Suivez-nous :
« Réalise tes rêves » : l’insertion à 360 degrés | M+ Mulhouse

« Réalise tes rêves » : l’insertion à 360 degrés

24 janvier 2024 à 15h20 par 1 7320

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

Remobiliser la personne en construisant un parcours sur-mesure pour l’amener vers l’emploi ou l’entrepreneuriat. C’est toute l’idée du programme « Réalise tes rêves », piloté pour la première fois à Mulhouse par l’antenne Synergie Family Grand-Est et suivi, en 2023, par 89 personnes mises sous les feux de la rampe, mardi soir. 

« Ils » et « elles » ont entre 18 et 56 ans, habitent aux quatre coins de Mulhouse, de Bourtzwiller à Neppert en passant par les Coteaux ou le centre-ville, et étaient souvent éloignés de l’emploi et de la norme sociale qui s’y rattache… « Ils » et « elles », ce sont les 89 participants au programme « Réalise tes rêves » 2023, piloté à Mulhouse par l’antenne Synergie Family Grand-Est en lien avec une kyrielle de partenaires, célébrés ce mardi soir au Carré des associations, en présence du maire de Mulhouse. Une manière de les mettre en lumière et d’affirmer haut et fort que si la vie n’est parfois pas un fleuve tranquille, les possibilités de rebondir existent. C’est d’ailleurs un peu l’ADN de la Synergie Family, association d’innovation éducative et inclusive née à Marseille, il y a une décennie, et qui a depuis essaimé notamment à Paris, Lyon, l’Ile de la Réunion et Mulhouse, depuis deux ans.

 « L’humain prime »

Catherine Kohler Mardi soir, les participants au programme « Réalise tes rêves » 2023 ont été placés sous le feu des projecteurs au Carré des associations.

« Chez nous, c’est l’humain qui prime ! L’objectif de « Réalise tes rêves » est de remobiliser la personne en construisant un parcours sur-mesure pour l’amener vers l’emploi ou l’entrepreneuriat, résume Nejla Yazmis-Brandalise, qui a rejoint « l’aventure » Synergie Family en 2022, en devenant responsable des programmes Grand-Est. Les personnes qui entrent dans notre programme ne sont pas appelés bénéficiaires mais talents ». Une appellation qui est bien davantage qu’une simple affaire de sémantique mais traduit une manière d’appréhender l’insertion. « On s’adresse à toutes les personnes, à partir de 18 ans et sans limite d’âge, qui ne sont plus à l’emploi : les demandeurs d’emploi mais aussi celles non-reconnues comme telles, car n’ayant pas fait le choix de s’inscrire administrativement, poursuit Nejla Yazmis-Brandalise. Les profils sont pluriels et, souvent au-delà de leur éloignement de l’emploi, leurs parcours sont émaillés par les blessures de la vie. Nous allons chercher les publics là où ils se trouvent, dans les parcs, les jardins, les marchés, dans la rue et tous les lieux de vie. Nous avons trois « révélateurs de talent », salariés par Synergie Family, qui sillonnent la ville et qui démarchent. »

Une aventure

Les « talents » repérés sont ensuite invités à passer deux jours en immersion, durant lesquels la philosophie du projet « Réalise tes rêves » est présentée, mais aussi pour identifier les talents de chacun et instaurer la confiance. « À partir de là, l’aventure peut débuter pour ceux qui le souhaitent, commente la responsable Grand-Est de Synergie Family dans ses nouveaux locaux de la Box Briand. L’aventure durera de six à huit semaines, on fonctionne par groupe de 10 personnes au plus, ce qui permet de faire du suivi individualisé… » Coaching, ateliers d’exploration des compétences, création de CV, lettre de motivation, simulation d’entretiens d’embauche (…) rythment le parcours vers l’emploi. « Nous ne sommes pas là pour leur trouver du travail mais pour remobiliser les personnes, les aiguiller vers les bons interlocuteurs, leur donner les outils de technique de recherche d’emploi. Ce sont elles qui prennent leur destin en main. » Cette même philosophie s’applique pour les talents suivant le parcours vers l’entrepreneuriat. Du cousu main, en somme, pour que ces personnes, qui se retrouvent parfois sur le bord de la route, reprennent pied et retrouvent l’envie.

Catherine Kohler « Nous sommes là pour remobiliser les personnes », explique Nejla Yazmis-Brandalise, responsable des programmes Grand-Est de Synergie Family (à droite).

« À Mulhouse, tous les quartiers regorgent de talents, avec une envie de faire incroyable »

Sur les 89 talents de ce premier cru mulhousien (l’action est reconduite cette année), seuls 17 ont abandonné le navire, mais surtout plus de 70% ont décroché un emploi ou une formation à l’issue du parcours. « Moi, quand je vois les sourires et les visages qui s’éclairent au bout de quelques jours de présence, je me dis que le pari est gagné. Parfois, on a affaire à des jeunes qui ne faisaient plus rien depuis un an ou plus, et quand on voit qu’ils arrivent à l’heure et qu’ils savent ce qu’ils veulent faire en fin de parcours, c’est jackpot ! À Mulhouse, tous les quartiers regorgent de talents, avec une envie de faire incroyable », conclut la responsable de la Synergie Family mulhousienne, qui dispense également des activités en direction des jeunes, durant les vacances scolaires, dans le cadre de la Cité éducative de Bourtzwiller. Un autre volet de ses activités…

+ d’infos : 06 09 34 96 05 – rtrexperience.org

Dylan, 22 ans : « En vrai, ça m’a boosté à fond pour changer de vie »

Parmi les talents de ce premier cru mulhousien de « Réalise tes rêves », Dylan, 22 ans, raconte son parcours. « Originellement, j’ai un CAP Maintenance des bâtiments de collectivités, ça n’était pas forcément ma vocation. Durant trois ans, j’ai connu périodes de chômage et de stages payés une misère. Quand on m’a proposé d’intégrer le programme « Réalise tes rêves », je n’étais pas chaud. Quelques mois après, on me l’a reproposé, j’ai donné mon accord pour essayer. Au final, j’ai vécu une expérience incroyable : on nous booste à fond, on nous suit durant des semaines de manière individualisée, en s’adaptant à nos besoins. On m’a aidé à faire mon CV, ma lettre de motivation, j’ai fait des simulations d’entretien… En vrai, avec ce stage, j’ai juste changé de vie, ce qui m’a permis de signer, le 15 janvier dernier, un CDI dans la grande distribution en tant qu’employé commercial. »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR