Suivez-nous :
Les robots entrent dans l’arène avec Makerfight | M+ Mulhouse

Les robots entrent dans l’arène avec Makerfight

27 mars 2017 à 9h48 par 2 6580

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Pour la troisième année consécutive, le fablab mulhousien Technistub organise Makerfight, un tournoi de combats de robots, unique dans l’Hexagone, le samedi 8 avril.

« Makerfight », c’est le nom de cet événement, est presque né par hasard :

« C’est parti un soir, un des membres de Technistub a lancé : et si on faisait combattre des robots ? On a dit chiche ! », se souviennent Martial Chevalier et Stephane Laborde, respectivement président et secrétaire de Technistub (lire ci-dessous).

Quelques palettes, des grillages, « quelque-chose qui ne mérite même pas le nom de bricolage », s’amuse le binôme, et trois robots plus tard, le premier Makerfight est né : « Nous avions trois robots, 45 personnes sont venues. Là, on s’est dit qu’on tenait un truc sympa ! »

Arène

Un « truc » tellement sympa qu’une deuxième édition est organisée en avril 2016 :

« Pour l’occasion, nous avons créé une arène et créé un événement public sur le site du KmØ à la Fonderie », expose Stephane Laborde.

15 robots inscrits, plus de 650 visiteurs, cette deuxième édition a tout d’un succès, d’autant plus que les compères de Technistub sont plus animés par la fibre du bricolage que par celle de l’organisation d’événements : « On a essayé, des choses étaient bien, on va les refaire. On apprend toujours », poursuit Martial Chevalier.

Démocratiser la robotique

Pour la troisième édition du 8 avril prochain, 30 robots des quatre coins de la France sont déjà inscrits : « Nous en avons de Nancy, Verdun, Besançon, Marseille, Grenoble, de l’Iut de Mulhouse aussi… On dit aux autres fablabs qu’on les défie ! », lance Stephane Laborde.

Derrière l’objectif de faire se défier des robots, les organisateurs voient en Makerfight un bon moyen de démocratiser la robotique, au sens large :

« Le combat de robots est un hameçon, poursuit Martial Chevalier. Nous voulons faire réaliser à des jeunes que faire un robot n’est pas si compliqué que ça. »

Pour ce faire, une vingtaine de stands proposant activités pour enfants et adultes, en marge des combats de robots, seront présents sur le site : découpe laser, impression 3D, fabrication de vrais robots en carton… « Nous nous disons que si on peut avoir de petits ingénieurs plus tard, autant que ce soient des Mulhousiens », conclut le binôme.

Samedi 8 avril au KmØ. Gratuit. Inscriptions pour les combats jusqu’au 30 mars. + d’infos sur www.makerfight.fr

Technistub, kézako ?

Atelier associatif, fablab, makerspace… Créé il y a cinq ans, Technistub est plus qu’une association : « C’est un endroit où on fait des choses, on met à disposition un lieu, des machines et on partage notre savoir-faire », explique le président, Martial Chevalier. Installée au KmØ prototype après avoir occupé des locaux à la Mer Rouge puis rue d’Illzach, l’association ne se donne aucune limite :

« Nous sommes des bricoleurs un peu fous, il n’y a pas grand-chose qu’on ne sache pas faire, poursuit Martial Chevalier. Mais hors de question de faire pour les gens : ici, l’idée est de faire les choses soi-même, mieux, de les faire tous ensemble ! »

+ d’infos sur technistub.org

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR