Suivez-nous :
Offenbach thérapie, le cadeau de Noël de l’OSM | M+ Mulhouse

Offenbach thérapie, le cadeau de Noël de l’OSM

22 décembre 2020 à 9h30 par 7540

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

L’accueil du public en salle étant interdit, l’Orchestre symphonique de Mulhouse s’est entouré des meilleurs artistes français pour proposer, en vidéo, un spectacle inédit, mis en scène d’après des extraits d’œuvres d’Offenbach. Diffusion le 24 décembre à 20h45 et visible à volonté ensuite.

Reprenant une quinzaine d’airs les plus connus d’Offenbach, issus des opéras et opérettes Orphée aux enfers, la Belle Hélène, Fantasio, les contes d’Hoffmann…, Romain Gilbert, dramaturge et metteur en scène, a créé une nouvelle histoire. « L’idée est de partir d’Orphée et Eurydice, couple mythologique et personnages principaux d’Orphée aux enfers. Chez Offenbach, Orphée et Eurydice ne sont pas un modèle de bonheur conjugal : ils se détestent et se trompent allègrement. Je pars de cette brouille et amène à la réconciliation, par l’intermédiaire de l’Opinion Publique, autre personnage de cet opéra ». Une thérapie de couple menée en une heure avec un happy end !

Offenbach est toujours festif, ça marche à tous les coups ! Mathias Vidal, ténor

Des artistes prestigieux

Dans cette aventure, l’Orchestre symphonique de Mulhouse s’est entouré d’une équipe exceptionnelle. Avec Marc Minkowski, l’un des plus grands chefs français, directeur général de l’Opéra national de Bordeaux, à la baguette et trois chanteurs exceptionnels : la soprano Jodie Devos, la mezzo soprano Antoinette Dennefeld et le ténor Mathias Vidal.

« Marc a su insuffler son énergie et sa vision, car il connait Offenbach comme personne, c’est le meilleur dans ce domaine. » Romain Gilbert

« Il faut faire preuve de souplesse et d’une capacité d’adaptation assez fabuleuse pour passer de Haydn [au programme du concert enregistré par l’orchestre une semaine plus tôt – ndlr] à Offenbach, explique Antoinette Dennefeld. On sent que les musiciens apprécient le côté théâtral de l’opérette. C’est superbe d’entendre les sonorités de l’orchestre pour donner vie aux personnages. L’orchestre devient l’un des personnages du spectacle. »

Un challenge de trois jours

« Nous avons tout monté en trois jours, ce qui est très court, raconte Romain Gilbert. C’est grâce à des artistes incroyables : les chanteurs connaissent le répertoire et ont une diction parfaite. Les musiciens ont été souples et réactifs. Deux tiers du programme est chanté, ce qui demande une rigueur et une écoute incroyables et ils se sont admirablement prêtés à l’exercice. Le résultat est magnifique ! ».

« J’ai senti au départ un mélange d’appréhension et de plaisir de la part des musiciens, témoigne Marc Minkovski. Mais le résultat est raffiné et a beaucoup d’élégance. Les musiciens ont une fantaisie qu’ils aiment bien libérer et qu’on ne sollicite pas forcément, ce répertoire le demande. »

 « On s’amuse vraiment sur scène, c’est la magie d’Offenbach ». Marc Minkowski

Diffusion le 24 décembre

« La captation est le meilleur de ce qu’on peut offrir en ce moment. Le public nous manque, mais on reste imaginatif pour créer de nouveaux spectacles et divertir les gens dans cette période pénible », confie Jodie Devos, soprano. « La vidéo permet aussi une rencontre avec des personnes qui ne vont pas à l’opéra ou aux spectacles. C’est très important, surtout avec une opérette. C’est drôle, émouvant, romantique, très accessible », ajoute Antoinette Dennefeld, mezzo-soprano.

Spectacle à voir le 24 décembre à 20h45 sur la page Facebook de l’OSM, le site France 3 Grand Est et autres canaux… À retrouver sur la page de l’Orchestre. Concert réalisé avec le soutien de la Région Grand Est.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR