Suivez-nous :

5 mai 2023 à 15h49 par 862 0

Music for 18 musicians : une expérience artistique transfrontalière

Music for 18 musicians : une expérience artistique transfrontalière | M+ Mulhouse
Music for 18 musicians : une expérience artistique transfrontalière | M+ Mulhouse

Music for 18 musicians : une expérience artistique transfrontalière

5 mai 2023 à 15h49 par 8620

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

149 artistes français, suisses et allemands se réunissent sur scène avec le projet transfrontalier Music for 18 musicians, sur une musique de Steve Reich. Cette expérience collective, qui allie musique et danse, sera présentée à La Filature, samedi 3 juin, puis au Theater Basel et au Theater Freiburg.

Avec le projet transfrontalier Music for 18 musicians, l’art se joue des frontières et fait collaborer des artistes professionnels et amateurs français, suisses et allemands. « Ce projet est à la fois participatif, transfrontalier et transdisciplinaire, soulignait Benoît André, le directeur de La Filature, qui porte le projet avec le Theater Basel et le Theater Freiburg, lors de sa présentation à l’EuroAirport, lieu symbolique de la coopération transfrontalière. Il met en relation trois villes de part et d’autre des frontières, trois théâtres qui entretiennent déjà de nombreux liens et 149 artistes venus des trois pays. »

Une musique entraînante

Autour de cette œuvre classique de la musique minimaliste, signée Steve Reich, ce sont en effet de nombreux musiciens et danseurs qui se mettent en mouvement. « La musique de Steve Reich est très entraînante et vise à changer la position de passivité de l’auditeur assis sur son siège, explique le compositeur Laurent Jacquier, à l’origine du projet. Avec le directeur du Ballet du Nord, Sylvain Groud, nous avons voulu mettre cette musique en mouvement, et notamment faire participer des amateurs. » 115 danseurs amateurs ont ainsi été recrutés par les trois salles participantes : 40 par La Filature, 40 par le Theater Basel et 35 par le Theater Freiburg, encadrés par cinq danseurs professionnels.

« Révéler la fraternité »

« Avec ce projet à la fois universel, humaniste et instinctif, nous voulons révéler la fraternité qui existe entre nos trois pays, souligne le chorégraphe Sylvain Groud. C’est aussi l’occasion de balayer les idées reçues sur la musique contemporaine, de montrer qu’elle peut être accessible et que chacun peut apprécier d’en être acteur. »

Côté musique, ce sont 11 musiciens de l’Orchestre symphonique de Mulhouse (OSM) et les 18 musiciens de l’ensemble Links qui donnent vie à la partition de Steve Reich, sous la direction de Rémi Durupt. « Au sein de l’ensemble Links, nous aimons questionner les formats de concerts et trouver de nouvelles manières d’aborder la scène, explique Rémi Durupt. C’est ce que nous permet de faire ce projet, notamment en ajoutant, en ouverture du concert, la pièce Eight Lines, de Steve Reich, pour rendre la collaboration avec l’OSM encore plus intense. » Pour l’OSM, le directeur général Guillaume Hébert souligne « le plaisir qu’a l’orchestre de diversifier ses formes, de s’associer à des œuvres qui mettent en avant les valeurs humaines et humanistes et de travailler avec des artistes issus de trois pays. »

« La chance de vivre au cœur de l’espace rhénan »

Présenté à La Filature le samedi 3 juin, puis au Theater Basel le jeudi 8 juin et au Theater Freiburg le samedi 10 juin, ce spectacle transfrontalier est soutenu par les trois municipalités de Mulhouse, Bâle et Freiburg. « Nous avons une chance incroyable de vivre au cœur de l’espace rhénan, un espace où les propositions culturelles sont très nombreuses, explique Emmanuelle Suarez, adjointe au maire déléguée à la Coopération transfrontalière. Nous sommes conscients de l’importance d’améliorer encore nos relations transfrontalières, notamment dans le domaine culturel. Il existe déjà de nombreuses actions culturelles transfrontalières : le Pass Musées, la Regionale, le festival Augenblick, les concerts d’artistes mulhousiens à Freiburg et inversement… Nous, élus des trois pays, sommes des facilitateurs pour donner envie à la population rhénane de mieux vivre ensemble. »

Une position partagée par Ulrich Von Kirchbach, adjoint au maire de Freiburg délégué à la Culture, pour qui « l’espace tri national doit être concret pour ses habitants, avec une programmation culturelle transfrontalière qui doit continuer à se développer ». Adjoint au maire de Bâle, en charge de la culture, Werner Hanak conclut : « Pendant la pandémie, les effets des frontières ont été bien palpables, ce spectacle arrive à point nommé pour permettre de dépasser les frontières linguistiques et donne un beau moyen de rencontre entre les citoyens de nos trois pays. »

+ d’infos et réservations : www.lafilature.org

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR