Suivez-nous :
La radio MNE fête ses 20 ans et retrouve la bande FM | M+ Mulhouse

La radio MNE fête ses 20 ans et retrouve la bande FM

1 octobre 2020 à 17h11 par 9010

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

La radio associative mulhousienne MNE retrouve la bande FM, sur la fréquence 107.5, ce jeudi 1er octobre. Portée par l’association Old School et ses valeurs de liberté et de solidarité, ce média libre et indépendant est au cœur de l’actualité locale et assure des missions essentielles d’éducation aux médias. 

Comme chaque année depuis 2014, le 1er octobre sonne l’heure pour la radio associative mulhousienne MNE de retrouver sa fréquence FM, le 107.5 ! Une fréquence temporaire, attribuée par le CSA, que la radio ne peut occuper que neuf mois par an (d’octobre à juin), en complément de sa diffusion tout au long de l’année sur Internet et via le DAB+, la nouvelle norme de diffusion numérique de la radio.

« C’est très positif pour une radio associative comme la nôtre de pouvoir diffuser sur la bande FM, souligne Laurence Claude, secrétaire générale de l’association Old School, qui porte MNE. Mais le fait de ne pouvoir diffuser que neuf mois par an est un frein pour la reconnaissance de la radio et les différents projets que nous portons. Nous devons déposer un nouveau dossier chaque année, cette fréquence n’est pas acquise et cela demande beaucoup d’efforts et d’énergie. Nous diffusons en continu sur Internet et via le DAB+, mais le déploiement de cette nouvelle technologie n’est pas très rapide, notamment dans les voitures, là où les gens écoutent le plus la radio. »

Une radio au cœur de la vie locale

Catherine Kohler

Connue dans un premier temps sous le nom de WNE pour Warum Net Expérience, la radio mulhousienne est née en 2000 et est devenue MNE (Mulhouse Nouvelle Expérience) en 2010. Sur son antenne, où ne passe aucune publicité, on retrouve tout le spectre de la musique actuelle, du métal au blues en passant par le hip-hop, le rock, le reggae, le jazz ou l’électro, via des émissions animées par des bénévoles passionnés qui mettent en avant les artistes locaux.

Suivant l’actualité et les évènements locaux de manière assidue, l’équipe de MNE, composée d’une cinquantaine de bénévoles, de quelques salariés et de jeunes en service civique, propose aussi de nombreuses émissions d’entretiens, de débats et d’échanges, autour de la vie culturelle, politique et sociale locale assurées depuis son studio de Motoco ou un peu partout, grâce au studio mobile que la radio déploie dès qu’elle en a l’occasion. Récemment, on a ainsi pu voir le studio mobile de MNE s’installer au beau milieu de l’avenue Briand, à l’occasion de la fête de quartier et des animations proposées dans le cadre des Saisons de Briand. Dans quelques jours, c’est au cœur du festival Scènes de rue que la radio invitera un groupe de jeunes du centre socioculturel Drouot à découvrir les coulisses du festival et à réaliser des interviews et micro trottoirs.

« Tout le monde peut s’exprimer »

« MNE et plus largement l’association Old School, qui fête aussi ses 20 ans cette année, portent des valeurs fortes d’égalité, de solidarité, d’éducation populaire et de liberté d’expression : chacun peut prendre la parole à l’antenne, dans un esprit d’ouverture et de tolérance, explique Laurence Claude. Les gens doivent pouvoir s’émanciper, faire entendre leur voix libre et critique, la radio étant un formidable levier d’expression. MNE est un média ouvert à tous et nous invitons tout le monde à le construire avec nous. »

La radio propose ainsi de nombreux ateliers pédagogiques d’éducation aux médias, en lien avec les établissements scolaires et les acteurs socio-éducatifs du secteur. Des expériences très formatrices pour des jeunes souvent éloignés du monde de la radio, qui permettent de désacraliser le média et de découvrir les méthodes journalistiques et les techniques qui lui sont propres. « Tout le monde peut s’exprimer, y compris les publics empêchés, et le micro donne le courage et la légitimité d’aller vers les autres. Nous emmenons ainsi régulièrement des jeunes découvrir le Parlement européen où ils réalisent des interviews et des sujets depuis ce lieu qui ne leur paraît, du coup, plus si lointain. Là-bas comme ailleurs, ce sont des univers qui s’ouvrent à eux et leur permettent de prendre confiance en eux. »

Travaillant en lien avec le réseau de 29 radios de Radio Campus et membre de la Ligue de l’Enseignement ainsi que du réseau de solidarité internationale Ritimo, Radio MNE compte bien continuer à faire entendre la voix de tous les Mulhousiens sur son antenne, malgré les difficultés financières nées des suites de la pandémie de Covid-19 et de l’arrêt brutal de nombreuses activités.

« 20 ans, c’est déjà vieux mais c’est aussi la sortie de l’adolescence, s’amuse Laurence Claude. A 20 ans, on a plein de projets, des valeurs à défendre mais aussi des difficultés financières ! » Des propos corroborés par Jean-François Bittighoffer, dit « Fanfan », co-fondateur de l’association Old School et de Radio MNE : « C’est l’histoire d’Old School ça : toujours plein d’idées, des projets mais pas de sous ! »

Radio MNE, sur 107.5 FM et en ligne sur www.radiomne.com Retrouvez toute l’offre des ateliers d’éducation aux médias sur old-school.fr/ateliers

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR