Suivez-nous :
COVID-19 : le port du masque généralisé à toute la ville de Mulhouse | M+ Mulhouse

COVID-19 : le port du masque généralisé à toute la ville de Mulhouse

12 novembre 2020 à 18h18 par 3 09311

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Jusqu’au 1er décembre inclus, un nouvel arrêté préfectoral rend le port du masque obligatoire pour tous les piétons, à partir de 11 ans, à l’échelle de l’ensemble de la ville de Mulhouse, à l’exception de certains espaces verts excentrés.

Obligatoire dans le centre-ville de Mulhouse depuis le 14 août dernier, le port du masque est désormais généralisé à l’ensemble de la ville. Un arrêté préfectoral, sorti ce jeudi 12 novembre, rend en effet obligatoire, jusqu’au 1er décembre, le port du masque pour tout piéton, à partir de 11 ans, sur la voie publique et dans l’ensemble des lieux ouverts au public, à l’exception de :

  • La plaine de l’Ill, délimitée par la rue Léo Lagrange, le boulevard Charles Stoessel, la voie ferrée, la rue Pierre de Coubertin et la limite avec la commune de Brunstatt-Didenheim ;
  • La forêt du Tannenwald ;
  • L’espace de promenade situé le long du quai d’Alger ;
  • Les espaces naturels et agricoles inclus dans le périmètre délimité par la rue Marc Seguin, la rue
  • Edouard Branly, la rue Alfred de Glehn, l’autoroute A36 et les limites avec les communes de Lutterbach et de Morschwiller-le-Bas ;
  • La promenade de la Doller, délimitée par la rue de Quimper et l’autoroute A36 ;
  • La forêt de Bourtzwiller, délimitée par la rue du Taillis et les limites avec les communes d’Illzach et de Kingersheim.

Voir carte en cliquant ici

Infographie : Marc Vuillermoz

Cet arrêté, généralisant l’obligation de porter le masque à l’échelle de toute la ville, intervient deux semaines après le rétablissement du confinement en France par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de Covid-19 (lire notre article sur mplusinfo.fr).

« A la différence du printemps, ce nouveau confinement autorise le maintien de nombreux déplacements. Dans un souci permanent de protéger le plus grand nombre, j’ai demandé au préfet du Haut-Rhin de généraliser le port du masque obligatoire à l’ensemble de la ville, à l’exception des espaces naturels boisés, éloignés du centre-ville, permettant à chacun de s’y oxygéner, en évitant les regroupements et en respectant les distances physiques de rigueur, souligne le maire de Mulhouse Michèle Lutz. Il n’aurait pas été possible, lisible, ni applicable d’instaurer des dizaines de périmètres particuliers autour des écoles, des collèges, des lycées, des principaux services publics, ou encore des commerces pouvant maintenir leur activité. L’objectif est bien de protéger au mieux les Mulhousiens et de mettre toutes les chances de notre côté pour éviter de nouveaux épisodes dramatiques. »

Voir la vidéo du maire de Mulhouse Michèle Lutz

Et ailleurs dans le Haut-Rhin ?

Au regard des indicateurs sanitaires du département, la Préfecture du Haut-Rhin, en concertation avec l’Agence régionale de santé du Grand Est et après échanges avec les représentants des collectivités locales, a également décidé d’étendre l’obligation du port du masque pour les personnes de 11 ans et plus aux autres communes du Haut-Rhin dans les lieux suivants :

  • dans les marchés, couverts ou non ;
  • dans un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des établissements d’enseignement (écoles, collèges, lycées), des crèches et des établissements accueillant des activités périscolaires ;
  • sur les parkings et autres espaces extérieurs des centres commerciaux, supermarchés et hypermarchés ;
  • dans un rayon de 50 mètres autour des lieux de culte lorsque des cérémonies funéraires y sont célébrées ;
  • dans un rayon de 50 mètres autour des gares et aérogares.
  • dans un rayon de 50 mètres autour des entrées et sorties des services publics et
    administrations ouverts au public ;
  • dans un rayon de 50 mètres autour des entrées et sorties des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, qu’ils soient publics ou privés ;
  • lors des rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes qui restent
    autorisés en vertu de l’article 3 du décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 susvisé.
  • + d’infos sur haut-rhin.gouv.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

11 réponses à “COVID-19 : le port du masque généralisé à toute la ville de Mulhouse

    1. Bonjour,
      Renseignements pris auprès de la cellule d’information du public – Covid-19 de la Préfecture, le « port du masque n’est pas obligatoire pendant l’activité physique « . Cdt

  1. Moi je ne me plierai pas à cette obligation de porter le masque partout en ville!
    J’avais déjà fait cette concession en centre ville.
    Marre de ces interdits alors que personne ne connaît le mécanisme exact de contamination !(A Basel,Freiburg etc ils ont plus de latence que nous quant à ne pas porter de masque partout ,pour une situation sanitaire bien meilleure)
    Et puis nous sommes assez éloignés les uns des autres dans la plupart des espaces aérés.
    Moi je pense surtout que certains pensent surtout à couvrir leurs arrières et éviter qu’un jour nous engagions leur responsabilité devant les tribunaux.
    Mais l’époque veut que décider quelque chose coûte que ce coûte c’est forcément bien agir.

    1. Petit extrait en passant « La diffusion du virus est telle désormais en Suisse, et particulièrement dans les cantons romands, que sa propagation se mesure désormais d’abord dans les morgues. Avec une centaine de morts chaque jour depuis dix jours, concentrés sur une poignée de grands hôpitaux, la situation devient « tendue », selon les autorités. » extrait du Monde de ce matin !

      Avant de disserter sur la pandémie en Suisse renseignez vous sur bag.ch. En fait le nombre de morts parait faible par rapport à la France mais si vous ramenez la proportion au nombre d’habitants vous verrez que la crise est bien plus grave qu’il n’y parait

  2. Ca commence réellement a bien faire, avec ce port du masque partout a Mulhouse faut arrêter ces conneries, la loi nous interdit de se couvrir le visage , madame la maire faut que ca cesse tout les médecins le disent qu’a l’extérieur le masque ne sert a rien, vous se n’est qu’une affaire d’argent faut arrêter vos conneries.
    ET je ne me plierai pas a cette obligation y en a marre stop ca suffit. Vous osez mettre autant de policier dans les quartiers difficile je ne pense pas, en plus ils n’on pas le courage de les affronter et cela m’étonnerai qu’il vont la bas pour leur imposer le port du masque.
    A bon entendeur.

  3. A contrario de vos assertions, cher Yves ,l’immense majorité des habitants des quartiers difficiles est soumise à une pression policière quant à ces histoires d’attestation de déplacement.
    Ils rendent des comptes et bien plus malheureusement!
    (La police sait habilement se positionner de telle sorte que les dits habitants soient cueillis tranquillement et sans risque)
    Et il en sera de même avec les masques .
    Car j’ai l’impression en vous lisant ,que sous prétexte que les voyous s’affranchiront de ces interdits, qu’il en sera de même avec le reste des habitants.
    Je ne suis pas sûr qu’au Rebberg la population qui y réside rende plus’ de compte que le commun des Mulhousien…ils m’ont l’air bien tranquille là-bas et quand y croise une patrouille de police ,on peut être certain que sa mission est avant tout de veiller à la sécurité des lieux ,plus qu’à vérifier la bonne application de la loi sur les masques et attestations.

    1. je suis tout a fait d’accord avec vous concernant le Rebberg ce sont tous des privilégiés et ca c’est aussi injuste, mais je persiste a croire le contraire et ceci a ma propre opinion, mais faut quand même arrêter avec ces conneries de masques a l’extérieur.

  4. La politique sanitaire de nos élus et non élus est très simple : réprimer , bâillonner , enfermer , incarcérer , verbaliser , fliquer. Pour 0 resultat bien évidemment. Car on ne lutte pas contre un virus avec des flics. Porter un masque quand on marche seul dans une rue déserte ne servira jamais à rien. Vous voulez des pistes ? augmenter massivement le nombre de lits d’hôpital , utiliser les nombreuses places en clinique privée , et soigner , soigner , soigner , permettre aux médecins de soigner comme ils l’entendent. Quel est le traitement médical recommandé par l’État ? Aucun , on vous envoie des flics au lieu de vous soigner. Ah si l’État propose malgré tout un excellent traitement : mettre en faillite des milliers de commerçants qui sont aujourd’hui en larmes , pour 0 résultat

  5. Petite précision :
    Je ne prétends absolument pas qu’au Rebberg la population qui y réside se soustrairait plus que d’autres à ces règles ,je dis simplement qu’il est une habitude de toujours demander des comptes aux habitants des quartiers populaires ,indistinctement,et qu’on ne le fait jamais ailleurs.
    100% des voyous ou presque se soustraient certainement aux règles ,mais l’immense majorité des habitants (qui ne sont pas voyous,faut-il le rappeler ?)les appliquent!
    Enfin au Rebberg qu’ils soient privilégiés ,c’est leur affaire pas la mienne ,mais que l’on vienne pas pointer du doigts des personnes qui n’ont à voir avec les préjugés qu’ils supportent !

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR