M+ supplément thématique : Projet urbain, Mulhouse se réinvente
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Le plus haut mur d’escalade de France à DMC, en 2020 | M+ Mulhouse

Le plus haut mur d’escalade de France à DMC, en 2020

10 décembre 2018 à 17h04 par 2 3290

Plus de 500 m² dédiés à l’escalade en indoor, 1 500 m² à l’extérieur, 160 m² d’espaces de détente et un mur de 25 m, faisant du site le plus haut de France et le troisième d’Europe… Le Climbing Mulhouse Center ouvrira ses portes, début 2020, à DMC.  

Les premières discussions remontent à mai 2016… Le Climbing Mulhouse Center ouvrira ses portes, début 2020, au cœur du site DMC, à deux pas de Motoco. Le Climbing Mulhouse Center ? Un complexe sportif XXL dédié à l’escalade et à ses dérivées comprenant une salle d’escalade indoor de plus de 500 m², des espaces extérieurs de 1 500 m² et un mur d’escalade de 25 m, le plus haut de l’Hexagone et le troisième d’Europe. « Ce projet répond à des besoins identifiés : il n’existe, pour l’heure, aucune salle de cette envergure en Alsace pour accueillir les amateurs d’escalade comme les licenciés », souligne Bruce Coll de la société CMC, porteuse du projet. Au total, ce sont 2 000 m² de superficie de murs qui seront dédiés à l’escalade à travers des modules, blocs, murs de vitesse de 16 mètres de haut répondant à l’exigence de compétition de niveau international…

Démarrage des travaux en février 2019

FUAA-Formats-Urbains-Architectes-AssociesProjection du futur Climbing Mulhouse Center

Imaginé par l’architecte Pierre Lynde du Cabinet Formats Urbains, le bâtiment se fondra parfaitement dans le paysage du site DMC avec sa forme de shed. « Nous avons travaillé avec l’Architecte des Bâtiments de France (ABF), précise Pierre Lynde. Avec son ossature métallique et son bardage extérieur métallique gris foncé mat, le bâtiment correspondra à l’esprit industriel du site. » Dédié à la pratique de l’escalade, le Climbing Mulhouse Center comprendra également des espaces d’accueil, boutique et petite restauration sur 160 m² environ. Les premiers coups de pioche sont prévus en février 2019.

« Nous tablons sur 35 000 à 40 000 utilisateurs annuels sur une zone de chalandise allant de toute l’Alsace au Territoire de Belfort, en passant par la Suisse », souligne Bruce Coll.

Partenaires publics et privés

Thomas IttyL’emprise du site DMC où sera construit le Climbing Mulhouse Center.

Original sur la forme, le Climbing Mulhouse Center l’est aussi par son mode de financement, regroupant partenaires publics comme privés avec 1,47 millions investis par Citivia, 930 000€ par la société CMC, 500 000€ par la Région Grand Est, un soutien financier de 250 000€ apporté par la Ville de Mulhouse et la mise à disposition, par m2A, du terrain d’une valeur de 124 000€, pendant 25 ans.

« The place to be ! »

Après Motoco et la réhabilitation du bâtiment 75, ce nouveau projet est symbolique de la « dynamique de reconversion du site DMC », comme l’explique Fabian Jordan, président de m2A, « tout en ouvrant des perspectives extraordinaires pour Mulhouse », poursuit le maire de Mulhouse Michèle Lutz. Jean Rottner, président de la Région Grand Est et premier adjoint au maire de Mulhouse, insiste, quant à lui, sur « les défis de la reconversion industrielle » qui voient aujourd’hui leur concrétisation « comme ici à DMC » mais aussi à « KMØ à la Fonderie » (ouverture début 2020) ou « dans les anciens locaux réhabilités de Safi Lofink, avenue Briand ». Conclusion de Jean Rottner : Mulhouse est bien « The place to be ! »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR