Suivez-nous :
Orchestre Démos-conservatoire : la belle mélodie mulhousienne | M+ Mulhouse

Orchestre Démos-conservatoire : la belle mélodie mulhousienne

20 décembre 2019 à 16h44 par 1 2250

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Engagés depuis 2017 dans l’orchestre Démos, 60 collégiens mulhousiens poursuivent l’aventure au sein du conservatoire. Alors qu’une nouvelle promotion Démos accueille 115 élèves de CE2 depuis la rentrée, ces élèves de 6e ont présenté un point d’étape de leurs travaux, juste avant Noël.

Des parents fiers, des enfants concentrés et appliqués, des mélodies et accords qui s’envolent… Cet après-midi de décembre, l’auditorium du conservatoire de Mulhouse résonne de la musique et des chants de l’audition de la première promotion Démos-conservatoire. Engagés depuis février 2017 dans l’orchestre Démos, 60 enfants ont souhaité poursuivre l’aventure au sein du Conservatoire de Mulhouse, une fois passées les trois années de Démos « classique ». Jouant du violon, de la contrebasse, de la clarinette, du violoncelle, ou encore des cuivres, ces jeunes musiciens n’avaient pourtant jamais touché un instrument, il y a encore trois ans.

Catherine Kohler

C’est tout le sens de Démos, ou Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale, initié et coordonné par la Philharmonie de Paris, qui s’attache à favoriser l’accès à la musique classique aux enfants issus de quartiers relevant de la politique de la ville ou de zones rurales pauvres en institutions culturelles.

Depuis 2017, une centaine de jeunes Mulhousiens a ainsi découvert la musique classique, appris à jouer d’un instrument et même pu se produire sur la scène de la Philharmonie de Paris, dans le cadre de la première promotion mulhousienne de Démos. Une nouvelle promotion de 115 élèves a pris le relais depuis la rentrée, mais les élèves de la première promotion qui le souhaitaient, ont pu poursuivre l’aventure, grâce à un dispositif expérimental unique en France.

Unique en France

Catherine Kohler

« Le dispositif Démos, porté par la Philharmonie de Paris dans différentes villes, a une particularité à Mulhouse : le dispositif Démos-conservatoire, où les enfants volontaires peuvent poursuivre leur apprentissage au sein du conservatoire, explique Alexandre Jung, le directeur du conservatoire de Mulhouse. Unique en France, cette continuité de Démos au sein d’un conservatoire est observée avec intérêt par la Philharmonie, le ministère et les autres conservatoires. Elle nous incite à remettre nos pratiques en question et à travailler différemment pour permettre la réussite sur le long terme. »

Concrètement, les enfants, qui sont scolarisés dans cinq collèges mulhousiens (Bourtzwiller, Bel-Air, Jean Macé, Saint-Exupéry, Wolf), sont libérés tous les jeudis après-midis afin de suivre des cours et des ateliers collectifs et semi-collectifs au conservatoire.

« Encadrés par des professeurs du conservatoire, les enfants travaillent des exercices et des petits morceaux au sein de deux orchestres à cordes et un orchestre à vent, ainsi que des œuvres symphoniques, tous ensemble, souligne Hélène Coquillaud, la coordinatrice territoriale de Démos. Au départ, ils étaient tous débutants et l’enseignement se faisait de façon orale. Au fur et à mesure, on introduit la lecture des partitions afin qu’ils puissent devenir autonomes. Nous disposons aussi d’un accompagnement social dédié afin de faire le lien entre les parents, les collèges et le conservatoire pour permettre aux enfants de rester dans le dispositif. Pour l’heure, le bilan est très positif ! »

Plus d’infos : demos.philharmoniedeparis.fr et www.mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR