Suivez-nous :
Pole School : en pole position ! | M+ Mulhouse

Pole School : en pole position !

1 octobre 2017 à 11h08 par 3 3620

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Discipline sportive spectaculaire qui allie danse et acrobaties, le pole dance est en plein essor à Mulhouse comme ailleurs. Dans son école, Priscille Duflot forme, avec sérieux et enthousiasme, une soixantaine d’élèves, femmes, hommes et enfants à partir de 8 ans, aux figures spectaculaires et chorégraphiées du pole dance.    

Le duo Priscille Duflot et Vincent Grobelny, 2e aux championnats d’Europe.

Autour des cinq barres de 4m de haut, qui trônent au milieu de l’école, les élèves de la Pole School répètent inlassablement leurs gammes de figures : inversion, drapeaux, papillons… Des figures spectaculaires que certains élèves et professeurs sont allés présenter cet été aux championnats d’Europe de pole dance avec, à la clé, deux titres : celui de champion d’Europe en solo pour Vincent Grobelny et une belle 2ème place en duo pour Priscille Duflot et Vincent Grobelny. Une belle récompense pour la structure mulhousienne, créée en mars 2015, et qui rassemble une soixantaine d’élèves et six professeurs dans ses locaux du village artisanal Drouot.

« J’ai fait beaucoup de danse classique dans un premier temps, puis contemporaine avant de découvrir le pole dance, via Internet, et de me former pour devenir prof, explique Priscille Duflot, à la tête de Pole School. Ce que j’aime dans cette discipline, c’est l’alliance de la chorégraphie et du côté sportif, ici très présent. »

Un sport à part entière

En effet, avec le pole dance, c’est l’ensemble du poids de son corps qu’il faut tenir avec les bras ou les jambes, tout en enchaînant des mouvements chorégraphiés. Trouvant son origine dans l’entrainement des artistes du cirque, qui s’échauffaient autour des poteaux des tentes, le pole dance est trop souvent réduit à son utilisation par les strip-teaseuses , « un aspect sexy que nous ne faisons pas chez Pole School ». Actuellement en plein essor, le pole dance est désormais considéré comme un sport à part entière et nécessite une bonne condition physique et une connaissance approfondie de ses capacités.

Chacun à sa façon

Catherine Kohler

« Chacun peut pratiquer le pole dance à sa façon : en force ou en souplesse, de manière très acrobatique ou axé sur la danse, et il n’est pas nécessaire d’en faire pendant six mois pour apprendre à faire des figures. En étant bien encadré, et en ne voulant pas aller trop vite, on peut facilement progresser », souligne Priscille Duflot, qui a beaucoup étudié le fonctionnement du corps et notamment des muscles et articulations auprès de spécialistes. Les cours pour les débutants comprennent ainsi beaucoup d’échauffements et de mouvements de renforcements musculaires.

Une grande souplesse

Depuis cette rentrée, Pole School propose aussi des cours de yoga, tai-chi, qi-gong et de duo acrobatique, « des activités complémentaires à la pratique du pole dance qui font notamment travailler la souplesse et les enchaînements chorégraphiés. » A côté des professeurs de l’école, qui ont chacun leurs spécialités, Pole School accueille régulièrement des professionnels de la discipline, venus du monde entier pour des démonstrations et des cours. Ouverte six jours sur sept, l’école propose une grande souplesse dans ses horaires et le suivi des cours et offre, pour les curieux, un cours découverte gratuit pour venir découvrir la discipline.

Pole School, 2, rue des Flandres. 06 61 95 34 60 – www.poleschool.fr

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR