Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

L’automne sera japonais à Mulhouse ! | M+ Mulhouse

L’automne sera japonais à Mulhouse !

1 septembre 2018 à 10h51 par 3 0820

Avec Mulhouse loves Japan, la culture japonaise se dévoile jusqu’au 5 novembre avec une multitude d’évènements et d’animations. Des mangas aux estampes, en passant par les kimonos, les tambours traditionnels et les plus beaux bonsaïs de la planète, l’automne sera japonais à Mulhouse !

« Un véritable voyage au Japon au cœur de Mulhouse ! » La formule de Michèle Lutz, maire de Mulhouse, lors de l’inauguration du Jardin éphémère de la place de la Réunion, résume bien l’idée d’automne nippon qui va se déployer sur toute la ville, jusqu’au 5 novembre, à l’occasion de Mulhouse loves Japan. Une manifestation organisée dans le cadre de l’évènement national « Japonismes 2018 : les âmes en résonnance », qui célèbre le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon.

Des îles jardins au cœur de la ville

Thomas Itty

Premier évènement lancé sous cette bannière, le Jardin éphémère de la place de la Réunion, jusqu’au 20 septembre, se pare cette année des couleurs et de la forme de l’archipel japonais. Réalisé par le service Jardins publics et Espaces verts de la Ville, le Jardin éphémère se déploie jusqu’à la place des Victoires en un chapelet d’îles-jardins d’inspiration japonaise, qui reprennent la forme du Japon. Dans la tradition japonaise, il est possible d’écrire un vœu sur un Tanzaku (petit papier à vœux) et de l’accrocher à un arbre ou aux fils présents sur les îles-jardins. Pour leur permettre de se réaliser, ces vœux seront ensuite brûlés lors d’une cérémonie, le 4 octobre prochain, à l’occasion de l’inauguration de Folie’Flore et des Journées d’octobre.

Les plus beaux bonsaïs de la planète

La grande fête populaire de l’automne mulhousien, qui se déroulera du 4 au 14 octobre au Parc Expo, sera, en effet, tout naturellement placée sous le signe du Japon. Les 19 jardins de Folie’Flore mettront, sur 10 000m², les jardins japonais et particulièrement les bonsaïs à l’honneur. Avec le bonsaï EuroTop 30, véritable coupe d’Europe des bonsaïs, les expositions de l’école Sogetsu et de la Fédération française du bonsaï, le congrès de la Fédération française du bonsaï et surtout l’évènement international majeur du Congrès mondial du bonsaï, ce sont 240 bonsaïs et 100 œuvres suiseki (art japonais autour des pierres d’exception) qui vont se dévoiler aux visiteurs, certains pour la toute première fois.

« Nous allons avoir un groupement d’évènements tout à fait exceptionnels, souligne le Mulhousien François Jecker, l’un des spécialiste français du bonsaï. Les arbres présentés seront pour certains âgés de 600 ans et d’une beauté incroyable. Nous allons également avoir la plus belle collection d’Europe de suiseki, présentée au public pour la première fois, avec des œuvres magnifiques et très émouvantes. »

Des liens anciens entre Mulhouse et le Japon

En concurrence avec Chicago pour l’organisation du Congrès mondial du bonsaï et sa centaine de spécialistes mondiaux, c’est finalement Mulhouse qui a emporté la mise, grâce à un dossier très solide et à ses liens historiques avec le pays du Soleil-Levant.

« Mulhouse est l’une des premières villes européennes à avoir mené des échanges avec le Japon, au XIXe siècle, grâce à son industrie textile dont les étoffes, utilisées pour la fabrication des kimonos, explique Olivier Becht, député du Haut-Rhin et président du Centre européen d’études japonaises d’Alsace (CEEJA). Ces liens ne sont pas seulement historiques comme en témoigne la présence à Mulhouse de Mitsubishi Heavy Industry ou le fonds de 130 000 ouvrages universitaires japonais du CEEJA. Le CEEJA est très heureux d’apporter sa contribution à cette superbe manifestation initiée par la Ville de Mulhouse, en prêtant de nombreuses pièces de sa collection. »  

Des estampes, planches de mangas, photos et objets historiques qui se laisseront découvrir au public via des expositions avec plusieurs propositions très différentes, dans le fond comme dans la forme, qui mettent l’accent sur les spécificités culturelles japonaises.

Mangas, kimonos et estampes

Côté photo, les religions et croyances du pays du Soleil-Levant se laisseront ainsi découvrir via une exposition au temple Saint-Etienne, alors que la Cité de l’automobile accueille des séries de clichés sur les plus anciens temples bouddhiques du pays. L’art traditionnel de l’estampe japonaise sera mis à l’honneur, à l’Office de tourisme et à l’agence Porte Jeune de Soléa avec la série Les 36 vues du Mont Fuji, réalisée au 19e siècle par l’artiste Hokusai. La Commanderie de Rixheim accueille, elle, Les 53 relais de Tôkaidô, une série d’estampes réalisés par Hiroshige, en 1832.

Les kimonos (au Musée de l’impression sur étoffes), les objets en fer de style Nanbu (La Filature) et bien sûr les bonsaïs (Parc Expo, dans le cadre du Congrès mondial du bonsaï) seront également de la partie cet automne à Mulhouse. Des concerts de taïko (La Filature et Rixheim), les tambours traditionnels japonais, ainsi qu’une cérémonie traditionnelle du thé (La Filature) seront l’occasion de découvrir ces arts typiquement nippons. Principaux produits d’exportation culturelle du pays, les mangas auront droit à un festival de films d’animation autour du thème de l’enfance, au cinéma Bel-Air, du 20 octobre au 5 novembre, ainsi qu’à une exposition dédiée.

Plus largement, le zoo,les hôteliers et les commerçants proposeront, en octobre, un ensemble d’animations et de jeux autour de Mulhouse loves Japan, de même que de nombreuses associations et artistes mulhousiens.

Jusqu’au 5 novembre dans divers lieux. Retrouvez le programme complet de Mulhouse loves Japan. Lire notre article d’avril ici

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR