Suivez-nous :

5 octobre 2023 à 11h38 par 3 363 1

« La Fabrique » prend vie, rue de Bâle  

« La Fabrique » prend vie, rue de Bâle   | M+ Mulhouse
« La Fabrique » prend vie, rue de Bâle   | M+ Mulhouse

« La Fabrique » prend vie, rue de Bâle  

5 octobre 2023 à 11h38 par 3 3631

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Mixant logements, bureaux et commerces, à l’image de l’enseigne Cœur paysan récemment installée, « La Fabrique » prend vie, rue de Bâle. Visite des lieux avec sa conceptrice, l’architecte Josiane Trible, dans le cadre des Journées de l’architecture.   

L’ouverture, le 3 mai dernier, de l’enseigne Le Cœur Paysan et son concentré de 40 agriculteurs (voir notre vidéo) avait déjà mis un coup de projecteur sur « La Fabrique ». Cette ancienne halle industrielle, située au 98, rue de Bâle, à l’angle de la rue du Nordfeld, et désespérément vide depuis le départ de Chronodrive, reprend vie, sous la houlette de l’architecte mulhousienne Josiane Trible. « Ce lieu est une vraie opportunité, je me suis lancée dans ce projet 100% privé, un peu fou, avec l’idée de m’amuser et pour le fun. Mes premières esquisses datent de 2017. J’ai toujours su que le projet fonctionnerait », confie Josiane Trible, lors d’une visite du site dans le cadre des Journées de l’architecture de ce mois d’octobre (lire notre article).

Un lieu de vie

Catherine KohlerLe bâtiment compte des logements en rooftop.

Si la crise sanitaire aura retardé le démarrage du chantier (au printemps 2022), le projet reste fidèle à ses grands principes : créer un lieu de vie mixant les usages, entre logements, bureaux et commerces, tout en gardant l’âme de ce bâtiment industriel patrimonial et emblématique de l’histoire de Mulhouse. « Avec « La Fabrique », l’idée est de proposer un lieu où les gens sont amenés à se rencontrer, tout en préservant l’intimité. C’est dans cet esprit que l’on a, par exemple, imaginé des coursives permettant de circuler à l’extérieur du bâtiment, mais aussi de grandes terrasses, doubles pour certains lots », souligne l’architecte associée, sur ce projet, à Jean-Marc Lesage et François Rapp, regroupés au sein de la société TRL Promotion. Autre singularité du programme, qui prend ses aises sur près de 4 800 m² au total répartis sur quatre niveaux dont des logements en rooftop, la végétalisation des lieux, omniprésente à terme, avec une cuve de récupération des eaux pluviales enterrée, pour arroser les bacs à plantes des coursives et les plantations diverses.

A la recherche d’un restaurateur de qualité

Catherine Kohler« La Fabrique » respecte l’âme de ce bâtiment industriel mulhousien.

80% des lots qui composent « La Fabrique » sont aujourd’hui vendus. « Il reste quelques lots pour des bureaux, cabinets ou logements (Ndlr : comptez 2 700 à 3 300 euros le m²). J’ai aussi une belle opportunité avec un local de 200 m² au premier étage disponible, très visible depuis la rue, avec de grandes baies vitrées et une belle terrasse. Et je suis toujours à la recherche d’un restaurateur de qualité pour « La Fabrique » », précise Josiane Trible, qui ambitionne de finir l’ensemble du programme, qui comporte également des duplex avec mezzanine et des places dédiées au stationnement automobile, au printemps 2024. Dès ce mois d’octobre, deux nouvelles enseignes devraient ouvrir avec Bim.Bam.Bao, enseigne de street food asiatique, et le caviste-épicerie fine Brut de fût.

Catherine KohlerA la barre de « La Fabrique », l’architecte Josiane Trible.

« Ce programme s’inscrit dans un quartier Nordfeld que je connais parfaitement pour y avoir grandi et y avoir été scolarisée. C’est un chouette secteur, à deux pas de la gare et du centre-ville », conclut, enthousiaste, l’architecte, qui porte à bout de bras « La Fabrique », voisine du bâtiment L’Almaleggo, autre booster de ce pan de ville en plein renouveau.

+ d’infos : lafabrique-mulhouse.fr

Voir la vidéo de présentation du projet 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “« La Fabrique » prend vie, rue de Bâle  

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR