Suivez-nous :
Les musées et lieux d’art mulhousiens dans les starting-blocks | M+ Mulhouse

Les musées et lieux d’art mulhousiens dans les starting-blocks

19 février 2021 à 16h25 par 1 3050

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Si la situation sanitaire est toujours aussi peu propice à l’annonce d’une date de réouverture des musées et des lieux d’art au public, en coulisses, ça s’agite. Hasard du calendrier ou pas, le Musée des Beaux-arts, La Kunsthalle et Le Séchoir ont dévoilé, en cette fin de semaine, leurs nouvelles expositions qui n’attendent désormais plus que les… visiteurs.

Musée des Beaux-arts : des capsules vidéo en attendant mieux

Catherine KohlerLa plasticienne Géraldine Husson présente « Œuvres vives ».

Emboîtant le pas au Musée historique en capacité, depuis décembre, de présenter sa nouvelle exposition temporaire consacrée à l’archéologie avec « Uruncis, une localité gallo-romaine » (lire notre article), le Musée des Beaux-arts est dans les starting-blocks. S’il est écrit que son ouverture ne se fera jamais le 19 février 2021 comme initialement imaginé, la nouvelle exposition « Œuvres vives », donnant carte blanche à Géraldine Husson, est plus que prête. « Nous avons souhaité maintenir le calendrier des expositions des musées municipaux pour être en capacité de rouvrir au public dès que cela sera possible », résume Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture et au Patrimoine. « Préparer ces nouvelles expositions, c’est important pour toutes les équipes des musées municipaux, explique la conservatrice Chloé Tuboeuf. Nous en profitons pour préparer les visites, les activités pédagogiques autour de l’exposition, mais aussi pour inventer de nouveaux outils. Nous allons ainsi tourner des capsules vidéo de cette exposition qui seront diffusées, à partir du mois de mars, sur nos réseaux sociaux et le site des Musées Mulhouse Sud Alsace ». En attendant mieux… « J’avoue qu’après la débauche d’énergie de ces derniers jours consacrés à l’installation, il y a une part de tristesse ce vendredi, qui devait être le jour de l’ouverture de l’exposition. C’est dur sans public, d’autant que l’expo est pensée comme un cheminement à travers une série  d’installations », souligne Géraldine Husson, plasticienne basée depuis 13 ans à Strasbourg et Mulhousienne dans l’âme, formée à la Haute école des arts du Rhin (Hear). Cette exposition est en discussion depuis 2017 et revenir à Mulhouse, c‘est comme un retour à la maison. » Les potentiels visiteurs devront encore s’armer de patience pour découvrir « Œuvres vives », déclinées à travers 60 créations dont 30 nouvelles, période confinement et post confinement (peintures, objets, installations… mixant les matériaux). Mais chut ! Nous y reviendrons en temps voulu, l’exposition étant programmée jusqu’au 13 mai.

+ d’infos sur Facebook/MuseedesbeauxartsMulhouse

La Kunsthalle : des visites guidées audio

Christophe Schmitt« Qalqalah : plus d’une langue », jusqu’au 22 mai à La Kunsthalle.

Toujours fermée au public, La Kunsthalle propose une nouvelle exposition, jusqu’au 22 mai prochain. « Qalqalah : plus d’une langue » présente les œuvres d’une quinzaine d’artistes et collectifs internationaux, dont le travail est axé autour des langues française, anglaise et arabe, par différentes approches. La typographie y côtoie notamment d’impressionnants travaux de recherche, tandis que des voix résonnent dans La Kunsthalle… Initialement présentée au CRAC Occitanie de Sète, cette exposition a tout son sens à Mulhouse. « Mulhouse est polyglotte, expliquent Victorine Grataloup et Virginie Bobin, les commissaires de l’exposition. Outre les dialectes alémaniques et franciques traditionnels, on y parle et on y entend l’allemand, l’anglais, l’arabe ou le turc ». Et parce qu’il est actuellement impossible au public de venir voir les œuvres in situ à La Kunsthalle, l’équipe a imaginé des nouveaux types de visite, qui font parfaitement écho à cette exposition autour de la langue. « Nous nous sommes associés à la radio πNode, qui fera une présentation orale des œuvres, par le biais de rendez-vous réguliers, explique la directrice de La Kunsthalle, Sandrine Wymann. Des visiteurs porte-parole seront les yeux du public, nous allons également proposer des visites guidées par téléphone. Nous avons décidé de tenter le format oral, cette exposition s’y prête plutôt bien ! »

+ d’infos sur kunsthallemulhouse.com

Le Séchoir reste en mouvement

Catherine Kohler« Mouvements », exposition collective présentée au Séchoir.

S’il reste fermé au public, comme l’ensemble des lieux d’art, Le Séchoir reste définitivement en mouvement ! L’équipe du lieu d’exposition et de création de la Tuilerie, rue Josué Hofer, vient de mettre en place une exposition collective, justement baptisée « Mouvements ». On y retrouve les créations d’une vingtaine d’artistes venus de la Haute école des arts du Rhin, de Motoco, de Saint-Louis, de Mulhouse ou encore faisant partie des artistes résidents du Séchoir, qui y proposent des vidéos, peintures, objets, céramiques et dessins autour de la notion de mouvement. « L’exposition présente un bel agrégat d’esthétiques et de techniques qui donnent un panorama du mouvement très étonnant, souligne Matthieu Stahl, artiste résident et trésorier du Séchoir. Cette exposition était prévue au printemps 2020 et, en accord avec les artistes, nous avons décidé de la mettre en place maintenant, même si, pour l’heure, nous ne pouvons pas accueillir de public. L’idée est de permettre aux artistes de se servir de l’exposition comme d’un outil de travail, et notamment de proposer des rendez-vous professionnels aux acheteurs, ce qui est possible en respectant le protocole sanitaire. » Des captations vidéo sont également au programme pour faire découvrir les artistes et les œuvres, via le site et la page Facebook du Séchoir. Les performances prévues dans le cadre de l’exposition seront également diffusées en vidéo avant d’être reproposées, dès que le lieu pourra rouvrir ses portes au public. « Le contact avec le public manque beaucoup mais nous tenons à faire vivre le lieu ! »

+ d’infos sur lesechoir.fr et Facebook/LeSechoirMulhouse/ Les acheteurs souhaitant prendre rendez-vous peuvent le faire par mail : contact@lesechoir.fr

Dossier réalisé par Simon Haberkorn, Christophe Schmitt et Marc-Antoine Vallori

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR