Suivez-nous :

23 mai 2024 à 17h48 par 1 316 0

Olympiades inter-collèges : « Plus vite, plus haut, plus fort, ensemble »

Olympiades inter-collèges : « Plus vite, plus haut, plus fort, ensemble » | M+ Mulhouse
Olympiades inter-collèges : « Plus vite, plus haut, plus fort, ensemble » | M+ Mulhouse

Olympiades inter-collèges : « Plus vite, plus haut, plus fort, ensemble »

23 mai 2024 à 17h48 par 1 3160

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Point d’orgue du projet « Mulhousien et fier de l’être », les Olympiades inter-collèges ont rassemblé près de 250 jeunes mulhousiens au stade de l’Ill, dans l’esprit de respect, de partage et de fraternité propres à ce projet, qui mélange les disciplines et les classes.

Une flamme olympique, de nombreuses disciplines sportives, du respect, de la bonne humeur et même une cérémonie d’ouverture avec la lecture du serment olympique : la journée des Olympiades inter-collèges, organisée ce jeudi 23 mai au stade de l’Ill, avait tout d’une vraie journée de Jeux Olympiques pour les près de 250 élèves mulhousiens qui y ont participé. Vingt ateliers (athlétisme, handball, basket, judo ou encore boxe mais aussi jeux, murs d’expression, handi-dessin…), animés par les clubs sportifs et les éducateurs sportifs de la Ville, ont permis aux cinq classes de 5eme engagées dans le projet « Mulhousien et fier de l’être », mais aussi à cinq classes de CM2 invitées, de s’initier à de nombreuses disciplines sportives et de partager des moments ludiques entre élèves de différents établissements et de différents quartiers.

« Ces rencontres et ces échanges entre jeunes de différents quartiers sont au cœur du projet « Mulhouse et fier de l’être », dont ces Olympiades sont aujourd’hui le point d’orgue, souligne Alfred Oberlin, adjoint au maire délégué à la Famille et aux solidarités intergénérationnelles. L’objectif est de permettre aux jeunes des différents quartiers de se rencontrer, pour prévenir les rivalités et développer l’ouverture d’esprit et la citoyenneté, dans une ville plus apaisée et fraternelle. En lien avec les enseignants, ce dispositif a également pour objectif de développer leur esprit critique, leur estime d’eux-mêmes, de les inciter à penser des projets d’avenir… On le constate chaque année, à l’issue du parcours, les jeunes ont changé, ils ont mûri. »

Des ateliers tout au long de l’année

Catherine Kohler

Pour cette troisième saison de « Mulhousien et fier de l’être », ce sont donc les Jeux Olympiques qui étaient au cœur des nombreux évènements et travaux qui ont rythmé l’année des 130 élèves de 5eme engagés, après William Wyler en 2021/2022 et Charlie Chaplin en 2022/2023. Le dispositif est également monté en puissance, avec cinq collèges impliqués (Bourtzwiller, Jean Macé, Saint-Exupéry, Villon et Wolf) contre trois pour la première édition. Le projet représente un budget de 95 000€, financés par la Ville, l’Education nationale, la CeA, la Préfecture et la CAF du Haut-Rhin. La Ville et m2A apportent également leur soutien logistique au projet qui mobilise de nombreux bénévoles du monde associatif.

Travaillant en groupes, les élèves se sont mélangés pour mener différents projets et participer à des ateliers et des temps forts, tout au long de l’année. Ils ont ainsi créé une fresque, écrit un hymne, construit un flambeau olympique, créé un nouveau sport, réalisé un reportage radio ou encore appris la gestion de projet et de budget… Des ateliers de philosophie, un jeu de piste ou encore des ateliers autour des exigences du sport de haut niveau ont également rythmé leur année, tout comme les rencontres avec la marraine de cette promotion, l’ancienne championne du monde de boxe devenue écrivaine et comédienne, Aya Cissoko. (Lire notre article)

La fraternité : « la plus belle des récompenses »

Catherine Kohler

Très sollicitée par les jeunes lors de cette journée d’Olympiades et saluée lors de la cérémonie d’ouverture comme « un exemple de force et de courage, qui nous a émus et impressionnés avec de belles valeurs sportives et humaines », Aya Cissoko a souligné « le grand honneur d’avoir été la marraine de ce beau projet. J’ai fait des rencontres très marquantes et les enfants m’ont beaucoup donné, en échange de ce que j’ai pu leur apporter : le fait de prendre confiance en eux, de croire qu’ils sont capables de réaliser de belles choses, qu’ils sont importants… Les valeurs sportives sont avant tout des valeurs humaines. Ici, c’est un partage d’humanité, de fraternité, de solidarité, de tout ce qui fait qu’on vive ensemble et qu’on se respecte. »

Un message reçu cinq sur cinq par les jeunes qui ont mis l’accent sur « les moments partagés. Nous avons travaillé ensemble et appris à nous connaître. Nous devons être rassemblés et la relève pour la paix inter-quartiers, en vivant ensemble dans la paix et le respect. Cette fraternité, c’est la plus belle des récompenses pour aller plus vite, plus haut et plus fort, ensemble. »

Les Olympiades en images :

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR