Suivez-nous :
Théâtre de la Sinne : un retour à la normale dense et éclectique | M+ Mulhouse

Théâtre de la Sinne : un retour à la normale dense et éclectique

30 août 2021 à 16h24 par 7400

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après une année et demie de disette, le public du Théâtre de la Sinne va enfin pouvoir retrouver ce lieu unique, avec une programmation éclectique, dès mi-septembre.

Danse, humour, spectacles pour le jeune public, concerts ou encore théâtre de boulevard… L’année s’annonce riche au Théâtre de la Sinne, dont la saison débute officiellement le 14 septembre prochain. « En 2020 et 2021, le théâtre était en grande partie fermé au public, mais nous l’avons ouvert à des compagnies professionnelles qui ont utilisé l’infrastructure, confie Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture. Cette saison, on reprend de manière presque normale, avec le pass sanitaire et le port du masque obligatoire. »

Un programme jusqu’à fin décembre

Un fonctionnement « presque normal », cela passe notamment par un programme qui s’étend de septembre à décembre, en raison des incertitudes liées à la situation sanitaire. Mais, si ledit programme court sur trois mois, en attendant le suivant, son contenu n’en est pas moins dense et varié. Pas moins qualitatif non plus, comme en témoigne la première date de la saison, le 14 septembre, avec A Quiet evening of dance, du chorégraphe William Forsythe, présentée en partenariat avec La Filature, et qui devrait ravir les amateurs de danse, à coup sûr.

« Toucher des publics différents »

DRJean-Pierre Castaldi et Steevy Boulay font leur retour à la Sinne avec « Les beaux-pères ».

Si l’Orchestre symphonique de Mulhouse (avec « Bach passionnément » le 25 octobre) et l’Opéra national du Rhin (avec « Danser Schubert au XXIe siècle », du 12 au 14 octobre) devraient faire le plein, la programmation a tout pour séduire un public large, au-delà des mélomanes. « L’objectif du Théâtre de la Sinne est de toucher des publics différents, poursuit Anne-Catherine Goetz. Nous voulons amener des gens dans le monde du spectacle, de manière qualitative ! » Et cela passe notamment par la programmation de l’humoriste D’Jal (29 septembre), ou du spectacle de la compagnie mulhousienne Estro, « L’utopie de l’Urubu » (6 novembre), qui a été monté pendant la fermeture du théâtre au public.

Beccaro, Castaldi et Steevy Boulay

Mais l’âme du Théâtre de la Sinne, ou son péché originel, c’est selon, c’est aussi le théâtre de boulevard. « Le boulevard, confie Raphaëlle Vissecq, la directrice du théâtre, c’est très traditionnel mais ça marche toujours, le public aime voir des têtes d’affiche ! » Et des têtes d’affiche, le public pourra en rencontrer dans les cinq pièces programmées cette saison, dont deux d’ici la fin de l’année. A commencer par Didier Gustin et Thierry Beccaro, qui se partagent l’affiche dans « Les cachottiers » (23 octobre), qui comporte à peu près tous les ingrédients d’une pièce de boulevard réussie : une rupture, une voisine affolée, des amis et des maîtresses, des cachotteries…  Dans « Les Beaux-pères », le public pourra (re)voir un monument du théâtre de boulevard, habitué du Théâtre de la Sinne : Jean-Pierre Castaldi, qui partagera notamment l’affiche avec Steevy Boulay.

De belles propositions pour les enfants

« Une lune entre deux maisons » est proposé par Les Tréteaux de Haute Alsace.

Bien sûr, les enfants ne sont pas en reste et une belle partie du programme leur est consacrée. Le 6 octobre, les 7-10 ans pourront danser Schubert avec les danseurs du Ballet du Rhin, tandis que les 0-2 ans pourront découvrir le théâtre avec une séance « Bébé danseurs », également proposée par le Ballet du Rhin. En fin d’année, les 21 et 22 décembre, c’est l’Orchestre symphonique de Mulhouse qui proposera un (beau) concert famille autour des contes russes, avec Julie Depardieu à la lecture et Katerina Barsukova au dessin sur sable. « C’est notre cadeau de Noël pour les familles », confie Raphaëlle Vissecq. Enfin, lorsque l’on parle de théâtre jeunesse à Mulhouse, il est compliqué voire impossible de ne pas citer les Tréteaux de Haute Alsace, qui proposeront trois spectacles entre septembre et décembre : « Le chaperon louche » (17 et 20 octobre), « Une lune entre deux maisons » (17 et 21 novembre) et « Mamie Ouate en Papoâsie » (8 et 12 décembre).

Les associations mulhousiennes, pas en reste

Enfin, cette programmation aussi dense qu’appétissante est également agrémentée de plusieurs rendez-vous amateurs, proposés par des associations mulhousiennes : La moisson des arts populaires de l’OMAP (2 octobre), le gala de l’Orchestre d’harmonie de Mulhouse (30 octobre), la pièce de théâtre « J’ai trop peur » présentée par la Compagnie sans nom, issue du collège Kennedy (8 novembre),  le concert-hommage à Lily Ebstein par l’Orphéon municipal (13 novembre), ou encore la soirée autour du court-métrage « Le clou du spectacle », qui a été tourné au théâtre en 2020 (18 décembre)… Un programme vaste, on vous dit !

Téléchargez le programme complet.
+ d’infos sur www.theatre-sinne.fr

En pratique

La billetterie du Théâtre de la Sinne ouvre le 13 septembre (le 6 pour les spectacles de septembre). Comme chaque année, il est possible de souscrire un abonnement pour les pièces de boulevard exclusivement, la programmation étant d’ores et déjà connue et téléchargeable, en suivant ce lien.

+ d’infos sur www.theatre-sinne.fr ou au 03 89 33 78 01, les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 14h30 à 16h.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR