Suivez-nous :
Une balade photographique pour un autre regard sur le quartier Franklin | M+ Mulhouse

Une balade photographique pour un autre regard sur le quartier Franklin

16 mars 2018 à 11h27 par 3 7890

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Une promenade photographique au cœur du quartier Franklin-Fridolin : c’est ce que proposaient le CSC Papin et l’association L’Agrandisseur, en octobre dernier. Après avoir trié et édité les photos, les photographes se retrouveront au vernissage de leur exposition, ce samedi au CSC Papin.

Célia Freyburger

En octobre dernier, une trentaine de Mulhousiens participaient à une promenade photographique au cœur du quartier Franklin-Fridolin, initiée par le CSC Papin, en lien avec L’Agrandisseur, l’association organisatrice de la Biennale de la photographie. Une balade qui s’inscrit dans une démarche plus large de la part du centre socioculturel : « Nous aimerions bien être reconnus pour notre travail autour de l’image, comme le Bel-Air l’est pour le cinéma ou l’Afsco pour le travail scénique », confie Eddie Prot, photographe et animateur multimédia et photo au CSC Papin.

Projets communs

Pour ce faire, le photographe amateur a pris contact avec L’Agrandisseur. « Nous nous sommes rencontrés, avons essayé d’élaborer des projets communs et sommes partis sur l’idée de la promenade, ouverte à tous », poursuit Eddie Prot. « L’objectif de L’Agrandisseur est de fédérer des énergies autour de la photographie contemporaine, par le biais de la Biennale, complète Anne Immelé, photographe et directrice artistique de la Biennale de la photographie. Nous voulons faire rencontrer des photographes et le public mulhousien, provoquer des découvertes et des rencontres. Tous nos membres ont envie de faire bouger les choses ! » C’est là que le projet de promenade photographique prend tout son sens. La trentaine de participants a donc parcouru le quartier, appareil photo en bandoulière, accompagnés d’Eddie Prot et d’Anne Immelé, peu avares en conseils et autres anecdotes sur l’histoire de la photographie.

Carte-blanche à Thomas Boivin

Noémie Michelet

Le photographe Thomas Boivin était aussi de la partie, invité par Anne Immelé. « La base de son travail est l’observation de rue, nous lui avons laissé carte-blanche, poursuit Anne Immelé. Il a réalisé des portraits d’habitants dans le square Adolphe May. » Michel Théret a participé à cette promenade, en tant qu’habitant du quartier et fidèle participant à l’atelier photo du CSC. « La promenade m’a beaucoup plu mais j’ai presque exclusivement fait des photos de personnes qui photographiaient le quartier. Eddie m’a rappelé à l’ordre », s’amuse le retraité, qui a tout de même trouvé un point de vue original pour photographier un immeuble de son quartier.

Vernissage ce samedi

Ces photos, comme celles réalisées par les habitants sont exposées au CSC Papin, jusqu’au 30 juin prochain. L’occasion de découvrir le travail de photographes amateurs mais aussi de redécouvrir un quartier sous un autre regard. « Une des grandes réussites de cette promenade était de faire redécouvrir le quartier, que les gens se le réapproprient, lâche Eddie Prot. Ce quartier a conservé son charme de petit village ! »

Exposition visible jusqu’au 30 juin au CSC Papin, 4, rue du Gaz. Vernissage samedi 17 mars à 17h.

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR