeunes de France », explique Ayoub Bila, adjoint au maire délégué à la Jeunesse et à l’Enfance. Cette jeunesse vive et dynamique fait la fierté de notre ville, nous croyons en elle, quand certains préfèrent la caricaturer. Nous avons le devoir d’accompagner les jeunes Mulhousiens au quotidien, surtout dans le contexte de crise sanitaire qui les a durement impactés. Pour ce faire, nous avons mis en place une ambitieuse politique de proximité, avec une approche par parcours. » Les parcours citoyen, d’engagement vers l’emploi, mobilité, loisirs et santé sont ainsi proposés aux jeunes Mulhousiens, alors que les locaux rénovés du service Initiatives et actions jeunesse de la Ville viennent d’ouvrir leurs portes (lire notre article). Pour en savoir plus sur la place des jeunes à Mulhouse, consultez le dossier du dernier numéro du magazine M+.

L’égalité femmes-hommes « au cœur de notre gouvernance »

Le rapport annuel 2020 sur la situation en matière d’égalité femmes-hommes a été publié par la Ville. Il présente le fonctionnement de la commune, les politiques qu’elle mène sur son territoire et les orientations et programmes de nature à améliorer cette situation. « Mulhouse tient à être un territoire exemplaire dans ce domaine, je formule le vœu que la question de l’égalité femmes-hommes soit au cœur de notre gouvernance, qu’elle irrigue nos méthodes de travail et toutes les politiques et projets mis en place », souligne Michèle Lutz. Alors que la situation reste contrastée sur le territoire mulhousien, de nombreuses actions (Mulhouse au féminin, D’ailes à elles…) se sont déployées ces dernières années et l’installation prochaine, début 2022, du Conseil mulhousien de l’égalité permettra de compléter l’action de la ville dans ce domaine.

Par ailleurs, un appel à projets dans le cadre de la lutte contre les violences intrafamiliales et faites aux femmes a permis au conseil municipal de soutenir plusieurs actions menées par Appuis, le Mouvement du Nid et le Planning familial.

Parmi les autres points abordés : les actions mises en place dans le cadre du Plan de prévention du bruit dans l’environnement ; la convention pluriannuelle d’objectifs 2021-2024 avec La Filature ; la contribution de Mulhouse à l’espace Alsace du Festival des Jardins de Neuenburg am Rhein ; la mise à disposition de personnels au profit des associations sportives…

Retrouvez le conseil municipal en replay sur www.mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

3 réponses à “Budget, aménagements du site DMC, raccordement de l’Euroairport… Tout savoir sur le conseil municipal de Mulhouse

  1. « Construire une ville plus belle et agréable à vivre » Mais la plus ennuyante que j’ai connu, une ville morte, sans concert, sans évènement, sans ambition…Bref une ville où tu te fais ch….!
    Faudra bien plus que le plan lumière, diagonale, des vélos, des arbres et des fleurs pour rendre attractive cette ville. Il me semble qu’une nouvelle équipe municipale plus jeune, serait un.bon début. Parce-que comme dit le dicton  » on fait pas du neuf avec du vieux « 

    1. Quand je vous lis, je me dis qu’on ne vit pas la même ville… je suis un habitant et en ce qui concerne les événements, concerts, culture, ou autres loisirs, mulhouse a tout : sport, théâtre, musique, activités associatives, festivals,…

  2. Les événements, quels événements, le Marché de Noël, le carnaval, le Tour de France tout les 10 ans…? Mdr!
    Les concerts???? Les concerts se passent au Zénith de Strasbourg et oui parce que cette ville n’a même pas une salle de concert. Ou plutôt si, il y a bien une mini salle de concert au Parc Expo mais à l’abandon, à l’image du fantomatique Stade de l’Ill, bref Mulhouse quoi. Vous avez raison sur un point, nous ne vivons pas dans la même ville.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR