M+ supplément thématique : Éducation, les enfants d’abord !
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

22 juin 2017 à 19h30 par 2 7526

Le dernier conseil municipal avant la pause estivale s’est tenu, ce jeudi 22 juin au Parc Expo. Il a été question de cluster des musiques actuelles, d’un abonnement étudiants pour stationner à la Fonderie, de vidéoprotection et de commerce notamment.

L’ancienne gare de Dornach, futur cluster des musiques actuelles

Christophe Schmitt

Nous vous l’annoncions le 29 mars dernier sur www.mplusinfo.fr : l’ancienne gare de Dornach, rue des Machines, va se transformer en cluster des musiques actuelles. Géré par l’association Le Squ’Art, regroupement de différents acteurs culturels de la Cité du Bollwerk, ce lieu de 320 m² sera dédié à la création, à l’enregistrement et à l’échange pour les nombreux groupes de la scène locale en voie de professionnalisation. Coût total des travaux de cette réhabilitation, reprise de la façade comprise : 500 000 euros pris en charge par la Ville susceptible de bénéficier d’une aide financière de la Région Grand Est et du Département du Haut-Rhin. « Un lieu fédérateur et un élément d’attractivité pour Mulhouse et ses groupes de musique sur le plan national comme international, a souligné Michel Samuel-Weis, adjoint au maire délégué à l’Animation culturelle, avant de préciser que ce lieu ne sera pas source de nuisances sonores pour les riverains, sa vocation n’étant pas de diffuser de la musique.»

Stationnement : abonnement spécial étudiants à la Fonderie

Marc Barral Baron

Dans le cadre de l’extension du stationnement payant au quartier de la Fonderie, à partir du 3 juillet prochain, un abonnement pour les étudiants du campus Fonderie de l’Université de Haute-Alsace va voir le jour. Les tarifs ? 1€/1 jour ; 2,50€/1 semaine ; 10€/1 mois ; 20€/3 mois. Cet abonnement sera valable dans une zone délimitée par la rue de Zillisheim, la Porte du Miroir et les limites extérieures de la zone de stationnement payant. « Le quartier est en saturation en termes de capacités de stationnement, d’où la décision de l’extension du stationnement payant, prise en lien avec les habitants pour le bien-vivre dans le quartier, souligne Philippe Trimaille, adjoint au maire en charge des Déplacements urbains et Transports. Les étudiants sont des usagers particuliers, notamment ceux venant de communes éloignées non-desservies par les transports en commun et nous avons tenus compte des avis exprimés. »

Vidéoprotection : huit nouvelles caméras

Christophe Schmitt

Huit nouvelles caméras de vidéoprotection vont être installées pour renforcer le réseau actuel qui compte 231 caméras dont dix mobiles. Coût de cette extension : 240 000 euros. «Avec le report des 64 caméras SNCF de la gare centrale au Centre de supervision urbain en décembre 2015, nous disposons aujourd’hui d’un vrai maillage sur le territoire, explique Paul Quin, adjoint au maire en charge de la Sécurité et de la Tranquillité publique. La vidéoprotection est un outil qui s’inscrit dans la stratégie globale territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance. » Et le maire Jean Rottner de souligner « le partenariat remarquable entre la Direction départementale de la Sécurité publique et la Ville » en prenant l’exemple du bureau de police mixte associant Police municipale et Police Nationale, inauguré aux Coteaux lundi dernier, « une première nationale ».

Subventions au commerce mulhousien

Catherine Kohler

« Malgré une situation fragile, tout le monde s’accorde à parler de l’attractivité du commerce du centre-ville ». Ce sont les mots de Nathalie Motte, adjointe au maire déléguée à l’Attractivité commerciale, avant de rendre hommage au dynamisme des associations commerçantes mulhousiennes, « à l’image du Panonceau d’Or remis aux Vitrines de Mulhouse lors du Challenge du commerce et des services de la CCI de France, en avril dernier ».  En 2017, la somme globale allouée par la Ville de Mulhouse aux associations de commerçants s’élève à 121 000 euros  : 10 000 euros pour les actions communes de la Fédération des commerçants dont le compte est géré par les Vitrines de Mulhouse ; 35 000 euros pour l’association les Vitrines de Mulhouse ;  11 000 euros  pour l’association Coeur de Mulhouse et 65 000 euros à l’association du Marché.

Et aussi…

  • Bientôt le BoAt au Drouot. La Maison de projets, Le BoAt, devrait ouvrir ses portes en septembre au Drouot.  Comme l’a souligné Philippe Maitreau, adjoint au maire et élu référent du quartier Drouot-Barbanègre,  « le BoAt (Bosco Atelier) a l’ambition d’être une Maison de(s) Projet(s), format Tiers-Lieu. » Un lieu destiné au renouvellement urbain et à tout ce qui s’y connecte mais aussi à l’emploi. La pierre angulaire du BoAt sera un laboratoire numérique solidaire et intergénérationnel, porté par Sémaphore. La Ville soutient ce projet à travers une subvention d’équipement à Sémaphore de 25 000 euros.
  • Subventions de fonctionnement aux centres sociaux. Les montants socles des subventions de fonctionnement aux centres socioculturels pour les années 2017 à 2020 sont fixés dans le cadre des conventions tripartites pluriannuelles, signées le 22 mai 2017, entre la Ville de Mulhouse, la Caisse d’allocations familiales du Haut-Rhin et chacun des sept centres socioculturels mulhousiens. A savoir pour 2017 : 626 500 euros à l’Afsco ; 313 500 euros au CSC Bel Air ; 465 500 euros au CSC Lavoisier-Brustlein ; 275 500 euros au CSC Papin ; 389 000 euros au Pax ; 276 500 euros au CSC Porte du Miroir et  319 000 euros au CSC Wagner.  « Nous avons fait le choix de garantir une stabilité des subventions pour les trois prochaines années, cela permet aux centres socioculturels de se projeter vers l’avenir pour répondre aux besoins des usagers »,  a commenté Paul-André Striffler, adjoint au maire en charge des Relations avec les centre sociaux.
  • Un nouveau Pôle santé à Bourtzwiller au printemps 2018. Les premiers coups de pioche vont débuter,  lundi 26 juin. Un Pôle de santé va sortir de terre au printemps 2018, place Gunsbach, à Bourtzwiller. Les travaux de construction du bâtiment seront financés par un emprunt de 700 000 euros souscrit par Citivia et une subvention de 280 000 euros sollicitée auprès de la Préfecture du Haut-Rhin dans le cadre du Volet territorial du Contrat de Plan Etat Région 2015-2020. Cette opération, portée par Citivia, ne requiert pas de participation financière de la Ville.

Discuter

6 réponses à “L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

  1. Dans cette initiative stationnement Fonderie vous oubliez toujours les personnes consultant les services de la clinique Diaconat Fonderie !! Même pour les urgences c’est une galère pour trouver une place alors que l’état de la personne génère angoisse et stress

  2. C’est frappant le faible nombre de vélos à la Fonderie par rapport à d’autres universités…
    Sans excuser les étudiants, l’accès cyclable est assez faiblard vers la bld. Stoessel ou vers la Porte du Miroir: pas de vrai bande ou piste aménagée. .

    1. La Ville ne fait pas assez pour la circulation à vélo : des détours avec carrefours dangereux entre la gare et la porte du miroir ; des parcours qui longent des voitures en stationnant, mettant le cycliste à la merci de l’ouverture d’une portière, etc… etc…

Laisser un commentaire