Suivez-nous :
Société d’histoire et de géographie de Mulhouse : « Tout le monde a besoin de connaître ses racines » | M+ Mulhouse

Société d’histoire et de géographie de Mulhouse : « Tout le monde a besoin de connaître ses racines »

17 mai 2022 à 16h48 par 8220

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Amoureux de Mulhouse et de son histoire, les membres de la Société d’histoire et de géographie de Mulhouse éclairent le passé de la ville pour permettre à tous de se l’approprier. Loin d’être figée, cette vénérable institution, fondée au XIXe siècle, est plus dynamique que jamais avec une équipe renouvelée, de nombreux projets et la sortie d’un nouvel ouvrage.

A Mulhouse, comme ailleurs, les traces du passé sont partout et ont façonné la ville au fil des siècles : patrimoine religieux et bâtiments historiques, parcs, forêts et cours d’eau, industries et commerces, rues et places, bâtiments publics… Par l’architecture, les vestiges archéologiques ou la dénomination des lieux, ce passé n’est jamais loin et si un œil curieux peut en percevoir l’influence sur la ville d’aujourd’hui, il est bien souvent difficile de séparer la réalité historique de la légende et des mythes.

Depuis près de 150 ans, la Société d’histoire et de géographie de Mulhouse (SHGM), sous ses différentes formes successives, s’attache à étudier, à approfondir et à faire connaître l’histoire de Mulhouse, au plus près de la réalité historique afin que les Mulhousiens puissent se l’approprier et mieux connaître leur ville, au passé si singulier.

« L’histoire de Mulhouse est particulièrement fascinante, souligne David Bourgeois, le nouveau président et membre depuis une quinzaine d’années de la SHGM. Venant de la région colmarienne, je suis tombé amoureux de Mulhouse en venant y faire mes études et je n’en suis plus parti ! C’est une ville atypique et très intéressante et j’ai désormais son histoire chevillée au corps ! »

Un terrain d’études passionnant

Des origines de sa fondation à son statut de République indépendante, sans oublier l’épopée industrielle, le Moyen-Âge, la Réforme protestante, le rattachement à la France, les annexions allemandes et les guerres mondiales, l’histoire de Mulhouse est un terrain d’études passionnant pour la centaine de membres de la SHGM et de nombreux chercheurs à travers le monde. « En Alsace, il y a un intérêt encore plus marqué qu’ailleurs pour l’étude du passé, lié notamment aux mouvements de son histoire contemporaine. C’est en Alsace qu’on trouve le plus de sociétés d’histoire et la Société d’histoire et de géographie de Mulhouse est l’une des plus vieilles sociétés historiques d’Alsace. »

Si sa forme actuelle date de 2002, avec la fusion de la Société d’histoire avec l’Association géographique d’Alsace-Mulhouse, la SHGM trouve son origine dans la création du Musée historique, par les élites bourgeoises mulhousiennes, en 1874. Marquée, au XXe siècle, par plusieurs fusions et les présidences de Raymond Oberlé, d’Antoine Herbrecht et de Bernard Jacqué, une nouvelle équipe a été élue, en novembre dernier, avec David Bourgeois comme président, Nicolas Le Moigne comme vice-président et Cécile Modanese comme secrétaire.

« Avec l’ancien président Bernard Jacqué et Marie-Claire Vitoux, nous avons plaidé pour qu’une jeune équipe prenne le relais à la tête de la SHGM, explique Odile Kammerer, ancienne vice-présidente de l’association et professeure d’histoire médiévale à l’UHA. Il est important que l’association se renouvelle et que de jeunes collègues continuent à la faire évoluer, avec de nouveaux outils. Nous sommes ravis que cette équipe, avec qui nous continuons à travailler et sommes très liés, permette à la SHGM de poursuivre sa route. »

Annuaire historique, ouvrages et conférences

Parmi ses actions, la SHGM publie chaque année, depuis 1876 (!), son annuaire historique où sont présentés les travaux de recherche, menés par de nombreux auteurs sur l’histoire de Mulhouse. Des contributions inédites sur des sujets bien souvent inédits eux aussi, avec toujours le souci de présenter des travaux exigeants et sérieux, empreints de rigueur scientifique et historique.

Disponible auprès des libraires mulhousiens ou directement auprès de l’association, l’annuaire historique permet « de raconter l’histoire de Mulhouse sous des angles nouveaux, mais aussi de la questionner, explique David Bourgeois. Parmi les sujets de la dernière édition, nous avons ainsi publié une étude sur les parcs des industriels du textile ou encore une enquête sur une religieuse mulhousienne au temps de la Réforme, avec une chercheuse américaine qui s’est intéressée à un incunable issu du trésor du couvent des Clarisses, à Mulhouse, qui est exposé dans un musée de Washington. »

L’association édite également des ouvrages sur des sujets précis comme le patrimoine scolaire de Mulhouse ou la toponymie des rues de la ville et vient de sortir un nouveau livre : Chronique de la famille zu Rhein. (Lire ci-dessous)

Des conférences, mais aussi des cafés-histoire sont également proposés par la SHGM, sur différentes thématiques. L’association fait également partie de l’organisation des conférences de la Décapole, avec le Musée historique et l’UHA. « Ces conférences et les cafés-histoire sont l’occasion de partager des connaissances et de susciter le débat, l’intérêt et l’émulation, souligne David Bourgeois. L’association est très ouverte sur la ville et au-delà, nous ne voulons pas du tout rester dans un entre-soi. »

« Une société d’histoire dynamique, qui bouge avec son temps »

Parmi les projets de l’association, celui de donner encore plus de place à la géographie, qui est loin de se résumer à la lecture de cartes. « Les champs de la recherche en géographie ne cessent de s’étendre et nous avons de brillants géographes à Mulhouse, comme Raymond Woessner. » Un colloque sur les 500 ans de la Réforme à Mulhouse et dans la région du Rhin supérieur est aussi en préparation, pour 2023.

« Je crois qu’une société d’histoire comme la nôtre est toujours aussi pertinente aujourd’hui, elle est importante pour la vitalité culturelle et historique d’un territoire, poursuit David Bourgeois. Mulhouse se doit d’avoir une société d’histoire dynamique, qui bouge avec son temps et ses préoccupations, amène des connaissances et suscite le débat. » « Tout le monde a besoin de connaître ses racines, de savoir où on est, d’où l’on vient, de comprendre et de décoder les références, les images et le patrimoine », conclut Odile Kammerer.

+ d’infos : www.shgmulhouse.org

Chronique de la famille zu Rhein, le nouvel ouvrage de la SHGM

Catherine Kohler

Très liée à l’histoire de Mulhouse et notamment de Dornach, la famille zu Rhein a laissé sa marque dans la ville, avec son château à Dornach et a même donné son nom à une station de tram. Originaire de Bâle, une branche de cette famille noble s’est installée à Mulhouse où elle a joué un rôle politique important, comme dans toute la région du Rhin supérieur, entre le XIIe et le XVIIIe siècle. Passionné par l’histoire de Dornach, l’ancien président de la SHGM, Antoine Herbrecht, décédé en 2020, a étudié la chronique, écrite au XVIIe siècle par Jacob Henric-Petri et avait décidé de la traduire.

Prenant la suite de son travail, Odile Kammerer et David Bourgeois ont achevé la traduction et pu publier la chronique originale, commentée et enrichie. « C’est un travail d’équipe, en hommage au travail extraordinaire d’Antoine Herbrecht, qu’il aurait été dommage de ne pas faire connaître », explique Odile Kammerer. « C’est une source qu’on met ainsi à disposition, avec le soutien du Conseil consultatif du patrimoine mulhousien et l’association Dornach @venir et mémoire, poursuit David Bourgeois. On y suit l’histoire de la famille zu Rhein, qui voulait, avec cette chronique, prouver sa noblesse avant le rattachement de l’Alsace à la France, mais aussi les évènements qui ont marqué leur temps. C’est un document inédit et une vue intéressante sur l’histoire du Sud de l’Alsace. »

Disponible dans les librairies mulhousiennes et auprès de la SHGM, 25€.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR