M+ supplément thématique : la participation citoyenne
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Opah : jusqu’à 50% d’aides pour rénover les logements dans les quartiers anciens | M+ Mulhouse

Opah : jusqu’à 50% d’aides pour rénover les logements dans les quartiers anciens

17 mai 2017 à 12h33 par 1 3590

1 000 logements rénovés. C’est l’objectif de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat (Opah) en cours, qui modifie en profondeur le visage des quartiers Franklin, Vauban-Neppert et Briand.

Difficile d’imaginer en se baladant, au cœur du quartier Franklin-Fridolin, à quoi ressemblait l’immeuble des 73-75, rue Kœchlin. Déclarée insalubre par le service d’Hygiène de la Ville de Mulhouse, cette maison de ville s’est transformée en un immeuble cossu de huit logements (F4 et F1) répondant aux normes d’isolation thermique et aux standards de confort d’aujourd’hui.

Citivia

Un exemple parmi d’autres qui démontre les effets de l’Opération programmée d’amélioration de l’habitat de Renouvellement urbain (Opah Ru), mise en place depuis 2007 par la Ville de Mulhouse, qui a déjà permis la réhabilitation de près de 2 100 logements des quartiers anciens, tout en changeant profondément leur visage. Lancée en 2014, la nouvelle Opah court jusqu’en 2018 avec l’objectif  de réhabiliter 1 000 logements (324 à ce jour) sur les secteurs Franklin, Vauban-Neppert et l’avenue Aristide Briand (lire ci-dessous).

« Tout le monde est gagnant »

« Ces aides financières m’ont poussé à me lancer, reconnait le propriétaire de l’immeuble de la rue Koechlin, acquis en 2014 dans le cadre d’une SCI. Redistribution de logements, toiture, sanitaire, électricité, chauffage, isolation, ravalement des façades…, tout est neuf. Sur 500 000€ de travaux, nous avons bénéficié d’environ 50% de subventions (ndlr : 142 000€ de l’Anah, 62 500€ de la Ville de Mulhouse et 44 000€ du CD68). Si le cahier des charges est strict concernant le choix des matériaux pour la réfection, notamment en termes d’isolation, et les loyers plafonnés durant 9 ans, tout le monde est gagnant au final. »

Catherine Rapp, adjointe au maire de Mulhouse en charge de l’Urbanisme, abonde dans le même sens : « L’Opah permet de réoxygéner nos quartiers anciens en incitant les propriétaires privés à investir. Ces opérations s’inscrivent plus largement dans le Programme de rénovation urbaine mené dans le cadre des ZAC Casquettes, Lefebvre et des jardins Neppert qui transforme Mulhouse en profondeur, tant sur le plan de l’habitat que des équipements et des espaces publics. La transformation des quartiers participe au changement d’image de Mulhouse pour séduire de nouveaux habitants et des investisseurs. »

« Un bon investissement »

Catherine Kohler

C’est le cas de Romin Hartmann, Fribourgeois, qui rénove actuellement un immeuble typique du Mulhouse du XIXe siècle au 7, rue du Runtz, à deux pas du marché. « D’ici juillet, tout devrait être terminé. On transforme la maison en quatre logements, tout en gardant son âme. L’idée est de les louer principalement à des étudiants mais aussi de penser à moi plus tard pour une résidence secondaire. Mulhouse est à côté de Fribourg, les prix du marché immobilier sont intéressants et c’est une ville qui bouge, se transforme, bien loin de l’image industrielle que l’on s’en fait. C’est un bon investissement ». Hors coût d’acquisition que l’investisseur promet en dessous de six chiffres, 226 000 euros ont été engloutis dans les travaux, le total des subventions se montant à 102 000€. Côté loyers, il en coutera (hors charges) pour les futurs locataires de 365€ par mois pour un F2 à 533€ le F4.

L’Opah, c’est quoi ?

C’est un dispositif d’aides financières pour les propriétaires occupants et bailleurs pour réhabiliter leur logement et/ou leur immeuble. A Mulhouse, l’Opah en cours porte sur les quartiers anciens Franklin, Vauban-Neppert et l’avenue Aristide Briand. Ces aides, octroyées sous certaines conditions par l’Anah et la Ville de Mulhouse, s’élèvent en moyenne à 50% des travaux, selon leur nature. Initié par la Ville, le dispositif est porté par Citivia qui propose gratuitement des conseils techniques et financiers, tout en constituant avec le propriétaire le dossier de subventions.

Bureau d’information de l’Opah : 03 89 33 29 29 – opah@citivia.fr

Discuter

Laisser un commentaire