Suivez-nous :
Orchestre symphonique : « On va à la rencontre des publics dès qu’on en a l’occasion » | M+ Mulhouse

Orchestre symphonique : « On va à la rencontre des publics dès qu’on en a l’occasion »

27 janvier 2021 à 15h43 par 1 0040

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Si les salles de concert sont toujours fermées au public, pandémie oblige, les musiciens de l’Orchestre symphonique de Mulhouse ne restent pas les bras croisés. Ce mardi 26 janvier, ils ont donné un mini-concert à l’Ehpad de l’Arc, en partenariat avec le réseau des Bibliothèques de Mulhouse.

On avait quitté les musiciens de l’Orchestre symphonique de Mulhouse (OSM) en juillet dernier, à l’issue d’une séance de lecture-concert dans le parc Wagner… « A l’occasion du premier déconfinement, on était intervenus dans les écoles et les centres socioculturels, pour proposer des lectures de contes en musique, en partenariat avec le réseau des Bibliothèques de Mulhouse », se souvient David Zuccolo, violoniste à l’OSM. Six mois ont passé et on retrouve presque la même équipe dans une grande salle d’activités de l’Ehpad la Maison de l’Arc, ce mardi 26 janvier.

Première activité de l’année

Une vingtaine de retraités ont, en effet, été conviés à une séance de contes en musique, là encore proposée par les bibliothécaires et quatre violonistes de l’OSM, en costume alsacien pour l’occasion. « C’est la Ville qui nous a proposé cette intervention, explique Mélanie Scherrer, l’animatrice de l’Ehpad. Cela permet de remettre les résidents sur les rails d’une vie sociale plus normale, les bénévoles ne pouvant pas venir pour le moment… C’est leur première activité de l’année ! »

Contes alsaciens et musique classique

Et dès l’entrée des retraités dans la salle, on sent monter l’enthousiasme avec un « D’r Hans im schnokeloch » improvisé par certains à la vue du quatuor de violonistes en costumes traditionnels alsaciens. Le programme qui suit n’a rien de folklorique mais n’en est pas moins alléchant pour autant. Les bibliothécaires Pascale Lombaert et Muriel Wassmer plongent leur auditoire dans trois contes et légendes d’Alsace, Le chêne creux et les sorcières, La fille du boulanger et Les grenouilles d’or, tandis que les musiciens les accompagnent sur des airs du répertoire classique : Haydn, Vivaldi, Debussy, Mozart…

A la rencontre des publics éloignés

« On reste sur notre cœur de métier, qui est de promouvoir et de rendre accessible le répertoire classique, poursuit le violoniste David Zuccolo. Dans cette période particulière, où toutes les salles sont fermées, on a continué à se produire sous forme numérique mais rien ne remplace l’interaction avec le public. On va à la rencontre des publics dès qu’on en a l’occasion, et notamment en menant des actions vers des publics éloignés de la musique et de la culture ! »

+ d’infos sur www.facebook.com/OrchestreSymphoniqueMulhouse et www.facebook.com/bibmulhouse

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR