Suivez-nous :

8 mars 2024 à 15h56 par 1 041 0

Nef des sciences : un mois autour de la santé et de la recherche médicale

Nef des sciences : un mois autour de la santé et de la recherche médicale | M+ Mulhouse
Nef des sciences : un mois autour de la santé et de la recherche médicale | M+ Mulhouse

Nef des sciences : un mois autour de la santé et de la recherche médicale

8 mars 2024 à 15h56 par 1 0410

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Tout au long du mois de mars, la Nef des sciences et l’Inserm mettent la santé à l’honneur, dans le cadre du Mois de la santé et de la recherche médicale. Expositions, rencontres, ciné-débat ou encore jeux permettent d’aborder des sujets aussi divers que le cerveau, la sexualité, le goût, l’intelligence artificielle, l’endométriose, la dyspraxie…

« À votre santé ! » C’est l’invitation lancée par l’association mulhousienne la Nef des sciences et l’Inserm Est en Alsace, avec la nouvelle édition du Mois de la santé et de la recherche médicale en Grand Est. « Depuis 2009, la Nef des sciences et l’Inserm coordonnent le Mois de la santé et de la recherche médicale, pour mettre en avant de nombreux sujets liés à la santé et à la recherche, explique Anne-Gaëlle Le Perchec, chargée de projets à la Nef des sciences. De nombreux évènements, tous gratuits, sont proposés tout au long du mois, organisés par nos soins ou portés par nos partenaires, dans tout le Grand Est. »

Autour de la thématique du rapport au corps, cette édition 2024 aborde des sujets très variés, autour des facettes surprenantes du corps, des pathologies répandues mais souvent méconnues ou encore des sujets liés à la santé qui font l’actualité, comme l’intelligence artificielle ou les pandémies…

Un corps humain géant et une expo « bienveillante » sur la sexualité

Catherine Kohler

À Mulhouse, la Nef des Sciences invite ainsi, dans ses locaux du campus de l’Illberg a venir découvrir un puzzle géant du corps humain, composé de 4 159 pièces et haut de trois mètres ! L’occasion de découvrir, en grand format, les os, vaisseaux sanguins, nerfs et organes qui composent le corps.

Le corps est également au cœur de l’exposition « Sexualité : amour, plaisir et précaution », installé dans le hall de la Nef des sciences. Accessible à partir de 12 ans et destinée principalement aux collégiens et lycéens, cette exposition évoque l’éveil à la sexualité, le consentement, les stéréotypes mais également les IST, le cyberharcèlement et les lois. « Cette exposition est très actuelle et bienveillante, tant dans le style des illustrations que dans le fond, souligne Baptiste Kiemes, médiateur scientifique à la Nef des sciences. Elle aborde le sujet de manière large et s’accompagne d’un livret pour aller plus loin. Nous organisons également des échanges et des débats avec les classes et les structures qui le souhaitent. »

Trois rencontres avec l’Université populaire

Visible jusqu’au 31 mars à la Nef des sciences, cette exposition sera ensuite disponible gratuitement à l’emprunt, comme d’autres expositions de la structure, pour les établissements scolaires, médiathèques, musées, entreprises ou associations qui le souhaitent. « Cette exposition, comme les précédentes, bénéficie d’un conseil scientifique et est réalisé en accord avec le consensus scientifique actuel, poursuit Baptiste Kiemes. Il est essentiel pour nous de proposer des contenus et des sources fiables scientifiquement. » Les visiteurs peuvent également profiter de leur visite pour découvrir l’exposition « Secrets de fabrique », qui présente le patrimoine industriel de manière ludique.

En lien avec l’Université populaire du Rhin, plusieurs rencontres gratuites sont prévues, dans le cadre du Mois de la santé et de la recherche médicale : « Du laboratoire à la salle de classe : l’exemple de la dyspraxie », avec la docteure, psychiatre et chercheuse Caroline Huon, mardi 12 mars à 18h30 à l’UP ; « Notre cerveau : un champion de l’adaptation », avec la neuroscientifique Anna Pereira de Vasconcelos, mardi 19 mars à 18h30 à l’UP ; « L’endométriose : pourquoi devons-nous en parler ? » avec le doctorant à l’Inserm Nadjib Mokraoui, mercredi 27 mars  à 18h30 (en ligne).

Pandémie, sport et goût

En plus de son après-midi jeu de rôle, consacré à l’intelligence artificielle et à la santé, qui affiche déjà complet, la Nef des sciences invite aussi à un ciné-débat autour du film Contagion, jeudi 14 mars à 20h au cinéma Bel Air. Mettant en scène l’explosion d’une pandémie dévastatrice, la projection de ce film de Steven Soderbergh, avec Marion Cotillard et Matt Damon, sera suivie d’une discussion avec la chercheuse de l’Inserm Stéphanie Blandin.

La manifestation s’invitera aussi, pour la première fois, au semi-marathon de Mulhouse, dimanche 24 mars, avec une animation autour de la science dans le sport. En conclusion de ce Mois de la santé et de la recherche médicale, un café des sciences sera proposé à l’Aronde de Riedisheim, mardi 26 mars à 20h, autour du goût, avec un atelier de dégustation…

Nef des sciences, 2, rue des Frères Lumière. Expositions visibles du lundi au vendredi de 14h à 17h. Gratuit. + d’infos et programme complet : www.nef-sciences.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR