Suivez-nous :
Marché de Noël de Mulhouse : entre festivités et sobriété énergétique   | M+ Mulhouse

Marché de Noël de Mulhouse : entre festivités et sobriété énergétique  

18 novembre 2022 à 16h51 par 1 8022

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Féérique, solidaire et durable. Voilà qui résume la nouvelle édition du Marché de Noël de Mulhouse, qui s’ouvrira le jeudi 24 novembre à 11h et rythmera la vie de la cité durant cinq semaines.

L’étoffe est connue depuis début octobre (« Scintillance » signée par la créatrice Caroline Lux), les chalets installés, les décorations en passe d’être finalisées, en attendant l’arrivée, lundi, du grand sapin de 15 mètres de la place des Victoires… Le Marché de Noël 2022 de Mulhouse est sur les rails : il s’ouvrira le jeudi 24 novembre à 11h pour se refermer cinq semaines plus tard, le 27 décembre. « Après une édition 2020 sans Marché de Noël, en pleine crise sanitaire, une édition 2021 avec un dispositif revisité plus étendu, 2022 est marquée par la crise énergétique… Le Père Noël ne nous épargne pas mais nous ne baissons évidemment pas, les bras et nous restons inventifs pour faire de ce Marché mulhousien un rendez-vous comme on les aime en Alsace, à la fois joyeux, festif et authentique. Nous avons tous besoin de ce temps de Noël pour relâcher la pression et se retrouver dans une période qui doit être aussi celle de la solidarité et de la générosité. Cette année, nous allons à nouveau pouvoir donner la pleine mesure de notre Marché de Noël », souligne, enthousiaste, le maire de Mulhouse Michèle Lutz.

Du local et des nouveautés

Catherine Kohler – Archives

Dans la lignée des précédentes éditions, le Marché de Noël mulhousien jouera, comme l’explique Philippe Trimaille, adjoint au maire délégué au Commerce et à l’Artisanat, la carte de « l’authenticité, de la qualité et du local ». Les 87 chalets, essentiellement présents place de la Réunion et tout autour du temple Saint-Etienne, mais aussi place des Cordiers (lire par ailleurs), proposent une offre commerçante et artisanale émanant à 60% d’Alsace et à près de 30% du reste de la France.

Parmi les grandes nouveautés, la place des Cordiers se voit revue et corrigée pour être dédiée aux savoir-faire et talents, en accueillant une offre artisanale et éphémère, qui changera au fil des jours : caravane de fleurs, roulotte de livres, food-remorques (!), boutique des artistes…. L’art contemporain aura, pour la première fois, voix au chapitre avec la présence de La Kunsthalle, qui intégrera un chalet pour présenter, hors ses murs, l’exposition « Ferme tes yeux et respire » déclinée en trois volets. Enfin, un espace dédié aux démonstrations de métiers et d’ateliers s’installera sur cette même place, avec les Compagnons du devoir, le collectif des créateurs L’Artichaut, un ferronnier d’art, un sculpteur sur bois…

Espace enfants et hotte solidaire

Toujours au chapitre des nouveautés, un espace 100% enfants, fruit de l’imagination de l’artiste mulhousienne Alexandra Weisbeck, va voir le jour à la hauteur du banc XXL de la place de la Réunion, avec, dans un décorum de circonstance, le carrousel mais aussi des propositions gourmandes et artisanales (jeux en bois, puzzles, sonnettes de vélo, décorations…). La place des Victoires sera, elle, dédiée à l’économie sociale et solidaire avec le traditionnel chalet du CSC Porte du Miroir, mais aussi celui des associations avec, pour cette édition, la « hotte solidaire » dans laquelle il sera possible pour tout un chacun d’y déposer des dons durant toute la durée du Marché de Noël au bénéfice des Restos du cœur. « Une manière de montrer le côté généreux des Mulhousiens », résume Michèle Lutz.

Et parce que l’on ne change pas une formule qui gagne et monte régulièrement en puissance, 32 ans après ses débuts, le Marché de Noël, ce sera aussi le plein d’animations (musique, chants, danses, folklore, ateliers, Greetters, chasse au trésor, photos « sous la neige »…) se succédant au rythme du calendrier de l’Avent et l’incontournable boutique aux étoffes qui investira, une fois encore, le rez-de-chaussée de l’Hôtel de ville. Seule manquera à ce beau tableau, la très prisée Boutique des musées…

Créativité

Catherine Kohler

Côté déco, une fois encore, le service Nature et Espaces verts s’est retroussé les manches pour donner au Marché de Noël cette âme si particulière, en investissant même une dizaine de rond-points. Une quête du beau et de l’inventivité qui anime aussi les créateurs d’ici, qui rejoignent ce cru 2022, à l’image de Motoco représenté par le Collectif 2920g, qui investit la Cour des Maréchaux avec sa « montagne de Noël », Stephane Ruch et son observatoire des étoiles, place de la Réunion et Alexandra Weisbeck (lire ci-dessus). Citons encore les créatrices textiles Aurelia Firoben, Nadège Vion-Delphin et Muriel Hasse Colin qui signent la décoration de la place des Cordiers et l’association du Gang des tricoteuses qui confectionne des étoiles en tissu de Noël pour le grand sapin, place des Victoires.  « Le Marché de Noël mulhousien est une opération multi-partenariale, impliquant de nombreux acteurs locaux, à commencer par les 11 services de la collectivité mobilisés, dont les services Attractivité commerciale et Espaces Verts, mais aussi les acteurs culturels et artistiques, le monde associatif et bien sûr les commerçants sédentaires qui contribuent à la féérie de Noel au-delà du secteur du Marché de Noël, en décorant pour beaucoup leurs vitrines… », résume Philippe Trimaille.

Eco-responsable

En réponse à la conjoncture du moment, cette édition se devra aussi de trouver le parfait équilibre, entre festivités et sobriété énergétique (lire ci-dessous). « L’idée est de proposer un Marché de Noël le plus naturel possible : les deux grands sapins proviennent de la région, ils ne sont pas coupés dans la forêt mais émanent de particuliers désireux de s’en débarrasser car trop encombrants. Nous utilisons au maximum des plantes de saison en racines, les grands pots rouges ont déjà servi cet été pour une manifestation à Neuenburg, les sapins utilisés sont broyés puis réutilisés en copeaux pour les massifs… », souligne Catherine Rapp, adjointe au maire déléguée à la Nature en ville. Une manière de faire et de penser – qui prévaut aussi dans la gestion des déchets – qui permet au Marché de Noël mulhousien de gravir, cette année, un échelon supplémentaire pour atteindre le niveau 2 des manifestations labellisées éco-responsables…

Marché de Noël de Mulhouse, du jeudi 24 novembre au mardi 27 décembre inclus. Du dimanche au jeudi de 11h à 20h et les vendredis et samedis de 11h à 21h. Les 24 et 27 décembre : fermeture à 18h ; 25 décembre : fermé ; 26 décembre : ouverture à 12h. + d’infos sur noel-mulhouse.fr Téléchargez le programme ici

Le Marché de Noël, à l’heure de la sobriété énergétique

« Si on écoutait certains, il ne faudrait plus rien faire. Ce n’est pas notre état d’esprit, les gens ont besoin de vivre des moments positifs et chaleureux, comme à Noël. Il faut trouver un équilibre pour proposer une manifestation à la fois festive et éco-responsable, explique Philippe Trimaille, adjoint au maire délégué au Commerce et à l’Artisanat. Pour ce qui est des illuminations de Noël, 95% des illuminations sont aujourd’hui en leds. »

Parmi les mesures phares en matière d’illuminations prises par la Ville pour cette édition 2022, citons le décalage des illuminations du marché à compter de 17h, l’extinction de l’éclairage public sur le périmètre du plateau piétonnier dès que les illuminations de Noël fonctionnent ou encore la réduction de certains décors. L’ensemble des mesures représente une baisse de 35 % de la consommation énergétique par rapport à une édition classique. Des mesures sont également prises pour les commerçants, artisans et acteurs qui tiennent un chalet, en matière de consommation d’électricité, de chauffage et d’équipements de cuisson. S’il ne fallait retenir qu’une seule mesure : l’ouverture du Marché de Noël, qui débutera à 11h contre 10h précédemment, entraînera un gain de la consommation énergétique estimé à 10 %.

Retrouver l’ensemble du Plan de sobriété énergétique mis en place au Marché de Noël de Mulhouse ici

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Marché de Noël de Mulhouse : entre festivités et sobriété énergétique  

  1. Une période de générosité? Illusoire! Beaucoup sont à Noël ce qu’ils sont le restent de l’année, en vivant dans le chacun pour soi.
    Concernant ce Marché de Noël, j’ai envie de dire  » on prend les mêmes et on recommence « .
    C’est du copier/coller d’année en année. Quelle décoration pitoyable sur un air de déjà vue de l’année dernière, de l’année d’avant…Où est le renouveau? Et bien à Mulhouse il y en pas. Bref sans intérêt pour moi comme pour d’autres. Heureusement qu’il y a des alternatives comme Strasbourg, Colmar et autres, parce-que Mulhouse fait tâche.

  2. Votre commentaire contient une contradiction.
    Vous vilipendiez a juste titre une période normalement propice à la générosité et qui n’est en réalité que le visage le plus’ hypocrite de notre civilisation consumériste . Et donc le marché d’en Mulhouse en prend pour son grade . Pourquoi cela est-il moins vrai à Colmar ou Strasbourg ?
    Ce sont certes des villes touristiques mais les gens sont tout autant les mêmes qu’ici ,peut-être même l’arrogance des nantis en plus .
    Et puis je préfère Mulhouse ,nous n’avons pas de maisons en colombages mais Basel ni Freiburg n’en ont également.
    Je n’aime pas vivre dans un musée .
    Sinon le fond du sujet reste l’absence totale de notre municipalité quant à la vraie défense de notre ville‘ .
    Nous sommes relégués et personne n’y a redire.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR