Suivez-nous :
Vœux du maire : « Notre ville regorge de talents insoupçonnés » | M+ Mulhouse

Vœux du maire : « Notre ville regorge de talents insoupçonnés »

16 janvier 2020 à 20h27 par 1 6440

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

La cérémonie des vœux du maire aux Mulhousiens a eu lieu ce jeudi soir, au Palais des sports. L’occasion pour le maire Michèle Lutz de rappeler sa passion pour Mulhouse et pour tous ceux qui contribuent au dynamisme de la ville…

Plus de 2 500 Mulhousiens se sont donné rendez-vous au Palais des sports ce jeudi soir, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux du maire aux Mulhousiens. Un temps à la fois officiel et festif qui s’est ouvert en musique, avec un mini-concert d’Anastasia et James Sindatry, deux artistes du Squart, le cluster de musiques actuelles. Après la projection du film « Mulhouse métamorphoses », Michèle Lutz a entamé son discours de vœux, saluant les différents acteurs institutionnels, politiques et économiques, avant de rendre hommage aux soldats récemment disparus au Mali et, plus particulièrement, au jeune capitaine Mulhousien Pierre-Emmanuel Bockel.

Période pré-électorale oblige, Michèle Lutz n’a fait ni bilan de son mandat, ni grandes annonces lors de son discours. « Je n’ai pas le droit de parler de tout ce que nous avons pu faire ensemble durant ce mandat, à l’exception des douze derniers mois », a précisé le maire, citant notamment l’inauguration récente des écoles Filozof et Porte du Miroir, l’ouverture de l’école bilingue français-anglais à l’Illberg, l’obtention de la quatrième fleur et du label Terre de Jeux, la rénovation du passage du Théâtre ou encore le baptême récent du Palais des sports au nom de Gilbert Buttazzoni, « qui a durablement marqué de son empreinte le sport mulhousien ».

« La sécurité est la première des libertés »

« Ne rien dire d’un bilan et des perspectives d’avenir n’empêche pas de parler de passion, pour Mulhouse et les Mulhousiens », a lancé le maire, avant de rappeler son engagement à travers deux exemples aussi récents que concrets. Tout d’abord la nuit de la Saint-Sylvestre, passée dans les quartiers, auprès des habitants, associations et structures partenaires, mais aussi auprès d’acteurs indispensables de la sécurité : urgences, Samu, jokers de la route, police nationale et municipale, pompiers… « Je fais mien l’adage qui dit que la sécurité est la première des libertés ». Puis, dans un second temps, la Fête de Noël des aînés, « qui ont été les acteurs du développement et de la cohésion de notre ville ».

Thomas IttyAnastasia et James Sindatry ont ouvert la soirée en musique.

« Notre ville regorge de talents insoupçonnés »

En mettant en exergue la relation de la Ville avec ses habitants et les acteurs des mondes économique, culturel, universitaire ou touristique, Michèle Lutz dresse le portrait d’une ville à l’identité et à l’ambition fortes.

« Notre ville, fidèle à son histoire, regorge de talents insoupçonnés. Des femmes et des hommes qui portent une richesse et une énergie qui nous sont propres et qui constituent notre marque de fabrique : l’ambition mulhousienne. »

Une ambition qui transforme la cité mais qui doit aussi se traduire plus largement : « Il nous appartient aujourd’hui d’assumer notre responsabilité collective, certainement trop tardivement, et d’œuvrer pour les transitions et la durabilité », a lâché le maire, faisant notamment référence aux incendies qui ravagent le Brésil ou l’Australie. « Si ces drames se jouent à des milliers de km de l’Alsace, notre responsabilité est dorénavant engagée. Nous ne pourrons plus nous contenter de demi-mesures ! »

Thomas IttyL’Orchestre symphonique de Mulhouse a conclu la soirée, accompagné de la soprano Odile Heimburger.

« Je souhaite un beau, un vrai débat démocratique pour Mulhouse »

Avant de conclure son discours et de laisser soin à l’Orchestre symphonique de Mulhouse d’enchanter le public, Michèle Lutz a rappelé le caractère électoral de l’année 2020. « Je souhaite un beau, un vrai débat démocratique pour Mulhouse et pour les Mulhousiens. […] J’émets aussi le vœu que la compétition entre les différentes équipes en lice se déroule dans un climat serein, respectueux des autres, faisant la part belle aux projets… Soyez nombreux à vous exprimer afin que le maire que vous élirez en mars prochain soit celui que Mulhouse mérite ! » Et de conclure par ces mots simples mais ô combien efficaces : « Vive Mulhouse ! »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR