Suivez-nous :
Tout savoir sur la rentrée des écoles mulhousiennes | M+ Mulhouse

Tout savoir sur la rentrée des écoles mulhousiennes

1 septembre 2021 à 17h15 par 6280

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Les vacances sont passées… Ce jeudi 2 septembre, c’est jour de rentrée en France pour les plus de 6,5 millions d’élèves du premier degré, dont plus de 11 600 enfants scolarisés dans les 12 écoles élémentaires, 32 écoles maternelles et 9 groupes scolaires mulhousiens.

Protocole sanitaire. Cette rentrée est à nouveau marquée par la crise sanitaire qui mobilise a Ville de Mulhouse depuis 2020 l, en lien avec l’Education nationale, pour s’adapter aux protocoles sanitaires successifs. « Il s’agit, bien sûr, de garantir la sécurité sanitaire des enfants et de la communauté éducative en mobilisant des moyens conséquents, notamment sur le plan de l’entretien et du nettoyage dans les écoles », commente le maire de Mulhouse Michèle Lutz, chiffres à l’appui. La consommation de papier, savons, produits… a ainsi été multipliée par 3,5 depuis le début de la crise sanitaire. Le coût hebdomadaire des produits d’entretien est passé, lui, de 1 500€ avant la crise à 5 500€, alors que les frais des prestataires extérieurs, en renfort des équipes de nettoyage, s’élèvent à 628 000€ pour l’année scolaire 2020-2021. Plus globalement et comme partout en France, le niveau 2 du protocole sanitaire est appliqué dans les écoles mulhousienne pour cette rentrée : port du masque obligatoire en intérieur pour les personnels et les élèves dès le CP, maintien des mesures renforcées d’aération des locaux et du lavage des mains, désinfection des surfaces les plus touchées plusieurs fois par jour et des tables des réfectoires après chaque service et, dans les écoles, fermeture de la classe dès le premier cas de Covid déclaré avec poursuite des cours à distance…

Plan Ecoles. Démarré en 2013, le Plan Ecoles mulhousien se poursuit en mobilisant 80 millions d’euros pour la rénovation-restructuration de dix écoles dans trois secteurs clés au centre-ville, à Bourtzwiller et aux Coteaux. Si, de l’aveu de la ville, le chantier a pris du retard, la restructuration du groupe scolaire Victor Hugo (16,5 millions d’euros) est sur les rails avec un démarrage des travaux programmé à l’été 2022 et une livraison prévue à la rentrée 2024. Aux Coteaux, le paysage scolaire va être intégralement repensé, dans le cadre plus large du Nouveau Programme de renouvellement urbain, du quartier avec une enveloppe de 35 millions d’euros dédiée à la transformation des trois groupes scolaires. La livraison des groupes scolaires Camus et Peupliers est prévue en septembre 2024, alors que le troisième groupe scolaire, en lieu et place de l’actuelle école élémentaire Matisse, devrait accueillir ses premiers élèves à l’horizon de septembre 2026.

Travaux et cours de récréation. « L’objectif est d’offrir aux jeunes Mulhousiens les conditions les plus propices pour leur scolarité, cela se traduit aussi par le bâti dont la Ville à la compétence », souligne le maire Michèle Lutz, qui insiste aussi sur les travaux annuels de maintenance et de rénovation des écoles, en marge du Plan écoles. C’est le cas pour la modernisation en cours du groupe scolaire Sellier (1,7 million d’euro), la création de quatre salles de CP amenant la réorganisation des espaces communs du groupe scolaire Pierrefontaine (500 000 euros) mais aussi une série de travaux de rénovation et de maintenance (remplacement des fenêtres, des menuiseries, peinture…), opérée sur l’année 2021, dans les écoles mulhousiennes pour 4,9 millions d’euros. Toujours au chapitre des travaux, la Ville change de braquet pour les cours d’école dans lesquelles le traditionnel goudron va laisser place à davantage de végétation ces prochaines années. Le coup d’envoi de cette « nouvelle façon de faire » sera donné par la rénovation, en 2022, de l’actuelle cour du groupe scolaire Brossolette. « Il faut donner toute sa place à la dimension environnementale, ces cours d’écoles résilientes sont une manière de faire entrer davantage de nature à l’école, mais aussi d’offrir des îlots de fraîcheur », à l’heure du réchauffement climatique.

Archives – Thomas IttyJour « J » de rentrée dans les écoles primaires.

Dédoublement des classes : au tour des grandes sections de maternelles. Après le dédoublement des classes de CP et CE1 dans les écoles, en REP et REP+ en 2017 et 2018, la mesure est étendue pour cette rentrée aux classes de grande section des écoles maternelles prioritaires. « Cela correspond à 79 ouvertures, précise Chantal Risser, adjointe au maire déléguée à l’Education. En concertation étroite avec l’Education nationale, les classes sont soit physiquement dédoublées avec un enseignant par classe, quand les locaux le permettent, et, quand ce n’est pas le cas, la classe fonctionne avec deux enseignants. »

Le chiffre

Plus de 11 600 élèves attendus pour cette rentrée mulhousiennes : 4 400 élèves en écoles maternelles, 7 200 élèves en écoles élémentaires.

Innovations. « A Mulhouse, on essaye, on teste, on ose pour la réussite des enfants ». C’est par ces mots que le maire Michèle Lutz a mis en exergue une série de nouveautés qui marquent cette rentrée scolaire mulhousienne. Dans la droite lignée des Classes à horaires aménagés musique (CHAM), qui existent depuis plus d’une décennie dans les écoles Pierre Brossolette, Jean de la Fontaine et Cour de Lorraine, la Ville lance les Classes à horaires aménagés sport pour les élèves de CE2 au sein des écoles Pergaud (volley), Brossolette (échecs) et Haut-Poirier (basket). Concrètement, les enfants inscrits (en mai) se voient aménager leurs emplois du temps pour pratiquer leur discipline sportive, à raison d’une 1h30 hebdomadaire. « L’idée est de proposer des filières d’excellence permettant à chaque enfant de se réaliser. Il n’y a pas de honte, bien au contraire, à parler d’excellence pour nos écoles publiques », souligne Chantal Risser, qui souhaite lever toutes formes de tabous sur le terme de l’excellence.

Citoyenneté et nature. Autre nouveauté, les Classes de ville, nées suite aux attentats de 2015, permettant aux élèves de cycle 3 (Ndlr : CM1 et CM2) de découvrir, durant une semaine, leur cité et leur environnement, vont être dédoublées en 2021-2022. Le nombre de Classes de ville va ainsi passer de 44 à 88 classes, ce qui représente un total de 2 200 enfants qui suivront une semaine de classe quelque peu différente, centrée autour de l’éco-citoyenneté, des valeurs de la République, de la culture, de la cyber-citoyenneté, de l’éducation aux médias… Innovation encore, avec le développement de projets Nature et environnementaux autour de « l’école dehors »,  pour favoriser le contact des élèves avec la nature, qui devraient prendre encore de la consistance cette année scolaire, avec notamment des actions menées avec le Centre d’initiation à la Nature et à l’environnement (CINE) Le Moulin en direction des écoles prioritaires, à la suite de ce qui a été réalisé en 2020-2021 dans les écoles Pergaud et Matisse aux Coteaux (lire notre reportage sur mplusinfo.fr).

Enfin, notons pour cette rentrée, l’ouverture, menée à titre expérimental et unique dans le Haut-Rhin, d’une classe d’une vingtaine d’élèves de CM2/6e à l’école Illberg et au collège Bel Air dans le cadre de la poursuite du cursus bilingue anglais ; la poursuite des actions de sensibilisation à la musique dans les écoles, menée par l’Orchestre symphonique de Mulhouse, la poursuite de l’orchestre Demos (lire notre reportage) et la continuité du Plan Numérique avec l’objectif, pour cette année scolaire, d’équiper 100% des classes des écoles mulhousiennes d’un vidéoprojecteur et d’un PC.

Et Philippe Venck, adjoint au directeur académique en charge du 1er degré, d’insister sur « l’excellente collaboration et la dynamique avec la Ville de Mulhouse », au même titre que le maire de Mulhouse Michèle Lutz, qui a rappelé le caractère « prioritaire de l’éducation, une exigence de chaque jour ».

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR