Suivez-nous :
Une semaine pour donner le goût du sport, en attendant Paris 2024 | M+ Mulhouse

Une semaine pour donner le goût du sport, en attendant Paris 2024

26 janvier 2022 à 10h34 par 2 0530

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Permettre aux écoliers mulhousiens de découvrir différents sports et de rencontrer des athlètes, c’est l’objectif de la Semaine olympique et paralympique, qui a lieu au Centre sportif régional.

« Tu as combien de médailles ? Comment tu transportes tes chevaux ? A leur anniversaire, ils mangent quoi ? » Les questions fusaient ce mardi matin, dans l’auditorium du Centre sportif régional (CSRA), où une classe de CP de l’école Illberg rencontrait la cavalière handisport Cloé Mislin, après une session de volley et avant un cours de gym… « L’objectif est de faire découvrir mon sport et de leur dire de bouger pour rester en forme. Ce message résonne d’autant plus pour moi, pour qui le sport est salvateur et me permet de rester en bonne santé », explique Cloé Mislin, qui souffre de la maladie de Parkinson et qui vise notamment la qualification pour les Jeux paralympiques de Paris en 2024.

« Leur donner le goût du sport »

Et c’est justement grâce aux Jeux olympiques de Paris 2024 et au label Génération 2024, qui vise à développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif, qu’une bonne vingtaine de classes mulhousiennes peuvent découvrir le monde sportif cette semaine. « L’objectif est de leur faire rencontrer des athlètes locaux ou non, explique Jean-Michel Dauce, conseiller pédagogique en éducation physique et sportive, qui coordonne cette semaine. Certains ont pu rencontrer la nageuse handisport Béatrice Hess, d’autres ont fait des visio avec des champions comme Alain Bernard (natation) ou Margot Pinot (judo). Mais le but est aussi qu’ils pratiquent des activités sportives et rencontrent des associations, de leur donner le goût du sport, tout en valorisant Paris 2024 ! »

Dépassement de soi et respect des règles

Et si, de l’aveu du conseiller pédagogique, « les enfants font moins de sport de façon générale et depuis la pandémie, c’est encore pire », il suffit de pousser les portes de la salle de gymnastique du CSRA pour se rendre compte que l’envie et le besoin de se dépenser sont toujours de mise chez ces élèves de CP de l’école Illberg. Au programme de cette heure de gym animée par Sophie Etterlen, du Comité départemental de gymnastique du Haut-Rhin, un parcours d’agilité sous forme de course, qui ravit les enfants. « Ils bougent beaucoup, c’est important de développer leur motricité, confie leur enseignante, Anne Roussel. Cela leur permet aussi de comprendre les valeurs du sport, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, mais également le respect des règles et de l’adversaire, tout en découvrant des nouvelles disciplines. Une maman m’a dit qu’elle espère que sa fille trouvera son bonheur, c’est bien de leur permettre d’essayer plusieurs disciplines ! »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR