Suivez-nous :
Scènes de rue 2021 : « Une parenthèse de bonheur sur la ville ! » | M+ Mulhouse

Scènes de rue 2021 : « Une parenthèse de bonheur sur la ville ! »

3 juillet 2021 à 18h46 par 1 1551

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après un été 2020 sans festivals ou presque, et une 24e édition automnale unique, le Festival Scènes de rue revient enchanter Mulhouse, du 15 au 18 juillet. Près d’une trentaine de compagnies présenteront gratuitement le meilleur des arts de la rue aux quatre coins de la ville.

Scènes de rue, 25! Après une édition automnale unique, fruit du travail de la Ville de Mulhouse pour maintenir l’un des seuls festivals français des arts de la rue en 2020, Scènes de rue fait son retour sur ses dates habituelles, du jeudi 15 au dimanche 18 juillet. Avec une programmation riche et éclectique, le festival élargit encore son périmètre et s’installera dans toute la ville, du parc Wallach au collège Villon, en passant par le stade nautique, la MCP Cité ou encore l’école Drouot et la promenade des 4 saisons à Neppert.

« Rendez-vous incontournable du calendrier culturel alsacien et plus important évènement culturel de l’année à Mulhouse, Scènes de rue est un festival reconnu au niveau national, qui attire des spectateurs de loin, souligne Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture. Clés d’une culture accessible à tous, les arts de la rue se donneront à voir dans de nombreux lieux à l’échelle de toute la ville, une façon de redécouvrir et de s’approprier ces espaces. La crise sanitaire a encore renforcé le besoin de se retrouver pour partager des émotions, dans une convivialité retrouvée. »

Un périmètre élargi

Cette convivialité retrouvée passera néanmoins par l’adaptation du festival aux contraintes sanitaires : port du masque, distanciation à respecter et jauges limitées pour tous les spectacles. « Pour nous, qui portons un festival où l’on se rassemble, il est paradoxal de devoir faire en sorte de ne pas créer de grands rassemblements », explique Frédéric Rémy, le directeur artistique de Scènes de rue, qui considère cette 25e édition comme « Une parenthèse de bonheur sur la ville ». « C’est ce qui nous a poussé à élargir encore le périmètre du festival, qui sera moins concentré que d’habitude, et à présenter les spectacles dans des lieux clos afin de pouvoir faire respecter les jauges. Nous voulons éviter au maximum d’installer des barrières dans l’espace public, et avons choisi de ne pas aller au-delà de 800 spectateurs par spectacle, afin d’éviter l’obligation du Pass sanitaire. »

Pas de Pass sanitaire donc et un terrain de jeu agrandi pour cette 25e édition, qui accueillera près d’une trentaine de compagnies sur 20 secteurs de la ville. Comme toujours, l’éclectisme sera le maître mot des propositions du festival, qui mêlera créations drôles et légères et œuvres plus exigeantes, tout en multipliant les formes, donnant à voir la large palette des arts de la rue : théâtre, jonglage, cirque, danse, pyrotechnie, projections, musique…

Un œil sur le programme

Melune

Le festival démarrera dans le quartier Drouot, jeudi 15 juillet en soirée, avec « l’Invasion de nichoirs » du collectif Random, qui travaille sur le quartier dans le cadre du programme de renouvellement urbain. Le clown au nez noir, Frigo, et la projection de « L’île aux Chiens », de Wes Anderson complètent le programme de la soirée d’ouverture.

Le vendredi 16 et le samedi 17 juillet verront les spectacles se succéder, avec une trentaine de représentations chaque jour. On pourra ainsi passer de la spectaculaire performance pyrotechnique « Feu !!! » de la Cie La Machine, dans le ciel mulhousien, au théâtre de rue riche en effets spéciaux de la Cie Tout en vrac sur la place Franklin. Les amateurs de cirque seront comblés avec Los Putos Makinas au parc Salvator, la Cie Aléas au square de la Liberté, Tripotes la Cie à la promenade des 4 saisons, rue Neppert, ou encore la Cie Mesdemoiselles au parc Salvator.

Pierre Soissons

Côté théâtre de rue, les spectacles ne manqueront pas avec l’expérience nocturne « Insane » au collège Villon, la relecture de « Richard III » à l’école Cour de Lorraine, « La mondiale de la terreur » sur le parvis de l’église Saint-Fridolin ou « Les possédés d’Illfurth » des locaux du Munstrum Théâtre à la MCP Cité. La Cie Azimuts proposera, elle, « Doliba » une oeuvre poignante autour du génocide rwandais, au parc Jaquet.

Parmi les propositions insolites de cette 25e édition, citons la création de cirque équestre « Yallah » au Nouveau Bassin, la performance musicale, textuelle et architecturale « Continent » à l’école Nordfeld, le spectacle de théâtre, danse et cirque « Liesse(s) » à DMC (en photo de couverture), la déambulation nocturne « Le Jardin » au Zoo et le ballet aquatique « La mémoire de l’eau » au stade nautique.

Dimanche 18 juillet, c’est à un dimanche en forêt auquel le festival invitera, pour clore cette édition en beauté. Au parc Wallach et dans la forêt du Tannenwald, se succèderont courtes pièces et spectacles, musique avec le Brass Band de l’OSM ou le chanteur Voyou, et même des balades botaniques et des ateliers. Dans la forêt, pas d’horaires ni de programme, mais une invitation à se perdre et à se laisser surprendre par les artistes…

+ d’infos : www.scenesderue.frTéléchargez le programme complet

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Scènes de rue 2021 : « Une parenthèse de bonheur sur la ville ! »

  1.  » Une parenthèse du pareil au même  » à l’image du programme estival digne du 4ème âge, pauvre voir très pauvre. L’éternelle Foire Kermesse, les jeudis du parc…..Bref du copier/coller d’année en année, c’est Mulhouse quoi.C’est vrai j’avais oublié la crise sanitaire, l’excuse toute faite du moment pour justifier le manque d’événement.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR