Suivez-nous :
Visites d’entreprises : les gourmandises de la biscuiterie Albisser | M+ Mulhouse

Visites d’entreprises : les gourmandises de la biscuiterie Albisser

21 février 2018 à 17h38 par 2 5760

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Avec ses visites de découverte économique et industrielle, l’Office de tourisme et des congrès de Mulhouse invite à venir découvrir les coulisses des entreprises de la région mulhousienne. L’occasion de se plonger dans les savoir-faire et la passion contagieuse qui anime les salariés et dirigeants, comme ceux de la biscuiterie Albisser, rencontrés ce matin.

« Ça sent bon ! » A peine entrés dans les locaux de la biscuiterie Albisser de Pfastatt, la vingtaine de participants à la visite d’entreprise organisée ce matin-là se réjouissent déjà de découvrir les secrets de fabrication des gourmandises créées par l’entreprise familiale.

A la tête de cette visite, Céline Albisser, la directrice de l’établissement, transmet sa passion contagieuse pour son métier et n’est pas avare en anecdotes sur l’entreprise créée par ses grands-parents en 1946.

« Mon grand-père, qui était apprenti en boulangerie à Mulhouse, a découvert les biscottes et les nouveaux outils de production pendant la guerre. De retour en Alsace, il a décidé de produire ses biscottes, mais la farine étant rationnée, il a dû pour démarrer, faire passer discrètement la farine dans un corbillard ! »

42 sortes de biscuits

Des débuts pour le moins insolites pour l’entreprise, qui va ensuite connaître la réussite avec ses biscottes puis ses biscuits de tous types, des boudoirs aux macarons, en passant par les bredalas, les gaufrettes et les meringues. Installée depuis 1964 dans ses locaux de Pfastatt, l’entreprise est en capacité de produire 42 sortes de biscuits différents et peut se targuer d’être la seule biscuiterie alsacienne dont les dirigeants sont diplômés de l’école nationale de la Biscuiterie française.

Présentant des photos, des outils et des emballages d’époque, Céline Albisser captive son auditoire en expliquant que du champagne était à l’époque produit à Pfastatt, que le mot biscuit tient son nom de sa double cuisson ou encore que l’entreprise a été la seule autorisée à reproduire une Bugatti sur ses emballages.

Simon Haberkorn

Le leader français de la production de meringues

A l’issue de ce point historique, les visiteurs, charlotte sur la tête et sur-chaussures aux pieds, découvrent les ateliers de fabrication et peuvent échanger avec les 15 salariés de l’entreprise, tout en posant toutes les questions qu’ils souhaitent.

Devant les imposantes lignes de fabrication, Céline Albisser fait un point sur les produits utilisés, que les visiteurs ont pu découvrir et déguster. « Nous utilisons 1 tonne et demie de farine, entre 200 et 500 kg de beurre breton chaque semaine et environ 300 000 œufs par an, uniquement des œufs de poules élevées en plein air, ce qui nous permet d’avoir le meilleur blanc d’œuf possible pour préparer nos meringues. » Avec une production de 30 000 meringues par jour, l’entreprise pfastattoise est d’ailleurs le leader français de la production de meringue, qu’elle a d’ailleurs largement contribué à démocratiser dans la région.

« C’était super ! »

Simon Haberkorn

A l’issue de la visite, chaque visiteur repart avec son sachet de biscuits à la noisette et le sentiment d’avoir appris beaucoup sur ces aliments du quotidien. « C’était super, j’ai beaucoup aimé le fait que l’entreprise achète des bonnes matières premières et respecte les produits et les producteurs, souligne Jacques, un habitant de Hochstatt qui confie beaucoup apprécier le tourisme de découverte économique. Venus avec leurs petits-enfants, Marie-Noëlle et Georges, de Pfastatt, ont aimé « la présentation historique riche en anecdotes et la découverte des ateliers. On voit que Mme Albisser donne beaucoup d’elle-même et tient à transmettre sa passion. »

www.biscuiterie-albisser.fr Découvrez les entreprises qui vous ouvrent leurs portes : www.tourisme-mulhouse.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR