M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Collégiens et apprentis soldats du feu | M+ Mulhouse

Collégiens et apprentis soldats du feu

28 juin 2017 à 12h15 par 1 7972

Lancée à la rentrée 2014, l’option Jeunes sapeurs-pompiers est suivie, chaque année, par 15 élèves des collèges Kennedy, Wolf et Villon, à partir de la classe de cinquième. Hier, ils étaient tous là, pour la cérémonie de remise des galons. Reportage.

Il fallait les voir à la manœuvre, concentrés et appliqués, lors des exercices de simulation pour bien comprendre leur engagement. Hier après-midi, les collégiens de l’option Jeunes sapeurs-pompiers (JSP) du Kennedy, Wolf et Villon, étaient tous là pour la cérémonie de remise des galons de fin d’année scolaire. « Entre le démarrage de cette option, en classe de cinquième, et aujourd’hui, en fin de troisième, nous ne sommes plus les mêmes. On a appris à se connaître, à créer un esprit d’équipe… Cette option est une fenêtre sur la vie », expliquent les adolescents.

Pari réussi

« Ce pari est plus que réussi : sur les 15 élèves inscrits au départ, 12 sont allés au bout en partageant des valeurs communes : respect, rigueur, goût de l’effort, sens du dévouement, solidarité… », souligne Jérémie Perret, principal du collège Villon. Une belle histoire qui a pris son envol à la rentrée 2014.

« Lors du lancement de l’option, plus d’une soixantaine de candidats se sont portés volontaires pour 15 places. Trois ans plus tard, cet engouement ne faiblit pas », souligne Luc De Balthasar, principal du collège Kennedy  aux manettes de ce projet inter-établissement. L’option JSP est une formidable école de la vie ».

Deux heures d’éducation physique par semaine, le samedi matin au Centre de secours

Catherine Kohler

Retenus pour leurs motivations et leurs capacités physiques, 15 élèves (cinq par collège) de cinquième intègrent ainsi, chaque rentrée, le cursus d’apprentis de soldats du feu. En pratique, tous s’engagent à suivre, jusqu’en fin de troisième, deux heures d’éducation physique hebdomadaires supplémentaires dispensées au collège Kennedy, mais aussi une formation pratique et théorique au Centre de secours de Mulhouse, les samedis matins, avec des pompiers bénévoles. « Cela demande donc un vrai investissement pour ces élèves, d’où cette sélection en amont », poursuit le chef d’établissement du collège Kennedy.  Autant de générations formées qui deviendront un jour des soldats du feu professionnels ? Un raccourci que refuse de prendre la capitaine Boris Maksimovic : « Ce n’est pas l’objectif. L’important est de transmettre des valeurs citoyennes à ces adolescents. Cette option leur permet de se présenter au Brevet national des jeunes sapeurs-pompiers, à leurs 16 ans, pour devenir pompiers volontaires… »

Lors de la très officielle cérémonie de ce mardi au collège Villon, les parents des collégiens n’étaient pas peu fiers, à l’image de la maman de Lilla-May, élève de 4e au Villon. « C’est vraiment beau de voir son enfant investi. Ma fille s’est prise au jeu. Pour les adolescents, la motivation n’est pas toujours au rendez-vous mais là, je la sens investie. Même le samedi matin pour aller au Centre de secours, je ne l’ai jamais entendue se plaindre, c’est dire ! »

L’option Jeunes sapeurs-pompiers est le fruit d’un partenariat étroit entre la Préfecture du Haut-Rhin, l’Education nationale, l’Union départementale des sapeurs-pompiers du Haut-Rhin, le Service départemental d’incendie et de secours du Haut-Rhin, la Ville de Mulhouse et Soléa.

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Collégiens et apprentis soldats du feu

  1. Félicitations à ces jeunes qui nous ont fait une belle démonstration.

    A nous UDSP et Section de jeunes sapeurs pompiers qui couvre leur secteur géographique ne les laissons pas au bord du chemin sur lequel ils se sont engagés, mais proposons leurs de poursuivre l’aventure avec nous, pour allez au bout du cursus.
    Le brevet nationnal de jeunes sapeurs pompiers est le but à atteindre.

    C’est en ce qui me concerne le challenge que je propose à tous.

    Christian TROMMENSCHLAGER
    Délégué départemental JSP68

    1. Ma fille Coraline du collège Kennedy en fait partie . Très bon encadrement et vraiment une belle opportunité pour nos jeunes de pouvoir faire ça . Merci pour avoir rendu cela possible à Mulhouse.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR