Suivez-nous :
La Fête de la musique signe son grand retour, mardi 21 juin | M+ Mulhouse

La Fête de la musique signe son grand retour, mardi 21 juin

17 juin 2022 à 16h19 par 4 2562

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après une année 2020 quasi-exclusivement virtuelle, puis un cru 2021 contraint en raison de la crise sanitaire, la Fête de la musique fera son grand retour, ce mardi 21 juin, de 18h à minuit, au centre-ville de Mulhouse, mais pas seulement…  

Ce sera le jour le plus long, annonciateur de l’été, et très certainement l’un des plus rythmés de l’année. À Mulhouse, comme partout en France depuis 1982 et dans une centaine de pays, mardi 21 juin, la Fête de la musique s’invite au détour des places et rues du centre-ville, mais aussi des parcs et des commerces. Moins spontanée qu’à ses débuts, la Fête de la musique est devenue une mécanique bien huilée articulée autour de scènes thématiques.

En couple, en famille, entre amis et même seul, il sera ainsi possible d’écouter, mardi de 18h à minuit, des musiques du monde, place de la Réunion, avec Le Noumatrouff ; du rap et de l’électro, place de la Concorde, avec le Squ’Art ; de l’électro y compris artisanale (!) et de la transe afro-hurlante (!!) au parc Salvator avec le collectif ÖDL et le festival Météo ou encore de la pop et du rock, rues des Maréchaux et du Sauvage.

La Fête de la musique s’invitera encore au square Steinbach en proposant une scène rock avec nos voisins allemands de la Rock and Jazz Schule de Freiburg, dans le cadre des liens culturels tissés entre les Villes de Mulhouse et de Freiburg im Breisgau (lire ci-dessous).

Archives – Thomas Itty

Du Bel Air à la Cité

Si ce cru 2022 se concentrera sur le centre-ville avec quelques autres rendez-vous musicaux au détour des commerces (magasin de disque Mélodie en sous-sol, rue des Franciscains ; Winstub Factory, place des Victoires ; hôtel Ibis Styles, Bio’tiful café…), il déploiera aussi ses ailes dans d’autres secteurs de ville. Ce sera le cas de la scène « Les pieds dans l’herbe », qui proposera des groupes folks, au café culturel et solidaire Le Coin, à la Maison des berges (au niveau du pont chinois). Ce sera aussi le cas de la scène Bel Air (31, rue Fénelon) proposant chants irlandais, turcs, variété, rock, slam…

Enfin, il sera question de gugga musique, folklore portugais, chorales ou encore orchestres et harmonies, à la Maison des cultures populaires (MCP Cité), au 29 rue du Chanoine Cetty.

Mardi 21 juin, il y en aura pour tous les goûts et pour peu que la météo soit au rendez-vous, les amoureux de la musique de près ou de loin sont attendus en nombre.

Programme complet à télécharger ici 

Le rock mulhousien s’exporte à Fribourg

Nous vous en parlions sur mplusinfo.fr, le 3 juin dernier, la coopération transfrontalière et culturelle entre la Ville de  Mulhouse et sa voisine allemande de Freiburg est au beau fixe. C’est dans cette optique que Mulhouse accueillera des groupes fribourgeois au square Steinbach, ce 21 juin. C’est cette même logique qui vaudra à 10 groupes et artistes mulhousiens de se produire, le 26 juin de 14h à 22h, sur la scène du MensaGarten de Freiburg, à l’initiative d’Europop (association prônant la musique rock à travers l’espace rhénan) et des deux collectivités, dans le cadre du festival Freiburg stimmt ein.

Kamarad (Post Punk), Mama One (Rap), Yend (R&B Trasoul), Anastasia (Chanson Pop), Trigger King (Hard Rock), Terne (Post Punk), L.E.O (Hard Rock), Ad El Mariachi (Salsa Hip Hop) et Joan (Live Comix Happening) s’exporteront ainsi outre-Rhin.

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “La Fête de la musique signe son grand retour, mardi 21 juin

  1. @Peter

    Le folklore alsacien s’il devait être proposé ,il faudrait qu’il le soit par des personnes qui savent partager leur culture et l’ouvrir aux autres . Or l’alsaco-centrisme raciste que votre commentaire sous-entend et qui est assez répandu est le principal obstacle à la promotion de notre culture . Nos gamins le savent très bien ,aussi ils ont du mal ,en plus du fait que notre culture alsacienne est mise sur le ban de touche de la France depuis des décennies , à eux même aimer leur propre culture .
    Le folklore alsacien s’il était moins incarné par des personnes de votre engeance et s’il était à l’image de l’humanisme rhénan ,alors il retrouverait sa place tout naturellement. Les populations que vous stigmatisez n’ont pas été invitées à partager notre identité ,et pour cause : d’abord nous la voulions exclusivement pour nous ,et ensuite nous l’avons nous même abandonnée.
    Alors ce 21/06 sortez et partagez notre musique alsacienne au lieu de vous plaindre

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR