M+ supplément thématique : « Mulhouse, grandeur nature ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Violences au centre-ville de Mulhouse : la réaction du maire Michèle Lutz | M+ Mulhouse

Violences au centre-ville de Mulhouse : la réaction du maire Michèle Lutz

7 décembre 2018 à 17h50 par 7 07019

Dans le contexte national de vives tensions que nous connaissons, depuis maintenant plus de 24 heures, le centre-ville de Mulhouse est devenu le siège de manifestations désorganisées de lycéens, rejoints par des individus qui souhaitent à l’évidence, et comme en témoignent les scènes que l’on a pu observer, en découdre avec les forces de l’ordre, sans rien connaître de leurs revendications. Ces actes renvoient une image dégradée qui n’est pas représentative de notre jeunesse.

Rien ne peut excuser de tels phénomènes de violence qui n’ont pu être contenus que grâce à une mobilisation exemplaire des services de Police et de Gendarmerie, déployés de manière extrêmement efficace, en lien avec les services de l’État. Je souhaite leur rendre hommage, souligner leur détermination à faire respecter l’ordre public. Je renouvelle au Capitaine de police blessé ce matin, que je suis allée rencontrer à l’hôpital avec le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, la reconnaissance de l’ensemble des élus du Conseil Municipal, et mes voeux de prompt et complet rétablissement.

Je sais que la réponse judicaire sera exemplaire pour la trentaine d’individus déjà placés en garde à vue. Les nombreuses images que le réseau de vidéoprotection de la Ville mettra à disposition des enquêteurs et des magistrats permettront, à l’évidence, de qualifier la gravité des délits commis. La Police municipale comme l’ensemble des services municipaux sont renforcés afin que les activités économiques puissent se poursuivre dans les meilleures conditions possibles, tout en agissant pour un retour à la tranquillité publique.

J’en appelle à la responsabilité des manifestants, comme à celle des parents, pour que des faits similaires ne se reproduisent pas.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

19 réponses à “Violences au centre-ville de Mulhouse : la réaction du maire Michèle Lutz

    1. Pas merci du tout!!! cette police toujours prompte à venir te pruner alors que t’es au boulot, et pas fichue de mettre de l’ordre dans une ville où les incivilités pululent.. Qu’ils aillent se faire voir!!!

  1. Je me suis rendue en ville ce matin …et la rue du Sauvage à Mulhouse n’a jamais aussi bien porté son nom…elle était devenue la rue des sauvages…..plein de jeunes étudiants qui paraissaient s’amuser comme des petits fous à narguer les policiers qui ont fait preuve d’une patience hors du commun . Tous les magasins ont été protégés et les entrées gardées pour empêcher des ruées de gamins de pénetrer pour dÉvntuels dégats , car avec ces étudiants se trouvaient beaucoup d’autres jeunes qui sont venus avec des intentions pas pacifistes….et la police a aidé les passants à se protéger avec beaucoup de professionnalisme . C’est vrai que ce sont des mineurs pour la plupart , mais ils ont voulu jouer les grands sans assumer ce que cela comporte de risques….toute une ville a été figée par des gosses qui pour la plupart n’avaient aucun idéal à défendre ! Juste s’amuser…….les parents ne sont ils plus responsables de leurs progénitures ? C’est triste , simplement , de voir cela! Courage aux policiers , ils ont bien du mérite…..

    1. Je me pose aussi la question : » où sont les parents ?…. « Que font ils? »..
      Comment ont ils éduqué leur progéniture ? »..
      Ha oui, c’est vrai, en France on a pas le droit d’éduquer les gosses!!… Il ne faut surtout pas leur donner de fessée, sous prétexte que cela les traumatise, ni le droit de pousser une gueulante quand ils dépassent les bornes !!!…
      Résultat : cela donne des mômes,puis des ados, et ensuite des adultes irresponsables car irresponsabilisés par des lois en faveur du laxisme!!!!…

  2. Dommage vous ne donnez pas une bonne image de notre ville.
    On peut manifester quelque soit la cause que nous défendons mais soyons responsable et pas la peine d endommager ce que de toutes façon nous paierons avec nos impôts…..

  3. J’en appelle à la responsabilité des adultes sensés maintenir l’ordre.Qu’ils cessent de gazer des enfants (entre 15 et 19ans) qui voulaient juste manifester. M.Ferry leur demande était très claire: ils souhaitent pouvoir poursuivre les études de leur choix. Merci de ne pas les associer à un individu qui a foncé à moto sur un policer (qui je l’espère, s’en remettra sans séquelles).

    1. Qui voulaient juste manifester en envoyant des cocktails molotov .. ne soyons pas naïfs, ce ne sont plus des enfants et s’ils sont capables de jeter des pavés sur des gens, ils peuvent en assumer les conséquences.

    2. Je répète qui des enfants qui voulaient juste manifester. Tout a été fait pour que cela dégénère et que leur demande ne soit pas entendue. Aucun des gilets jaunes du coin (à ma connaissance) n’a reçu de gaz lacrymo comme cela a été le cas pour les élèves du Schweitzer qui manifestaient pacifiquement et j’invite les parents des lycéens à les rejoindre. On pourra peut-être ainsi éviter d’autres violences.

  4. Je soutien toute nos equipe de securité municipale je souhaite beaucoup de courage et de force on peut tres bien faire une manifestation sans faire un boucamp nous ne somme pas obliger davoir les memes opignon mais nous nous devont tous le respect.

  5. Bonsoir je trouve ceci desorienter c est malheureux de voir des jeunes qui foute le bordel on na rien demander et j encourage au policiers et c.r.s leur courage d affronter cest jeunes qui ont malheureusement rien compris de la vie je suis veuve et j ai un fils qui va au college kennedy je ne les pas mis de la journée mon fils et resté au chaud nous aimons pas la violence et tout ses massacre une ville detruite par qui des jeune desolé du terme des parents qui voit leur enfants comme sa aucune limite et moi a mes yeux je trouve sa dommage pour plus tard des enfants qui joue qui font leur image de detruire tempis pour eux je suis contre la violence ainsi faut penser a leur avenir d en arriver la triste tout sa c est trés malheureux que va devenir le monde avec tout ces façon agir mon dieu jen courage la police pour leur courage et surtout j encourage les c.r.s eux aussi on des enfants et famille passer toute la journée arreter le massacre stop reprenez vos vie en main et courage tout plein

  6. Courage pour la Police nationale et municipale, ils font bien leurs boulot, je n ose imaginer la ville de Mulhouse 24h, sans sécurité, merci aux forces de l ordre.

    1. Ils font trop leur boulot!!!! ras le bol de prendre une prune par jour dans cette ville par cette police zelée où on promeut l’alcoolisme des jeunes tous les mercredis jeudis vendredis et samedi soirs..

  7. Il est évidant qu’il ne faut pas tolérer les débordements agressif et arrêter les minorités identifiées qui viennent pour casser.
    Bravo la police mulhousiennes a démontré son efficacité dons je souhaite qu’en 2019 ils démontrent leur savoir dans toutes les zones de non droit mulhousiennes où règne la pègre,les drogues et l’incivilité permanente.

  8. Je ne veux pas paraître choquant .Mais je pourrai violemment leurs briser un matraque sur la tête un après l autre. J étais aussi lycéen,pas très malin. mais la c est le top de l intelligence !

  9. Felicitation a la police pour le travaille qui font courage au policier blessée et courage à tout les services de sécurité pompier police samu ambulance car c est inadmissible ce qui arrive

    1. Moi aussi j en est marre j ai 2 enfants un travail je me lève tous les matin a 5h pour payer mes factures ce qui est innadmissible c est que les casseur ne refflechisse pas il détruit des voitures que des personnes ont fait des crédits pour ce la payer et le mobilier urbain c est nous comme dab qui allons casquer et les boutique détruite feras encore des chômeur

  10. Ne rejetez pas la faute sur les jeunes, dans un contexte où tout le monde en a marre et se bat pour ses droits face à une autorité trop imposante. Je suis adulte, je n’ai pas d’enfants, j’ai un emploi et une situation stable, mais ce n’est pas pour autant que je critique les actes de ces jeunes lycéens. Ils en ont marre comme nous tous ! Alors au lieu de vous montrez autoritaire et d’aggraver la situation, déplacez vous sur place et soyez à leur écoute…

  11. Je suis outrée par ce qu’il se passe en ce moment. Je suis maman de 4 enfants (11ans 10ans 6ans et demie et 5ans). Jeudi soir mon fils de 11 ans se rendait au conservatoire a 17h30 il m’a appelé en panique car il ne pouvait pas passer pour accéder et il s’est retrouvé en plein milieu quand ils ont gazés… Mon fils a eu horriblement peur et moi j’ai eu peur aussi. Pour les 3 autres vendredi je ne les ai pas mis a l’école, en effet ils sont à pierrefontaine juste en face du Schweitzer….. K’éspère que c’est finit car je dois me rendre au contraire toute la semaine avec mes enfants et j’ai peur pour eux.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR