Suivez-nous :
Le Centre de soins non programmés de Mulhouse ouvre ses portes, lundi 3 mai | M+ Mulhouse

Le Centre de soins non programmés de Mulhouse ouvre ses portes, lundi 3 mai

30 avril 2021 à 17h08 par 4 0880

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

En réponse au contexte de saturation des services des urgences et des médecins généralistes, le Centre de soins non programmés (CSNP) de Mulhouse ouvrira ses portes, à partir du lundi 3 mai, sur le site de l’hôpital Emile Muller. Il accueillera sans rendez-vous, du lundi au vendredi de 8h à 20h, des patients ne relevant pas des soins urgents, mais ne pouvant être anticipés ou retardés.

Tout est prêt pour le jour « J » ! Lundi 3 mai à 8h tapantes, le nouveau Centre de soins non-programmés (CSNP) ouvrira ses portes, sur le site de l’hôpital Emile Muller, à deux pas du service des urgences. Dans les cartons depuis 2019, la naissance de ce nouvel acteur de la chaîne de soins de la région mulhousienne et du Sud Alsace est une réponse au déficit de médecins généralistes – rendant l’accès parfois difficile aux consultations immédiates – qui se traduit mécaniquement par l’engorgement du service des urgences de l’hôpital.

Soins classiques de médecine générale et petite traumatologie

Catherine KohlerLe CSNP de Mulhouse est composé d’une équipe de 10 médecins généralistes et de deux infirmiers.

« On sait que les patients ne relevant pas d’une urgence vitale représentent entre 20 et 30% des passages au service des urgences, expliquent Emmanuel Vilbois, médecin-coordinateur du CSNP, et Victoire Lefebvre, directrice-référente de pôles du GHRMSA. L’ouverture du CSNP devrait ainsi permettre de soulager les équipes des urgences. » Du moins les jours ouvrés de la semaine et en journée. Dans les faits, le Centre de soins non programmés sera, en effet, ouvert du lundi au vendredi en non-stop, de 8h à 20h et sans rendez-vous. « Le CSNP accueillera les patients venant de leur propre initiative, qui ont besoin d’être pris en charge dans la journée pour une consultation relevant des soins classiques de médecine générale ou de la petite traumatologie, et qui n’ont pas accès à leur médecin traitant. Par-contre, nous ne prenons pas en charge les renouvellements des traitements », précise le médecin-coordinateur du CSNP, qui pourra aussi accueillir un certain nombre de patients, adressés par le SAMU-Centre 15 et le service des urgences de l’hôpital Emile Muller, ne relevant pas des urgences vitales.

Un bâtiment de 150 m²

Catherine KohlerLe bâtiment est situé à côté du service des urgences.

Dans un bâtiment de plain-pied de 150 m² constitué de trois box de consultation, dont un dédié aux soins de petite traumatologie, une équipe constituée de 10 médecins généralistes libéraux et de deux infirmiers va se relayer au quotidien. « Une convention avec le GHRMSA permet l’accès des patients aux plateaux techniques, selon les besoins, pour faire des examens d’imagerie ou biologiques, des soins de petite chirurgie, des électrocardiogrammes… De la même manière, une convention nous lie avec les urgences pour leur réadresser, sans délais, nos patients en cas de signes de gravité ou nécessitant des soins plus complexes », souligne le Dr Emmanuel Vilbois.

« Cette ouverture s’inscrit dans le Plan d’actions du GHRMSA pour ses urgences avec l’appui, dès le départ, de l’Agence régionale de santé Grand Est. Son implantation, à proximité du service des urgences, vise à fluidifier les parcours des patients entre le service des urgences et le CSNP. L’objectif est d’avoir une réponse adaptée pour chaque situation », souligne Victoire Lefebvre, directrice-référente de pôles du GHRMSA.

Partenariat public-privé

À l’heure de l’ouverture du Centre de soins non programmés de Mulhouse, l’ensemble des acteurs du dossier se veulent prudents en termes d’estimation de la fréquentation : « On estime, en moyenne, que 25 des 130 à 140 patients accueillis par jour au service des Urgences pourraient être réadressés au CSNP. Ce qui signifie que nous pourrions accueillir entre 40 et 50 patients au quotidien, d’ici fin 2021, mais ce n’est vraiment qu’une projection. »

Le Centre de soins non-programmés mulhousien est le premier CSNP privé à ouvrir en Alsace (NDLR : le Sud Alsace compte, par ailleurs, deux CSNP hospitaliers publics dans les hôpitaux de Thann et de Pfastatt) et le sixième de ce type dans le Grand Est. Il est le fruit d’un partenariat public-privé, mettant autour de la table les professionnels de santé libéraux qui ont porté le projet, le GHR Mulhouse Sud Alsace et l’Agence régionale de santé du Grand Est qui, au delà de l’octroi d’une subvention d’équilibre, a financé la construction du nouveau bâtiment à hauteur de 500 000 euros.

Le CSNP de Mulhouse, en pratique

Centre de soins non programmés (CSNP), 3H rue de Docteur Mangeney (à proximité du service des urgences Emile Muller). Ouvert sans rendez-vous du lundi au vendredi (excepté les jours fériés), de 8h à 20h. Parking réservé aux consultants (entrée face à l’Institut de formation aux soins infirmiers (IFSI)). Dessertes Soléa : ligne C7, ligne 13 et ligne 57 (interurbaine).

Renseignements : 03 89 35 06 05 – csnp-mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR