M+ supplément thématique : « Mulhouse l'Épopée, Vos rendez-vous »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Logement : un ministre et du « sur-mesure » pour les cinq copropriétés des Coteaux | M+ Mulhouse

Logement : un ministre et du « sur-mesure » pour les cinq copropriétés des Coteaux

13 novembre 2018 à 16h03 par 1 3400

Les Coteaux font partie des 14 sites ciblés à l’échelle nationale par le plan gouvernemental « Initiative copropriétés », visant à lutter contre le mal-logement avec 3 milliards d’euros mobilisés ces 10 prochaines années. Ce mardi matin, le ministre Julien Denormandie était à Mulhouse pour l’installation du comité local de pilotage.

« Du « sur-mesure » en partant des besoins des territoires pour mettre en place des outils adéquats pour permettre aux habitants de retrouver des conditions de vie dignes et normales ». C’est toute l’idée du plan  « Initiative copropriétés », lancé par le gouvernement, le 10 octobre dernier à Marseille, visant à lutter contre le mal-logement et les dégradations des grands ensembles de copropriétés. Parmi les 14 sites ciblés par ce plan au niveau national, le quartier mulhousien des Coteaux et ses 707 logements des cinq copropriétés Peupliers-Nations, Camus-Delacroix et Plein Ciel 1 et 2, construits entre 1962 et 1972. Ce mardi matin, Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, était présent à Mulhouse pour l’installation du comité local de pilotage du plan « Initiative copropriétés ».

Thomas IttyLe ministre, ce mardi matin, en mairie de Mulhouse pour l’installation du comité de pilotage du plan « Initiative copropriétés ».

Julien Denormandie : « Il y a urgence ! »

« Ce n’est pas à l’Etat de dire ce qu’il faut faire aux Coteaux. Nous ne sommes pas là pour nous substituer mais pour accompagner les élus locaux et les collectivités (…), a souligné le ministre. C’est un défi collégial. Avec ce plan, il s’agit de mettre en place une politique publique ambitieuse en matière de lutte contre les copropriétés dégradées, il y a urgence. Vivre dans un environnement sain est un droit fondamental !  »

Au total, le gouvernement et ses partenaires – dont l’Anah, l’Anru et Procivis – ont prévu de débloquer 3 milliards d’euros au cours des dix prochaines années pour des opérations allant de l’aide au redressement des comptes des copropriétés au soutien de travaux de rénovation, en passant par la transformation ou la destruction-reconstruction de tout ou partie des immeubles.

Des réponses adaptées

A Mulhouse, l’heure était moins, ce mardi matin, aux grandes annonces qu’au discours sur la méthode employée. « Il s’agit d’une première réunion de travail rassemblant tous les acteurs du territoire, a expliqué Julien Denormandie. La situation des cinq copropriétés est différente l’une de l’autre, chacune nécessite des réponses adaptées pour les familles qui y vivent. A charge maintenant aux acteurs du territoire d’établir un rétro-planning et de se mettre en mode projet ».

Thomas IttyLa matinée s’est terminée aux Coteaux par une rencontre avec les copropriétaires.

Reconquête

Les prochaines réunions seront pilotées par le Préfet du Haut-Rhin avec, à ses côtés, deux chefs de projets émanant de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et de la Ville de Mulhouse. Une initiative gouvernementale saluée par Michèle Lutz, le maire de Mulhouse, qui a rappelé les actions déjà entreprises ces dernières années par la Ville pour le renouveau du quartier des Coteaux et notamment le Programme d’intervention sur les copropriétés des Coteaux (Pico). « Ce nouveau plan s’inscrit dans le projet de reconquête du quartier des Coteaux, qui possède de formidables atouts. Avec ce plan, nous espérons des résultats tangibles. » Un vœu partagé par le ministre qui se dit « pressé » et l’ensemble des acteurs mulhousiens mobilisés dans ce plan « Initiative copropriétés ».

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR