Suivez-nous :
Coteaux : former les éco-citoyens de demain | M+ Mulhouse

Coteaux : former les éco-citoyens de demain

2 juillet 2021 à 15h22 par 7730

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Reconnecter les enfants avec la nature environnante. C’est toute l’idée du programme « En quête de nature » mené, ces six derniers mois, par le Moulin Nature en direction de 44 écoliers de CE2 de Pergaud et Matisse dans le cadre de la Cité éducative Mulhouse Coteaux.

Les Cités éducatives, c’est du concret ! Labellisé ainsi par l’Etat, comme 80 autres territoires de l’Hexagone, le quartier des Coteaux en est la démonstration. En réponse au flagrant déficit de nature constaté chez les jeunes et de leur relative méconnaissance de l’environnement vert, pourtant souvent à deux pas de chez eux, le C.I.N.E Moulin Nature, comprenez Centre Initiation Nature Environnement, s’est très sérieusement retroussé les manches pour proposer, ces six derniers mois, « En quête de nature ». Un programme pédagogique, intelligent et fédérateur, visant à faire (re)découvrir la nature de proximité et ses problématiques aux élèves de deux classes de CE2, des écoles Louis Pergaud et Henri Matisse.

Unique en France ?

Catherine KohlerUn projet au long cours sur six mois et 14 journées d’interventions.

« L’objectif consistait à faire découvrir aux enfants leur quartier autrement et valoriser les espaces de nature, mais aussi développer leur curiosité, autonomie et ouverture d’esprit », explique Alice Toulza, animatrice nature au Moulin. De là à imaginer transformer, à terme, les petits écoliers en « futurs éco-citoyens », il n’y a qu’un pas que Véronique Mateus, la directrice du Moulin Nature, souhaite allégrement les voir franchir : « En quête de nature s’est décliné sur 14 journées d’interventions, c’est vraiment un projet au long cours, ce qui est rare, voire peut être unique en France sous cette forme. »

Des passerelles avec les apprentissages scolaires

Unique ou non à l’échelle hexagonale, il est certain, par-contre, que ce programme pédagogique aura permis aux enfants d’aborder la question environnementale en profondeur, à travers de sorties, des expérimentations, des observations, des ateliers, des jeux mais aussi le b.a.-ba pour faire du feu… Autant d’expériences menées au grand air, qui ont visiblement porté leurs fruits, si l’on se fie à la mine ravie des enfants. « Lors de chaque intervention, on était excités à l’idée de faire des activités durant lesquelles on apprend, mais qui sont aussi sympas et drôles », résume un élève de l’école Matisse. « Cette expérience collective a concrètement amené des changements pour chaque élève : curiosité accrue, développement de l’imaginaire, nouvelle dynamique scolaire, autonomie dans le travail… », poursuit Alice Toulza, à l’heure du bilan, tout en insistant sur les passerelles tissées entre les activités « vertes » et les apprentissages scolaires du quotidien, que ce soit en français comme en mathématiques ou en sciences de la vie et de la terre.

Coopération et entraide

Catherine KohlerFrançois-Régis Schmidt, enseignant des CE2 de l’école Matisse.

François-Régis Schmidt, le « maître » des CE2 de l’école Matisse, insiste lui sur l’apport de ces 14 sessions « nature » en termes de « valorisation de tous les élèves » mais aussi « d’acquisition d’autres compétences au-delà du scolaire, à commencer par les compétences manuelles, d’organisation, de coopération et d’entraide… » L’expérience ne se limite pas aux seuls 44 enfants de CE2 des écoles Matisse et Pergaud, 15 classes de ce dernier établissement ont bénéficié d’une journée « nature » lors de ce même semestre. En attendant mieux, l’opération « En quête de nature », mobilisatrice de plusieurs partenaires dont la Ville de Mulhouse, pourrait été reconduite la prochaine année scolaire. Et bonne nouvelle pour les enfants des Coteaux, le Moulin Nature sera encore dans la place cet été pour proposer des ateliers lors des vacances scolaires. Une nouvelle bouffée d’air frais !

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR