Suivez-nous :
Les acteurs culturels mulhousiens prêts pour la reprise du 19 mai ! | M+ Mulhouse

Les acteurs culturels mulhousiens prêts pour la reprise du 19 mai !

12 mai 2021 à 13h08 par 1 3200

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Et une étape de plus dans le déconfinement progressif avec la réouverture des équipements culturels, à partir du mercredi 19 mai. Du Musée des Beaux-arts en passant par La Kunsthalle, le Théâtre de Sinne, mais aussi La Filature et Le Noumatrouff, tour d’horizon pour tout savoir sur cette reprise.

Même s’il faut être prudent en la matière, cette fois, ça y est ! Au régime sec, ces derniers mois, en raison de la Covid-19, la culture va reprendre des couleurs, à partir du mercredi 19 mai, aux quatre coins de l’Hexagone. Mulhouse n’échappera évidemment pas à la règle, l’ensemble des acteurs mulhousiens étant dans les starting-blocks depuis de nombreuses semaines.

Le moment était donc tout choisi, pour la Ville de Mulhouse, pour dresser un large tour d’horizon consacré à la réouverture des équipements culturels municipaux, en compagnie de leurs représentants réunis dans la nouvelle salle d’exposition « Alsacienne » du Musée des Beaux-Arts. Un moment « exceptionnel, qui permet de se retrouver enfin en présentiel, a commenté le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. On nous a confisqué la culture et j’avoue un vrai manque. Je veux témoigner de mon soutien et de l’investissement de la Ville pour la culture, qui est notre socle, notre fierté. J’appelle tous les Mulhousiens et les autres habitants à montrer leur attachement à la culture en allant « envahir » les lieux culturels, tout en respectant bien sûr le protocole sanitaire ». Et Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture et au Patrimoine, de poursuivre : « Si les structures culturelles mulhousiennes n’ont pas été accessibles au public (Ndlr : hors Archives municipales et bibliothèques ouvertes durant la période), elles ont été très actives en coulisses, ce qui leur permet aujourd’hui de répondre présentes pour l’ouverture du 19 mai, qui s’annonce heureuse. Un retour à la vie et aux émotions… »

Nocturne aux Musées Historique et des Beaux-Arts

Catherine KohlerL’exposition « Œuvres vives », présentée au Musée des Beaux Arts.

Pour marquer cette reprise, les musées municipaux ouvriront exceptionnellement leurs portes le mercredi 19 mai, jusqu’à 20h. L’occasion pour les visiteurs de découvrir pas moins de quatre expositions, de 16h à 20h : « Œuvres Vives » en compagnie de l’artiste Géraldine Husson (lire notre article) et « Muséomômes », pensée par et pour les enfants, avec Edith Saurel, responsable du service des publics, au Musée des Beaux-Arts ; « Lily et les siens » , consacrée à Lily Ebstein, l’une des 400 victimes juives de Mulhouse disparue dans la Shoah, avec Joël Delaine, conservateur du Musée Historique, d’Eliane Michelon, directrice des Archives, et les historiennes Marie-Claire Vitoux et Doris Courtois, ou encore « Uruncis, une localité gallo-romaine », en présence de Rémi Hestin en charge des collections archéologiques (lire notre article), au Musée Historique.

Jusqu’au 9 juin, les deux musées municipaux, gratuits et ouverts tous les jours de 13h à 18h30, sauf les mardis et jours fériés, seront en capacité d’accueillir chacun une jauge limitée à 50 visiteurs et invitent les potentiels visiteurs à réserver leurs places en ligne sur le site du JDS. Lily Ebstein sera également mise en lumière, à travers une exposition de portraits peints de membres de la famille Ebstein, concoctée par le groupe Existence, et présentée en gare de Mulhouse et place de la Bourse.

Expo et visites à la Maison du patrimoine

Catherine KohlerLa Maison du patrimoine rouvrira ses portes, le 19 mai.

Si, depuis le 20 mars, la Maison du patrimoine a repris ses visites guidées de Mulhouse (lire notre article), la levée des jauges actuelles, limitées à 6 personnes, annoncée à compter du 19 mai par le secrétaire d’Etat au tourisme, devrait permettre de s’adresser à un plus large public. « Et de répondre à une vraie demande, comme en témoigne le succès, depuis leur reprise des visites guidées, réalisées par nos guides-conférenciers passionnés par Mulhouse », souligne Caroline Delaine, chef du service Ville d’art et d’histoire à la Ville. Ces mêmes guides-conférenciers proposeront à la Maison du patrimoine, réouverte à partir du 19 mai, une exposition de photos, visible jusqu’à fin novembre, pour redécouvrir le patrimoine mulhousien par le prisme de leurs coups de cœur.

La Kunsthalle : découvrir de visu l’expo « Qalqalah قلقلة : plus d’une langue »

L’exposition « Qalqalah قلقلة : plus d’une langue » sera visible encore du 19 au 23 mai.

À La Kunsthalle, malgré sa fermeture au public, on n’a pas manqué d’idées pour faire découvrir l’exposition « Qalqalah قلقلة : plus d’une langue », à travers la visite-commentée en ligne de Virginie Bobin et Victorine Grataloup, les commissaires de l’exposition, mais aussi via des visites par téléphone, en compagnie d’une médiatrice du centre d’art (lire notre article). La réouverture des équipements culturels va permettre de découvrir de visu l’exposition (accès limité à 50 personnes) pour une poignée de jours encore, les mercredi 19, jeudi 20 et vendredi 21 mai de 12h à 18h, ainsi que les samedi 22 et dimanche 23 mai de 14h à 18h. Il sera ensuite temps pour La Kunsthalle de se concentrer sur sa prochaine exposition, présentée à partir du 1er juillet : « Circumnavigation jusqu’à épuisement » de l’artiste brésilienne Clarissa Tossin. Mais chut, on y reviendra…

Des chansons à voir au Théâtre de la Sinne

Entre les résidences de compagnies, les captations vidéo de spectacles ou des lives de Djs, le Théâtre de la Sinne n’est pas non plus resté les bas croisés durant ces temps confinés. Pour marquer la reprise de la vie culturelle, il accueillera en jauge limitée (35% de sa capacité), mercredi 19 mai à 19h, « La face cachée de la lune de miel ». Un spectacle, entre musique, théâtre et chanson, proposé par la Cie Fusibles et dentelles, en résidence actuellement (billetterie sur place à partir de 18h – réservations possibles : fusiblesetdentelles@gmail.com)

Le Théâtre de la Sinne accueillera par la suite, les 13 et 15 juin, l’Opéra national du Rhin qui présentera « Alcina » de Georg Friedrich Haendel, avant de laisser sa scène à trois écoles de danse : L’Akadémie (19 et 21 juin), AB Danse (25 et 26 juin) et Studio Charline (2 et 3 juillet).

Hyperactif Orchestre symphonique de Mulhouse

Thomas IttyL’Orchestre symphonique de Mulhouse donnera plusieurs rendez-vous en juin.

Très actif durant les périodes de confinement (lire nos différentes articles sur mplusinfo.fr, l’Orchestre symphonique de Mulhouse poursuit évidement sur la même dynamique avec les répétitions pour l’opéra Alcina de Haendel, soit 8 huit représentations données du 21 mai au 15 juin à Strasbourg, Colmar, puis Mulhouse. La route des musiciens de l’OSM devrait encore s’arrêter, les vendredi 18 juin à 20h et samedi 19 juin à 19h à La Filature pour leur concert symphonique et, enfin, les vendredi 25 à 20h et samedi 26 juin à 19h pour le ciné-concert « Singing in the rain ». 

Autant de réouvertures qui sont annonciatrices d’une prochaine étape : le dévoilement de la programmation des animations estivales. À suivre…

Et dans les autres structures

À La Filature. À La Filature, c’est l’exposition collective « suān tian kŭ là », imaginée par les commissaires Léo de Boisgisson et Marie Terrieux, qui donnera le signal de la réouverture, à partir du vendredi 25 mai et jusqu’au 28 août. Pour voir des spectacles, il faudra encore un peu s’armer de patience et attendre le mois de juin avec notamment trois rendez-vous jeune public et le concert de Juliette avec l’Orchestre Tango Silbando, en clôture du Festival du Printemps du tango (13 juin à 19h). Autres événements majeurs présentés également dans la grande salle : le ciné-concert « Chantons sous la pluie » avec l’Orchestre symphonique de Mulhouse (25 et 26 juin) et une création, prévue de longue date, en partenariat avec la Philharmonie de Paris, « Jazz à la Philharmonie #2 : Remember Stan Getz » (21 juin à 20h). « A partir du 9 juin, on repassera à 65% de la jauge, ce qui représente environ 800 personnes pour la grande salle, précise Axelle Madoré, responsable de la communication à La Filature. Il reste encore des places. » Exclusivement joignable par mail (billetterie@lafilature.org) et par téléphone (03 89 36 28 28) ces dernières semaines, la billetterie de La Filature sera à nouveau opérationnelle, à partir du mercredi 19 mai, du mardi au samedi de 13h30 à 18h30.

Au Noumatrouff. La salle des musiques actuelles mulhousienne devrait rouvrir ses portes au public, à partir du 25 juin. « On en est à notre quatrième programmation depuis le premier confinement, on espère bien que celle-ci soit la bonne, en sourit presque Olivier Dieterlen, le directeur du Noumatrouff. Si la programmation sera dévoilée d’ici peu, on sait déjà qu’elle oscillera entre valeurs sûres et montantes françaises, mais aussi groupes régionaux, qui seront à l’affiche durant un mois, chaque week-end, selon le protocole sanitaire en vigueur. « Même si on ne s’est jamais arrêtés de travailler, en proposant de nombreuses résidences et filages à des groupes, en leur mettant notre salle à disposition, on est très heureux de retrouver le public, on espère qu’il répondra présent. On essayera de proposer un certain nombre de concerts à l’extérieur et on attend les dernières directives en matière de protocole sanitaire. Il faudra redonner confiance aux spectateurs : à nous, acteurs culturels, de montrer que nous sommes responsables. »

L’Entrepôt. À L’Entrepôt, on a choisi de reprendre le 10 juin avec une jauge limité à 65%, « soit environ 160 spectateurs, car avec 35% de la jauge possible pour la réouverture des lieux culturels, le 19 mai, c’était compliqué», commente Sara Marguier, la patronne du café-théâtre mulhousien, qui accueillera Olivia Moore (10, 11 et 12 juin), puis Jeremy Lorca (17, 18 et 19 juin) et Caro Estremo (24, 25 et 26 juin). « Je suis juste hyper heureuse de pouvoir rouvrir L’Entrepôt et je m’attèle à finaliser la prochaine saison, déjà bien avancée, avec un certain nombre de reports de spectacles initialement prévus en 2020-2021. Il m’importait d’ouvrir avant l’été, que ce soit pour moi comme pour les spectateurs, pour faire un pied de nez à toute cette difficile période que l’on a traversée… ».

Du côté des musées. La Cité de l’automobile, la Cité du train, le musée Electropolis et le Musée de l’impression sur étoffes rouvrent également leurs portes au public, le mercredi 19 mai, dans le respect des gestes barrières. L’occasion notamment de découvrir les premières surprises préparées par l’équipe de la Cité du train pour les 50 ans du musée, les chefs d’œuvre automobiles de la Cité de l’automobile, les magnifiques indiennes et étoffes du MISE ou encore, à partir du 12 juin, le nouveau jardin des énergies du musée Electropolis. En raison du respect de la jauge de 8m² par visiteur, il est conseillé de réserver son billet à l’avance, via les sites Internet des différents musées. Cette jauge devrait passer à 4 m² par visiteur, à partir du mercredi 9 juin, puis être supprimée à compter du mercredi 30 juin.

Dans les cinémas. Les cinémas mulhousiens se préparent également à accueillir les spectateurs, à partir du mercredi 19 mai, avec une jauge fixée à 35% de la capacité des salles. Cette jauge devrait passer à 65% de la capacité des salles, à partir du mercredi 9 juin, puis être supprimée après le mercredi 30 juin. Le Kinepolis, le Palace et le cinéma Bel-Air accueilleront les spectateurs dans le strict respect des mesures sanitaires, avec notamment l’obligation de porter un masque dans l’ensemble du cinéma, y compris en salle. Le placement en salle respectera les distanciations, avec une limitation à 6 personnes pour les groupes arrivant ensemble. La consommation de nourriture et de boissons en salle n’est, pour l’heure, pas possible. La réservation des places en ligne est à privilégier, via les sites web des cinémas.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR