M+ supplément thématique : la participation citoyenne
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Pratiques sportives ouvertes : on a testé le cardio-boxing ! | M+ Mulhouse

Pratiques sportives ouvertes : on a testé le cardio-boxing !

12 septembre 2017 à 17h25 par 2 0590

S’adonner à une activité sportive, librement et gratuitement, c’est toute l’idée des Pratiques sportives ouvertes (PSO) qui s’offrent aux Mulhousiens, à l’initiative de la Ville. Parmi les différentes propositions : le cardio-boxing, nouvelle discipline testée par M+.  

Mardi 12 septembre, 12h15. Rendez-vous est pris au Squash 3000 où se déroule la première séance de cardio-boxing, nouvelle activité proposée dans le cadre des Pratiques sportives ouvertes (PSO), mises sur pied par la Ville. Un rapide tour aux vestiaires pour quitter mes sempiternels jeans et t-shirt, me voilà en parfaite tenue de sportif, prêt à en découdre. Pas facile, facile, après deux mois d’été, synonymes de barbecues et de soirées prolongées…

« Buvez bien, vous allez transpirer »

Marc-Antoine Vallori

Après le petit speech de bienvenue d’Alain Hemmerlin, responsable des Actions sportives à la Ville, place au cardio-boxing sous la houlette du sympathique Badr, éducateur sportif à l’Elan sportif qui dispense ce cours en partenariat avec la Ville. Première bonne surprise et malgré la reprise de la saison : je suis loin d’être seul. D’abord huit, puis dix, nous serons au final une bonne douzaine, sportifs, non-sportifs, jeunes, moins jeunes, à faire les premiers tours d’échauffement. « Buvez bien, vous allez transpirer ! », promet, sourire aux lèvres, Badr.

« Chacun à son rythme »

Les muscles chauds, le groupe se scinde en binômes pour tourner dans différents ateliers : ici, on saute en rythme, là, on soulève des poids, plus loin, on fait des exercices avec une corde. « Une minute pour chaque exercice, puis on change et, surtout, chacun y va à son rythme », explique notre prof. Jusqu’ici tout va (à peu près) bien pour votre cobaye du jour, dont les quelques perles de sueur relevées sur son front rappellent que si la convivialité est de mise, on est bien là pour faire du sport. Et c’est tant mieux !

« Pour le coup droit passe encore »

Marc-Antoine Vallori

Les choses se compliquent quelque peu en entrant dans le vif du sujet : réaliser des mouvements de boxe, si possible sur la rythmique des titres de musique, soigneusement distillés sur la sono. Pour le coup droit, passe encore, mais pour l’uppercut, j’en conviens, je repasserai lors de la prochaine session. Le regard mi-amusé, mi-circonspect de ma voisine directe en dit long sur mes (in)aptitudes à coordonner mes gestes. N’est pas Mike Tyson qui veut mais qu’importe, comme le martèle Badr : « Si l’on est là pour réaliser tous les gestes de la boxe, sans se toucher, on est surtout ici pour se faire plaisir et dépenser son énergie. » Et sur ces points précis, c’est mission accomplie.

« Je reviendrai »

Marc-Antoine Vallori

Antidotes aux blessures, les exercices d’étirement – là, franchement, en toute modestie, j’excelle – vont clore la séance d’une heure. Un peu rougeau et finalement pas trop mécontent de mes performances physiques – voire chorégraphiques -, l’heure est venue de connaître le verdict de l’une de mes camarades de jeu, Mélanie : « Super sympa ! Adepte de temps à autre de running et de zumba, je ne connaissais pas le cardio-boxing. Ça permet de se défouler et d’apprendre une nouvelle discipline dans une ambiance conviviale. C’est en plus à deux pas de mon travail. Je reviendrai ! »  Le footeux dans l’âme que je suis certainement aussi. Une certitude pour Badre qui sera là mardi prochain, même endroit, même heure : « On va bien bosser et progresser tranquillement avec les personnes présentes à cette première séance et les nouvelles au fil du temps. Je vais faire en sorte qu’aucune séance ne se ressemble. » Allez, chiche, à la semaine prochaine !

Cardio-boxing, tous les mardis de 12h15 à 13h15 au Squash 3 000 dans le cadre des Pratiques sportives ouvertes (PSO). Gratuit. Lire ci-dessous.

Du volley-ball au qi-qong

C’est parti pour la 4e saison des Pratique sportives ouvertes (PSO). Novateur, dès son lancement par la Ville de Mulhouse, le concept réside à faire découvrir et pratiquer gratuitement aux Mulhousiens des activités sportives au sein d’équipements aux quatre coins de la ville, du lundi au dimanche, et à des horaires variés. Dans ce florilège de propositions, les créneaux multisports (volley-ball, badminton, tennis de table et basket-ball), encadrés par des éducateurs sportifs de la Ville qui proposent, cette année, un échauffement tout en prodiguant de précieux conseils. En marge, sept créneaux de futsal par semaine et du fitness sont proposés aux Mulhousiens les samedis matins, de 10h à 11h30 au gymnase de l’école élémentaire Kœchlin.

Au rayon des nouveautés, on peut s’essayer aux quilles (mardi de 10h à 11h30 à la Maison des sports d’opposition), au cardio-boxing avec l’Elan sportif (mardi de 12h15 à 13h15 à l’Espace Squash 3000) ainsi qu’au qi-qong (samedi de 10h à 11h30 à la Maison des sports d’opposition).

« Les PSO s’adressent à tous les publics et aux familles notamment, mais surtout à des personnes non-licenciées, souligne Alain Hemmerlin, responsable des Actions sportives à la Ville. Pour cette nouvelle saison, nous orientons encore davantage les PSO vers le sport santé et bien-être pour des personnes qui ne pratiquent pas d’activité physique de manière régulière. »

La saison passée, la formule a comptabilisé 5 300 inscriptions, soit 16 personnes par séance en moyenne. Côté pratique, c’est simple. Il vous suffit d’être habitant de Mulhouse, d’avoir 18 ans – ou d’être accompagnés d’un parent pour les mineurs – et de vous inscrire sur les sites en présentant une pièce d’identité. Bon plan pour éviter l’inscription à chaque début de séance : la carte nominative PSO à faire directement sur site, au pôle Sports et jeunesse de la mairie (03 89 33 78 34) ou au Palais des sports (03 89 33 79 23).

+ d’infos sur www.mulhouse.fr

Discuter

Laisser un commentaire