Suivez-nous :
Soléa : 50% de fraudeurs en moins en deux ans | M+ Mulhouse

Soléa : 50% de fraudeurs en moins en deux ans

31 mars 2017 à 8h31 par 3 5373

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Depuis deux ans, Soléa s’attaque massivement aux fraudeurs, afin de maintenir un bon niveau de qualité de service. La sensibilisation et la répression ont permis de réduire de moitié le nombre de fraudeurs.

Deux ans après avoir lancé son plan de lutte contre la fraude, Soléa fait un bilan plutôt satisfaisant des actions menées. « L’objectif était de diminuer la fraude de 50%, expose Guillaume Aribaud, le directeur de Soléa. Il n’existe pas de solution miracle mais nous avons mis en place un plan d’actions multifactoriel et pu compter sur la mobilisation totale de l’entreprise. » Meilleure organisation des contrôles, formation des conducteurs, montée par l’avant dans les bus, création d’une équipe de dix agents de prévention…, sont autant de mesures qui ont permis au transporteur de tenir l’objectif de 50%. « Dans une période de tensions budgétaires pour les entreprises et les ménages, voir que 5 à 10% des usagers ne participent pas à l’effort, ça crispe », confie Denis Rambaud, le vice-président de m2A délégué aux Transports.

Christophe SchmittUn petit « bip » vaut mieux qu’une grosse claque à 51€.

51€ d’amende pour les contrevenants

Des mesures coercitives ont accompagné le volet sensibilisation de l’opération, rendant la fraude plus rare, à commencer par une amende homogénéisée à 51€ pour les incivilités ou les défauts de titre de transport. Une nouvelle contravention de 150€ punit quant à elle les comportements d’insécurité, comme le blocage des portes ou les poignées d’alarme tirées sans raison.

« La fraude représente l’équivalent du coût d’achat de trois véhicules », poursuit Guillaume Aribaud. En deux ans, nous avons vu la vente de tickets augmenter de 15% ».

Un chiffre qui résume à lui seul l’efficacité du plan anti-fraude, qui entre dans une seconde phase, avec l’objectif de réduire la fraude de 20% supplémentaires d’ici deux ans.

Compte mobilité

Et parce que neuf voyageurs sur dix ne fraudent pas, m2A va lancer un Compte mobilité, d’ici 2018. « Cela consiste en un pack global permettant la flexibilité dans les moyens de transport », explique Denis Rambaud. Concrètement, par le biais d’un compte unique, les usagers pourront accéder aux services de transport de Soléa, Médiacycles, Vélocité, Citiz, ainsi que des différents parkings payants. Ce compte, qui prendra vraisemblablement la forme d’une application mobile, sera testé dès septembre 2017, avant un test de plus grande ampleur début 2018, pour un lancement la même année. « L’originalité de cette idée est que ce n’est pas une carte ou un abonnement unique. On ouvre l’accès à tout le monde et on paie ce que l’on a consommé à la fin », conclut Christophe Wolf, le directeur du pôle Mobilités et transports de m2A.

Prendre le tram de la lecture

En plus des nombreuses affiches sur la fraude, placardées dans les bus et trams, les voyageurs ont aussi pu découvrir une campagne les encourageant à lire. Un nouveau site a en effet été mis en place, permettant aux usagers de lire des nouvelles durant leur voyage. Sur solea.smart-trip.fr, les voyageurs peuvent choisir la durée de leur voyage, leur type de lecture et s’ils préfèrent des œuvres d’auteurs locaux. Au total, plus de 2 000 histoires courtes ont été sélectionnées pour que les trajets soient encore plus agréables.

solea.smart-trip.fr

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , ,

Discuter

3 réponses à “Soléa : 50% de fraudeurs en moins en deux ans

  1. Et à quand un rattachement des transports en commun mulhousiens au réseau Alséo ?

    Ça serait plus pertinent pour la ville, plutôt que de créer un système concurrent pour Soléa, Médiacycles, Vélocité, Citiz et autres…

    1. Bonjour,
      Alseo est d’abord un système d’abonnement à la Sncf avec paiement de l’abonnement avant le voyage.
      Le Compte mulhousien sera basé sur le « post paiement » en fonction de la consommation réelle de chacun permettant un contrôle de ses dépenses.
      Il sera des le début ouvert à beaucoup de services…
      Bien à vous
      Denis Rambaud
      VP M2a

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR