M+ supplément thématique : « Mulhouse, grandeur nature ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Hôpital Emile Muller : le parking payant pour les visiteurs, au-delà de la première heure    | M+ Mulhouse

Hôpital Emile Muller : le parking payant pour les visiteurs, au-delà de la première heure   

3 avril 2019 à 12h09 par 1 3821

Toujours gratuits pour les patients, les parkings P2 et P3 de l’hôpital Emile Muller deviendront payants pour les visiteurs, au-delà de la première heure de stationnement, à partir du lundi 8 avril. Une mesure forte, décidée par le GHR Mulhouse Sud Alsace, pour répondre au phénomène de saturation du site…  

Le projet était à l’étude depuis plusieurs mois et entrera en vigueur, à partir du lundi 8 avril. A l’instar d’autres hôpitaux de l’Hexagone, les parkings P2 et P3 du site Emile Muller deviendront payants pour les visiteurs, au-delà de la première heure de stationnement (lire par ailleurs). Une mesure qui concerne exclusivement les visiteurs : les parkings restant gratuits et sans limitation de durée, pour les consultants, les patients hospitalisés, les personnels hospitaliers, les étudiants stagiaires et les bénévoles des associations agrémentées par le GHR Mulhouse Sud Alsace.

« Rendre nos offres de parkings P2 et P3 aux usagers de l’hôpital, à commencer par les patients ! »

Marc-Antoine ValloriLes bornes entreront en service, lundi 8 avril.

« Cette mesure d’utilisation des parkings est une réponse aux problématiques de saturation des parkings du site Emile Muller et vise à améliorer l’accessibilité des patients, des visiteurs et des professionnels, résume Corinne Krencker, la directrice du Groupe hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud-Alsace. C’est dans cet esprit que nous avons confié un audit au bureau d’études spécialisé Transitec, au printemps 2018, sur l’offre de stationnement. Il en est ressorti notamment que 40% des voitures garés sur le parking P3 restent plus de quatre heures. Certains automobilistes l’utilisent comme un parking relais gratuit pour se rendre au centre-ville ou à la gare en transports en commun, ou plusieurs jours pour partir en voyage. L’objectif de cette formule payante raisonnable pour les visiteurs, au-delà de l’heure de stationnement, est de rendre nos offres de parkings P2 et P3 aux usagers de l’hôpital, à commencer par les patients ! »

140 véhicules utilisateurs des parkings, par jour, non usagers de l’hôpital

Des propos corroborés par Franck Natale, directeur des travaux maintenance et technique du GHRMSA : « On estime entre 120 et 140 véhicules utilisateurs des parkings, par jour, qui ne sont pas des usagers de l’hôpital, d’où la saturation du site, dès 7h30 le matin, qui occasionne aussi des retards des patients pour les consultations mais également des soucis de sécurité avec nombre de personnes qui se garent, faute de places de stationnement, le long de la route départementale de manière « sauvage ».

L’entrée en vigueur des nouvelles modalités d’utilisation des parkings s’accompagne d’autres mesures visant à favoriser et à fluidifier l’accès au site Emile Muller, à l’image de la mise en place de panneaux lumineux indiquant aux automobilistes le nombre de places de stationnement disponibles. A plus long terme, des travaux d’extension des parkings « visiteurs » et « consultants » sont programmés à l’été, visant à créer une centaine de places de stationnement supplémentaires. Et la directrice du GHRMSA Corinne Krencker de mettre en avant la solution « des transports en commun comme alternative à la voiture », avec le réseau bus Soléa et ses lignes 30 « Gare centrale – Hôpital Emile Muller » et 31 « Université – Hôpital  Emile Muller ».

Les réponses à vos questions

Qui bénéficie de la gratuité du stationnement ?

A partir du lundi 8 avril, le stationnement reste gratuit pour les patients qui se rendent en consultation ou en séance de soins ou qui viennent pour une hospitalisation programmée. Le stationnement reste également gratuit pour les agents du GHRMSA, les étudiants en stage et les bénévoles des associations agrémentées.

Comment est assurée la gratuité du stationnement pour les patients ?

Les patients qui se rendent en consultation ou en séance de soins ou qui viennent pour une hospitalisation programmée devront récupérer leur ticket de stationnement à l’une des deux bornes d’entrée des parkings. A charge pour eux d’échanger leur ticket lorsqu’ils se présentent à leur rendez-vous, auprès du secrétariat de consultation ou de séance de soins, pour sortir gratuitement du parking.

Qui paye sa place de stationnement ?

Seuls les visiteurs payent le parking, au-delà de la première heure de stationnement qui reste gratuite. A partir de la deuxième heure, la segmentation par quart d’heure permet de ne faire payer que le temps réel de stationnement, contrairement au principe de « toute heure entamée est due ». Les tarifs proposés débutent à 1,20€ pour 1h de stationnement et s’échelonnent jusqu’à 18€ pour un stationnement compris entre 48h et 72h. La nuit, le droit au stationnement passe à 40 cts/h entre 21h et 7h, soit 4€ pour 10 heures de stationnement. Il sera possible d’acheter un abonnement hebdomadaire au tarif de 25€, correspondant à 7 jours de stationnement

Comment les visiteurs peuvent-ils payer leur stationnement ?

Les visiteurs peuvent se rendre indifféremment à l’une des deux caisses automatiques des parkings, pour payer en espèces ou par CB. Ils peuvent également se rendre directement à l’une des deux bornes de sortie du parking pour un paiement uniquement par CB.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Hôpital Emile Muller : le parking payant pour les visiteurs, au-delà de la première heure   

  1. c’est inadmissible surtout pour des malades chroniques ce sont des hospitalisations très longues donc les familles qui vont se déplacer régulièrement, elles vont avoir un coût supplémentaire.
    je vous donne un exemple : il y a 2 ans ma sœur a été hospitalisée au service d’oncologie : j’y allais de 14h à 20h

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR