M+ supplément thématique : Mulhouse destination shopping
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Commerce mulhousien : un vent de nouveautés | M+ Mulhouse

Commerce mulhousien : un vent de nouveautés

6 février 2018 à 17h17 par 3 6730

Ouvertures d’enseignes, attractivité du centre-ville et une invitée de marque avec Michèle Lutz, maire de Mulhouse…  Tel était le menu du premier Atelier du commerce de l’année, ce mardi matin.

Animé par le manager du commerce mulhousien Frédéric Marquet, l’Atelier du commerce, ce n’est pas seulement un expresso serré au Salon de thé 1924, Un monde de café. C’est surtout le rendez-vous mensuel pour tout savoir – ou presque –  sur la dynamique commerciale du centre-ville mulhousien.

Ouvertures

Dans la lignée de la courbe ascendante entamée depuis 2011 avec plus de 440 nouvelles enseignes, de nouveaux commerces ont ouvert leurs portes ces dernières semaines à Mulhouse.

  • Comme déjà annoncé sur M+, dès décembre, le Rey’staurant a officiellement été inauguré, place de la République, avec à sa tête Fidel et Lionel, bien décidés à redonner toutes ses lettres de noblesse à cette institution mulhousienne.

  • Toujours côté restaurant, citons Plume (35, rue des Trois Rois), « une vraie rôtisserie au concept soigné », dixit Frédéric Marquet avec  « deux jeunes passionnés » aux commandes, qui proposent aussi leurs spécialités à emporter.
  • Gourmandise encore chez Sugar Island, qui ouvrira ce jeudi 8 février au 14, rue des Fleurs en proposant une vaste gamme de bonbons et de chocolats.
  • Toujours rue des Fleurs (au 4, cette fois-ci), Mam’Zelle Moustache ne coupe pas les cheveux en quatre mais propose plus prosaïquement un salon de coiffure mixte, au concept soigné, ainsi qu’un espace barbier bien dans l’air du temps.
  • A deux pas de l’Office de tourisme, au 9, avenue de Colmar, Colors beauty shop propose cosmétiques, maquillages, soins pour les cheveux et le corps pour elle, comme pour lui.
  • Enfin, dopé par l’ouverture imminente du Conservatoire de Mulhouse dans feu-Centre Europe, le magasin de musique Ophicléide,spécialiste des  instruments à vents (vente et réparation), quitte ses locaux de Guebwiller et s’installera officiellement au 14d, boulevard de l’Europe. « Une preuve de plus de l’attractivité de Mulhouse », aux yeux du manager du commerce.

Cocorico

En parlant d’attractivité, Mulhouse serait-elle devenue « The place to be » ? Toujours est-il qu’après la venue de représentants de la métropole de Douai, la semaine passée, c’est au tour ce jeudi d’une délégation de Neuchâtel de fouler le sol mulhousien pour parler de la dynamique commerciale, avec une visite du centre-ville à la clé. Une bonne nouvelle s’accompagnant souvent d’autres :  Mulhouse vient également d’être citée dans l’émission La Quotidienne de France 5 consacrée à « Comment faire pour éviter la mort de nos centres-villes ? » (de 32’15 à 52’20 pour le dossier « commerce de centre-ville »).

JeudiOui

Catherine Kohler

Relancée le 11 janvier dernier, la formule du JeudiOui, proposant shopping jusqu’à 20h au centre-ville et bons plans, rythmera encore le calendrier mulhousien 2019 à trois reprises. Si dans l’ensemble, cette première de l’année calquée sur le démarrage des soldes s’est plutôt bien déroulée, le manager du commerce Frédéric Marquet a rappelé aux commerçants les clés pour la réussite du rendez-vous :

« Pour que ça marche, il faut que tout le monde joue le jeu. Les magasins qui ont communiqué sur leurs ouvertures jusqu’à 20h ont eu une bonne fréquentation. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut qu’un maximum de magasins soient ouverts pour donner envie aux gens de venir… » Voilà qui est dit.

Michèle Lutz, l’invitée du jour

Thomas Itty

Il y avait encore davantage de monde qu’à l’accoutumée ce mardi pour ce premier Atelier du commerce. La présence du maire de Mulhouse Michèle Lutz n’était certainement pas étrangère à cette affluence matinale. « Vous contribuez  à l’attractivité de Mulhouse et je vous en remercie chaleureusement, a souligné le premier magistrat de la ville. J’en parle d’autant plus volontiers que j’ai été commerçante durant 45 ans dont 30 ans à mon compte. » Après ce joli clin d’œil, Michèle Lutz s’est prêtée au jeu des questions-réponses et, là aussi, on a appris un certain nombre de choses.

Expérimentations

Retenons le lancement du nouveau programme d’aides lancé par la Ville pour le ravalement des façades d’immeubles et la réfection des devantures d’enseignes dans les secteurs de l’avenue de Colmar, des rues de Bâle et de Belfort et de l’axe Briand-Franklin. Retenons encore la volonté de créer d’ici 6 à 8 ans, 200 logements (dans le segment du moyen de gamme) en centre-ville mais aussi la volonté du maire d’expérimenter sur le plan des mobilités, et notamment des déplacements doux, à l’image des aménagements cyclables de la rue des Bonnes Gens, prévus en mars . « Je crois aux expérimentations pour répondre au plus juste aux besoins des utilisateurs », a confié le maire de Mulhouse. Enfin, il a été question de stationnement et de lutte contre les incivilités du quotidien. Et Michèle Lutz, sur ce point précis, de chaudement conseiller « le service Allô proximité et la toute nouvelle application Allô proximité », officiellement lancée fin février mais aussi de lancer un appel à tous les Mulhousiens : « Les citoyens ont un rôle  majeur pour le bien-vivre à Mulhouse ». Marc-Antoine Vallori

Prochain Atelier du commerce : mardi 6 mars à 8h30. + d’infos sur Facebook

Discuter

Laisser un commentaire