Suivez-nous :
Hôpital Emile Muller : un nouveau bâtiment pour les Urgences, en 2026 | M+ Mulhouse

Hôpital Emile Muller : un nouveau bâtiment pour les Urgences, en 2026

19 octobre 2022 à 15h43 par 1 8021

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Le nouveau service des Urgences et de soins critiques verra le jour, en 2026, dans un nouveau bâtiment deux fois plus grand que l’actuel, qui intégrera le Centre de soins non programmés.  

Les premiers coups de pioche liés aux travaux préparatoires devraient intervenir en 2024 et le nouveau bâtiment entrer en service à l’horizon 2026… Ouvert à la fin des années 1970, l’actuel service des Urgences de l’hôpital Emile Muller va faire peau neuve. S’il faudra encore un peu patienter pour connaître la désignation du cabinet d’architecte et découvrir le programme dans ses détails, les lignes directrices sont tracées.

Sur environ 2 000 m² de superficie, demain, contre 1 000 m² actuellement, le nouveau service des Urgences et unité de soins critiques centralisera, dans un même bâtiment, les urgences en rez-de-chaussée, les services de réanimation au premier étage et les soins intensifs au deuxième étage. « L’ensemble de la chaîne de l’urgence vitale sera regroupé sur un même site dans des locaux adaptés. Regrouper les ressources médicales et soignantes offrira davantage de proximité aux équipes et permettra d’harmoniser les pratiques », résume Corinne Krencker, la directrice du Groupe hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud-Alsace (GHRMSA).

Dimensionné pour accueillir 60 000 passages par an

Marc-Antoine Vallori Les locaux actuels datent de la fin des années 1970.

« Au-delà de la prise en charge des patients, l’objectif est d’optimiser les ressources médicales pour avoir des process plus performants, à l’image de nos deux services de réanimation actuels qui seront rassemblés dans le nouveau bâtiment. On prépare le service des Urgences des 25 prochaines années, avec des locaux dimensionnés pour accueillir un flux de 60 000 passages par an. L’activité du service des urgences a augmenté de 20% en une décennie pour atteindre les 55 000 passages par an », souligne le Dr Marc Noizet, chef du service des urgences du GHRMSA – SAMU68 – SMUR.

Un espace dédié aux patients âgés

En intégrant dans les futurs locaux (avec une entrée distincte) le Centre de soins non programmés (lire notre article) et la médecine de garde de nuit, la direction du GHRMSA ambitionne de voir émerger un véritable « pôle Urgences et soins non programmés » sur un site unique. Autre spécificité, le nouveau bâtiment des Urgences, qui intégrera un scanner dédié, prévoit la création d’un espace destiné aux « patients fragiles », spécifiquement dédié aux « sujets âgés ». « La population vieillit et l’espérance de vie augmente. Les personnes de 75 ans et plus représentent aujourd’hui 20 à 22 % des passages aux urgences. D’ici 2030, ce chiffre devait grimper aux alentours de 30%. Il nous a apparu central de créer une zone dédiée, offrant une prise en charge davantage encadrée, dans un espace plus paisible donnant la possibilité aux familles d’être à proximité de ces patients », explique Marc Noizet. Le bâtiment actuel des Urgences sera partiellement détruit et une partie réutilisée – dont le sas d’entrée en cours de construction -, après travaux. Le coût prévisionnel de construction du bâtiment des Urgences, qui prendra place à quelques mètres de l’actuel, est estimé, pour l’heure, à 35 millions d’euros.

Attractivité

Marc-Antoine Vallori L’activité du service des Urgences a augmenté de 20% en une décennie.

La reconstruction du bâtiment s’accompagne de profonds changements au sein du service des Urgences de l’hôpital Emile Muller, qui ne comptait plus que sept médecins titulaires fin 2019, après une vague de démissions, suite à deux années de crise. « D’ici fin 2022, nous devrions être à 27 médecins, avec une vraie dynamique positive, souligne le Dr Noizet, arrivé fin 2019 au GHMRSA avec pour principale mission de construire un nouveau projet de service visant à la stabilité. L’ouverture du nouveau service des Urgences est incontestablement un élément d’attractivité et de qualité de vie pour attirer des professionnels médicaux et paramédicaux dans un contexte de compétitivité, notamment avec les établissements suisses. Donner un nouveau cadre d’exercice professionnel est un signal fort ! »

« La reconstruction des Urgences est un élément d’attractivité professionnelle et une vraie plus-value pour la prise en charge des patients, avec des locaux adaptés, commente la directrice du GHRMSA Corinne Krencker. C’est un vrai beau projet pour l’hôpital, qui nous permet de nous projeter pleinement vers demain ». En intégrant aussi, dans sa manière de fonctionner, l’hypothèse de nouvelles épidémies. La crise du Covid étant passée par là…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Hôpital Emile Muller : un nouveau bâtiment pour les Urgences, en 2026

  1. Enfin moi une chose est certaine je n’irais JAMAIS AUX URGENCES EN MILIEU HOSPITALIER PUBLIC ! Déjà en privé il faut attendre mais en public c’est encore plus terrible…Feu mon compagnon l’a vécu et en est ressortit en signant une décharge de lui-même et est décédé 3mois + tard à la maison d’une nosocomiale /abandonné comme une vieille chaussette sale/. Alors que l’OP avait été faites par un interne, le chef de service étant en vacances……Bref c’est la vie; et continuez SEULE de vous redresser, DE VIVRE N’ÉTANT NI MARIÉ, NI PACSÉ……….
    Au-moins là j’ai OSÉ METTRE MON AVIS, COMMENTAIRE, là même très tardivement.
    Fracture col du fémur en mai 2007 : réopéré 2X

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR