Suivez-nous :
A la découverte du chantier hors-normes de l’Almaleggo | M+ Mulhouse

A la découverte du chantier hors-normes de l’Almaleggo

22 octobre 2019 à 12h06 par 2 2250

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

C’est un chantier hors-normes qui a attiré les visiteurs en nombre lors de la midi-visite proposée dans le cadre des Journées de l’architecture : l’Almaleggo, immeuble d’habitation à l’architecture unique est en voie d’achèvement, quai de l’Alma.

Si les différentes midi-visites, proposées dans le cadre des Journées de l’architecture, ont toutes attiré un public nombreux venu découvrir notamment le futur mur d’escalade de DMC ou KMØ, la dernière d’entre-elles, consacrée au chantier de la résidence Almaleggo a battu des records d’affluence. Il faut dire que la réalisation de cette tour d’habitation, à l’architecture unique et qui culmine à près de 50 mètres de haut, quai de l’Alma, a de quoi attiser la curiosité de tous. Entre une conception très originale avec deux tours qui semblent bâties de boites empilées, le positionnement « premium » du projet et une gestation compliquée, les premières esquisses datant de 2012, la visite s’annonçait passionnante pour les plus de 150 visiteurs.

Un niveau élevé de prestations

Christophe Schmitt

Verdict ? La visite a tenu toutes ses promesses, l’architecte Cédric Soldermann de l’agence AEA ne ménageant pas ses explications et entraînant les curieux dans les différents étages et jusqu’au 11e et dernier niveau. De là, la vue sur le canal tout proche, le Rebberg, le centre-ville et sur les Vosges, est tout simplement époustouflante. L’une des plus belles vues de Mulhouse, tout simplement, que deux terrasses et de grandes baies vitrées permettent d’apprécier à sa juste valeur. « Les fenêtres sont ici en triple vitrage, pour une meilleure qualité thermique, explique l’architecte. Le programme a été conçu avec des prestations haut de gamme : des murs et sols épais et bien isolés, des poutres non apparentes, des sols à fleur entre les balcons et l’intérieur des logements… »

Le niveau élevé de prestations se découvre encore d’avantage dans les niveaux inférieurs, déjà plus avancés, où le béton poncé et lasuré des murs côtoie le bois du parquet. « Nous avons voulu conserver le béton, dans un esprit brutaliste, et le faire trancher avec le bois et les peintures. C’est un effet que nous recherchions et qui est très réussi », souligne Cédric Soldermann. Sur la façade du bâtiment aussi, le béton brut se mêle aux panneaux de béton blanc préfabriqués et aux panneaux de revêtement en aluminium, pour un résultat unique en son genre dans la région mulhousienne.

Un bâtiment totem pour Mulhouse

Christophe Schmitt

« L’Almaleggo a pour objectif d’être un bâtiment totem pour la ville, un cadeau architectural pour Mulhouse et ses habitants, explique-t-on chez Sodico, la société immobilière porteuse du projet. C’est un pari qui est en passe de se concrétiser : sur les 46 logements proposés, seuls trois sont encore disponibles. Deux cellules commerciales seront également proposées au rez-de-chaussée. »

Avec un prix moyen de 3 500€ du mètre carré, et un budget global d’environ 7,6 millions d’euros hors taxe, le projet est en effet hors-normes dans l’agglomération mulhousienne et son pouvoir d’attraction bien réel. « Le projet nous a intéressés dès sa présentation, expliquent Michèle et Pascal, deux habitants de Saint-Louis qui vont intégrer prochainement leur appartement de 120 m² au 7e étage de l’Almaleggo. C’est à la fois l’architecture unique du lieu, avec la patte de l’architecte Franco Viganotti et du cabinet AEA, et la situation du bâtiment tout proche du centre-ville qui nous a séduit. Nous aimons beaucoup Mulhouse, une jolie ville, agréable à vivre, avec un fort potentiel. Ce projet fait partie de ceux qui tirent la ville vers le haut. »

Démarrés en 2017, les travaux sont en voie d’achèvement, les premiers locataires devraient s’installer dans leurs appartements d’ici la fin de l’année. Un bel espace vert prendra également place au pied des lieux, en bordure du canal.

Plus d’infos : www.sodico.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR