Suivez-nous :
Mulhouse 021 : la jeune création contemporaine hexagonale et européenne investit Motoco | M+ Mulhouse

Mulhouse 021 : la jeune création contemporaine hexagonale et européenne investit Motoco

15 septembre 2021 à 17h02 par 8510

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

La cité du Bollwerk sera, du vendredi 17 au lundi 20 septembre, la capitale française et européenne de la jeune création contemporaine, à l’occasion de la 14e édition de l’exposition « mulhouse 021 », qui se tiendra pour la première fois à Motoco. Et c’est gratuit !

« Ils » viennent de Lyon, Toulouse, Caen, Marseille, Paris, Mulhouse, mais aussi de Karlsruhe, Berlin ou de Liège. « Ils », ce sont les 65 jeunes artistes issus des écoles supérieures d’art françaises et européennes, rassemblés à Mulhouse, du 17 au 20 septembre, à l’occasion de la 14e édition de « mulhouse 021 », exposition biennale dédiée à la jeune création contemporaine. Soigneusement sélectionnés sur proposition des directeurs des écoles d’art et, à un degré moindre, par le biais de candidatures spontanées, ils sont la démonstration de la vitalité de la jeune garde hexagonale et européenne.

Du sens

DR65 artistes pour autant d’espaces d’exposition attendent les visiteurs.

Et, grande première dans l’histoire de cette manifestation initiée en 2001, puis transformée en biennale en 2008, « Mulhouse 021 » investira Motoco, en lieu et place du traditionnel Parc Expo. Un choix assumé par la Ville, « en adéquation avec le propos de la manifestation articulé autour de la jeune création et, notamment, à travers une scénographie totalement révisée pour l’occasion », souligne Anne-Catherine Goetz. Et l’adjointe au maire déléguée à la Culture et au patrimoine de poursuivre : « Ce rendez-vous de la jeune création a du sens dans une ville où 30% des Mulhousiens ont moins de 25 ans, il s’inscrit aussi dans l’écosystème local autour de l’art contemporain, riche de ses structures, lieux d’éducation et de diffusion des arts plastiques, comme la Haute école des arts du Rhin (Hear), les Ateliers pédagogiques d’arts plastiques, La Kunsthalle, le Musée des Beaux-Arts, la galerie photo de La Filature, mais aussi le tissu associatif comme Le Séchoir, L’Agrandisseur ou Mulhouse Art contemporain (lire par ailleurs). » Initialement prévu en juin, « Mulhouse 021 » se tiendra ce week-end pour se caler sur Art Basel, rendez-vous planétaire en matière d’art contemporain. L’idée sous-jacente de la manifestation mulhousienne étant de servir de catalyseur aux jeunes artistes en leur donnant un maximum de visibilité au cœur d’un secteur transfrontalier.

Scénographie repensée

Pour s’y employer, les organisateurs n’ont pas fait les choses à moitié en travaillant, depuis plusieurs semaines, sur le transfert de la manifestation à Motoco, s’offrant ainsi l’opportunité de repenser totalement la scénographie. « Il a fallu concevoir 30 espaces d’exposition en rez-de-chaussée et 35 au premier étage, explique Martine Zussy, responsable des lieux. Il a fallu, dans le même temps, mettre à disposition une grande partie des ateliers de nos artistes résidents, ça n’a pas toujours été simple, il a fallu beaucoup échanger et discuter. Ça demande au final beaucoup d’humilité, mais le résultat est là. Accueillir, dans nos locaux, la jeune création contemporaine fait sens. »  Si les visiteurs sont invités à découvrir, durant trois jours et une soirée, la crème de la jeune création contemporaine européenne, « Mulhouse 2021 » proposera aussi des rencontres, performances et soirées festives, à l’image de l’androïde Punisher party XI (vendredi 17 septembre de 21h à 2h du matin à l’extérieur de Motoco – 5€), mise sur pied par Punisher et l’association ÖDL, associant musique, arts visuels et performances.

Visibilité

Catherine KohlerLauréat 2019, Thomas Schmahl fait partie des exposants.

Côté affluence, les organisateurs ne s’avancent pas plus que ça mais signeraient des deux mains pour atteindre le millier de visiteurs par jour, un chiffre qui situerait « mulhouse 2021 » dans la moyenne des précédentes éditions au Parc Expo. Verdict lundi sous les coups de 18h, jour où sera aussi dévoilée (dès 14h) une série de prix, dont celui de la jeune création « mulhouse 021 » de la Ville, avec une bourse de 15 000 euros à la clé. Lauréat 2019, Thomas Schmahl fait partie, lui, des exposants de ce cru 2021. « Ce prix m’a donné de la visibilité et m’a permis de multiplier les propositions pour exposer, confie cet ancien élève de l’Esad de Reims. La bourse m’a aussi offert un confort financier, à partir duquel j’ai pu développer des projet ». A découvrir ce week-end notamment dans l’un des 65 espaces d’exposition de Motoco, mais aussi à travers un concert intimiste à la Chapelle Saint-Jean (samedi 18 à 20h).

Vendredi 17 septembre, à partir de 18h30 : inauguration, suivie à 21h et jusqu’à 2h de la soirée Punisher Party XI (5 euros), avec des navettes gratuites de 18h à 2h30 reliant la mairie de Mulhouse (entrée A) et Motoco. Samedi 18 et dimanche 19 septembre de 12h à 20h, lundi 20 de 12h à 18h à Motoco (Bâtiment 75 – 13, rue de Pfastatt). Gratuit. Port du masque obligatoire et pass sanitaire demandé. + d’infos et programme : biennale-jeunes-createurs-mulhouse.com – Facebook.com

Le O(FF) de Mulhouse Art Contemporain

En marge de la Biennale et pour la 7e année consécutive, Mulhouse Art Contemporain présente son 0(FF) avec « Au fil des fleurs ». Cette proposition artistique, signée Marie-Paule Bilger et Emmanuelle Jenny, se décline à travers un parcours menant sur les traces des premières manufactures mulhousiennes, du site DMC au Musée de l’impression sur étoffes. Les œuvres, issues de ce dialogue artistique, sont visibles depuis l’extérieur, du 15 au 30 septembre, sur six spots mulhousiens (Musée de l’impression sur étoffes, Maison du patrimoine, école Cour de Lorraine, bibliothèque Grand’rue, site DMC, immeuble du 10, rue de la Loi). Parmi les temps forts, deux parcours commentés, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine, en compagnie des artistes et de Caroline Delaine, directrice du CIAP – Maison Édouard Boeglin (samedi 18 septembre à 14h et 16h30, sur inscription au 03 69 77 76 61) et vernissage-rencontre avec les artistes auprès de l’installation sur le site DMC (dimanche 19 septembre à 14h30).

+ d’infos sur mulhouse-art-contemporain.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR