Suivez-nous :
Budget, mobilités douces… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse | M+ Mulhouse

Budget, mobilités douces… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

14 novembre 2022 à 17h35 par 1 3703

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Rapport d’orientation budgétaire 2023 dans un contexte marqué par l’inflation et l’explosion des coûts de l’énergie, soutien aux copropriétés des Coteaux en difficulté, bilan de la concertation sur le réseau structurant des mobilités douces… Retrouvez l’essentiel des sujets abordés lors du dernier conseil municipal.

En ouverture de cette séance du conseil municipal, le maire de Mulhouse Michèle Lutz a souligné « qu’après le succès des Journées d’Octobre et Folie’Flore qui ont battu un record avec 156 000 entrées, nous voici déjà dans la préparation du temps de Noël avec notre marché qui ouvrira le 24 novembre prochain. Cette édition du Marché de Noël ne coupera pas aux bons usages, rendus incontournables avec la crise énergétique et s’inscrira dans une démarche encore plus vertueuse. Ce 24 novembre sera aussi la date de l’inauguration du square du Général de Gaulle, entre la Gare centrale et la Sous-Préfecture, après des mois de travaux pour un chantier hors norme qui devrait tenir toutes ses promesses. Je me réjouis par avance de ces temps à venir qui nous permettront aussi de donner un bol d’air et de la joie de vivre dans un climat national et international toujours plus angoissant. »

« Construire la ville de demain »

La présentation du rapport d’orientation budgétaire 2023 a été l’un des points essentiels de cette séance. « Celui-ci est la concrétisation d’un programme sur lequel nous avons été élus. Il vise à construire une ville toujours plus belle et agréable à vivre et tient aussi compte des nécessaires changements que nous devons intégrer, explique Michèle Lutz. Les Mulhousiens attendent de la collectivité qu’elle soit présente à leurs côtés et qu’elle leur apporte le soutien dont ils ont tant besoin. Les orientations budgétaires sont l’illustration de notre volonté de maintenir un haut niveau de service public, sans rogner sur des politiques publiques et avec une attention toujours renforcée envers les plus fragiles, personnes âgées, jeunes et précaires. Nous n’avons de cesse que de rechercher une rigueur absolue dans notre gestion de la collectivité. C’est un exercice exigeant qui nécessite de remettre chaque jour, ou presque, l’ouvrage sur le métier. »

Quatre priorités pour « une ville apaisée, durable et agréable à vivre »  

Tristan Vuano

« Notre ambition, c’est de construire la ville de demain : une ville apaisée, durable et agréable à vivre », souligne Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances. Le rapport d’orientation budgétaire a ainsi permis de détailler les projets des quatre priorités d’action de la municipalité :

– Mulhouse se transforme : le développement des mobilités douces avec l’aménagement de nouvelles pistes cyclables et de garages à vélo, la création de la Cité du vélo, l’extension du plateau piétonnier du centre-ville, la maintenance et l’entretien des chaussées et ouvrages d’art, la modernisation des parkings et la construction de deux nouveaux parkings… La nature en ville avec la poursuite des aménagements de Mulhouse Diagonales (Parc des Berges de l’Ill, Terrasses du musée…), le programme de plantation d’arbres, l’aménagement de trois cours d’écoles végétalisées, le développement de l’agriculture urbaine… La transformation des quartiers avec la rénovation des quartiers Drouot, Coteaux et Fonderie dans le cadre du NPNRU, la poursuite de la mise en valeur du patrimoine, le renforcement de l’attractivité du centre-ville et du secteur Gare, le lancement d’études sur la piétonisation des secteurs Salvator, Bourse et Victoires…

– Mulhouse protège : la sécurité des biens et des personnes avec la modernisation et le renforcement du réseau de vidéo protection, les actions de sécurité routière et de sécurité numérique, la mise à jour du plan communal de sauvegarde, la veille sur l’épidémie de Covid-19… Le soutien aux Mulhousiens les plus fragiles avec la création du Centre communal d’action sociale, la mise en œuvre de la stratégie d’action sociale Mulhouse Solidaire et du 3e Contrat local de santé, la mise en place du Permis de louer et du programme de mise en accessibilité, les nombreuses actions contre la fracture numérique

– Mulhouse s’engage : le soutien au dynamisme entrepreneurial et commercial avec l’accompagnement de la dynamique commerciale sur les axes Briand et Bâle, le dispositif ANRU+ pour susciter l’entrepreneuriat sur le secteur Briand, la poursuite de la transformation du Marché du canal couvert… Rendre le citoyen acteur de la cité avec les projets des conseils participatifs, les conseils citoyens et les concertations dans les quartiers portées par Mulhouse c’est vous, le renforcement du partenariat avec les huit centres socioculturels, l’accompagnement des associations et le soutien au bénévolat, la préparation du prochain Contrat de ville…

– Mulhouse s’épanouit : priorité à l’éducation avec la poursuite du Plan écoles à Bourtzwiller et aux Coteaux, l’accompagnement de la création d’un huitième collège à DMC, les classes à projet artistique ou sportif, les projets nature et les actions de citoyenneté, la poursuite du plan numérique dans les écoles… Soutien aux familles, à la jeunesse et aux aînés avec la gratuité des transports pour les seniors et la prise en charge de 60% de l’abonnement pour les collégiens et lycéens, les dispositifs Mulhouse en famille et ceux pris pour favoriser l’engagement des jeunes, le plan d’actions « Ville amie des aînés », les travaux d’amélioration du centre funéraire… Mulhouse, ville de culture et ville sportive avec la mise en œuvre de la médiation culturelle, l’objectif de l’obtention du label « Orchestre national de région » pour l’OSM, de nouveaux équipements sportifs comme la création d’un street park près de la gare et d’un plateau sportif de basket, la rénovation du gymnase Montaigne, les actions autour du sport pour tous et du sport santé, l’organisation d’évènements sportifs…

Des ratios financiers sains menacés par l’inflation et l’explosion des coûts de l’énergie

« Cette stratégie est basée sur des ratios financiers sains, mais menacés par la conjoncture avec un contexte inflationniste très fort, à 7%, et la crise énergétique, explique Florian Colom. À Mulhouse, les efforts de gestion ne datent pas d’hier, avec une épargne brute de 15,4%, supérieure à la moyenne des villes de la strate, et une capacité de désendettement stable, à 8 ans. Cela nous permet de maintenir un haut niveau d’investissement, de 43 millions d’euros, pour continuer à transformer Mulhouse et soutenir ceux qui en ont besoin, avec notamment 13 millions d’euros pour les associations mulhousiennes. Avec la flambée des coûts de l’énergie, nous anticipons une augmentation de 5 millions d’euros sur ce poste pour 2023, alors que le projet de Loi de finances 2023, présenté par le gouvernement, n’aide pas les collectivités avec des dotations qui ne suivent pas l’inflation. Nous construisons ce budget 2023 de manière rigoureuse et solidaire, en maîtrisant nos dépenses, notamment avec un plan de sobriété énergétique, en optimisant la recherche de financements et en préservant notre épargne pour soutenir les Mulhousiens et les entreprises locales, tout en continuant à transformer la ville. »

Soutien aux copropriétés des Coteaux en difficulté

Marc-Antoine Vallori

Deux délibérations concernant les copropriétés privées du quartier des Coteaux ont été adoptées lors de cette séance. La première concerne la poursuite du portage immobilier (acquisitions, gestion) sur les cinq copropriétés privées du quartier, qui restent dans une situation financière fragile. Les copropriétés « Peupliers Camus » et « Eugène Delacroix » sont accompagnées dans le cadre de plans de sauvegarde. L’objectif est le redressement pérenne de ces deux ensembles immobiliers.

La copropriété « Peupliers Nations » est concernée par un recyclage/déconstruction dans le cadre du Nouveau Programme de renouvellement urbain (NPNRU). Les copropriétés « Plein Ciel 1 et 2 », immeubles de grande hauteur (IGH), devront prochainement décider de leur avenir au regard de la complexité technique et financière des travaux à réaliser. La convention de portage passée avec CDC Habitat a ainsi été prolongée d’un an, pour augmenter le nombre total de lots à acquérir à 45.

La seconde délibération a concerné plus spécifiquement les copropriétés Plein Ciel 1 et 2, où le coût des travaux de mise en sécurité pour ces deux immeubles de grande hauteur, évalué à 56 millions d’euros, place les habitants dans une situation très difficile. (Lire notre article) Le conseil municipal a adopté une délibération pour la mise en place d’une convention transitoire de portage immobilier, dans l’hypothèse où les copropriétaires ne réaliseraient pas les travaux de sécurité nécessaires. « La Ville réaffirme sa volonté d’être aux côtés des copropriétaires des tours Plein Ciel, quelles que soient les décisions qu’ils prendront lors de leurs prochaines assemblées générales, les 15 et 22 novembre », souligne Alain Couchot, adjoint au maire délégué au Logement.

Bilan de la concertation autour de la création d’un réseau structurant de mobilités douces

Catherine Kohler

Le développement d’un réseau structurant de mobilités douces fait partie des projets portés par la Ville, pour offrir une meilleure qualité de vie aux habitants et répondre aux enjeux climatiques à Mulhouse. « Il ne s’agit pas d’opposer les piétons et cyclistes aux automobilistes mais de rééquilibrer l’espace public pour redonner une juste place à chacun, souligne Michèle Lutz. Dans l’esprit de Mulhouse c’est vous, qui reste notre fil conducteur, ce projet à grande échelle a fait l’objet d’une large concertation publique depuis plusieurs mois. »

Engagée en mars, cette concertation s’est tenue jusqu’à l’été sous plusieurs formes : réunions publiques, permanences sur l’espace public, ateliers, journées sans voitures, questionnaires en ligne… Utilisé notamment dans le cadre de cette concertation, le dispositif « Croque ta ville », où des illustrateurs dessinaient en direct les propositions des participants, a été désigné Coup de cœur lors des Trophées des collectivités d’Alsace. A l’issue de cette première phase de concertation, le projet recueille, de manière générale, un avis favorable des habitants et des commerçants qui ont aussi pu faire part de leurs craintes et de leurs interrogations autour de l’accessibilité, des livraisons, de l’attractivité ou encore du stationnement et des futurs sens de circulation.

« L’accueil du projet a été plus que favorable et nous conforte à continuer dans ce sens-là, mais il est également normal de rendre compte des souhaits et des craintes exprimées, souligne Claudine Boni Da Silva. Pour la suite, il est important de restituer aux habitants le fruit de cette concertation, pour cela des panneaux seront installés, dès décembre, sur l’espace public et des retours seront organisés au sein des différents groupes de travail et durant les vœux du maire. Nous allons enrichir notre projet par la concertation en confiant l’ensemble de ces attentes et préoccupations au maître d’œuvre. Début 2023, nous pourrons présenter l’avant-projet du déploiement des mobilités douces et mener une concertation concernant les impasses, les places et les parvis nouvellement créés. »

Parmi les autres points abordés : la présentation du rapport 2021 sur la situation en matière d’égalité femmes-hommes ; la présentation du rapport développement durable 2021 ; l’adoption de la charte éco-responsable pour les utilisateurs et les gestionnaires des bâtiments sportifs de la Ville, afin de réduire de 10% la consommation énergétique de ces bâtiments ; la coopération avec la Fondation Orange dans le cadre de la lutte contre la fracture numérique ; l’adoption de la motion « Agir avec la population pour permettre à notre collectivité de remplir toutes ses missions de service public », qui invite le gouvernement à soutenir davantage les collectivités…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

3 réponses à “Budget, mobilités douces… L’essentiel du conseil municipal de Mulhouse

  1. La sécurité des biens et des personnes une priorité ?
    Quelle blague!
    Il suffit de voir comment peuvent déambuler le plus normalement du monde des sans-papiers et autres jeunes en errance à l’affût de la moindre « occasion qui fait le larron » et qu’aucunes mesures ne sont prises (je l’ai expérimenté : pas davantage de patrouilles , pas de contrôle bien que certains endroits soient très très exposés aux larcins …)
    Je vous suggère d’appeler la police municipale afin de leur signaler une situation de vol imminente et vous verrez comment certains vont s’évertuer à esquiver l’intervention.
    C’est la stricte vérité.
    Alors puisque on détourne le regard sur ces questions fondamentales ,je mets en doute tout ce qui est annoncé par notre municipalité.
    A Basel ,partout vous verrez des mises en garde contre les pickpockets et des panneaux de conseils à adopter en prévention.

    Mulhousiens,Mulhousiennes et visiteurs des communes alentours et pays riverains ne soyez pas naïfs ,notre sécurité n’est pas assurée,alors pensez donc la votre !

    Je doute que la « démocratie locale » laisse ce message longtemps sur ce site

  2. Dans un contexte de…..La soit-disant crise est un prétexte bien pratique pour justifier l’inaction. Mais la soit-disant crise, qui soit dit en passant n’est pas la première, ne justifie pas le laxisme de cette ville. Quelle ville ennuyeuse et molle, une ville où rien ne se passe, sauf les éternels événements annuels ( Foire Kermesse, Marché de Noël) sur un air de copier/coller des années précédentes. Il n’y a que Madame Lutz qui est satisfaite de sa politique, faudrais qu’elle change de lunette.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR