Suivez-nous :
Marché de Noël : du côté des chalets des commerçants | M+ Mulhouse

Marché de Noël : du côté des chalets des commerçants

12 décembre 2017 à 17h31 par 2 8700

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

92 chalets dont 22 pour les gourmands. Voilà pour les amateurs de chiffres du marché de Noël de Mulhouse qui entame (déjà) sa troisième semaine d’activité. L’occasion de faire un focus sur des commerçants aux univers singuliers.

Porté par 27 ans d’existence, le marché de Noël de Mulhouse a gagné en consistance et en notoriété pour s’affirmer comme un rendez-vous majeur du calendrier des festivités avec un million de visiteurs, qui le situe au troisième rang des marchés alsaciens en termes de fréquentation. Conséquence arithmétique : l’offre commerçante s’est multipliée et est considérablement montée en gamme au fil des éditions. « Notre cahier des charges demande aux commerçants de proposer des produits essentiellement traditionnels, de fabrication française, voire locale, même si « le made in China » n’a pas complètement disparu, commente Nathalie Motte, adjointe au maire de Mulhouse déléguée à l’Animation événementielle et à l’Attractivité commerciale. Nous demandons également aux commerçants des produits en lien avec l’esprit de Noël, de l’originalité… Pour être retenus, les candidats doivent apporter une réelle plus-value au marché de Noël. » Voilà qui est dit, la preuve sur le terrain…

Miam !

Marc-Antoine Vallori

Présent depuis huit ans au marché de Noël de Mulhouse, Marc Laurent,  fromager-affineur bien connu des adeptes des marchés de la région mulhousienne, fait figure de valeur sûre avec son stand « Bim Hans », au pied du temple Saint-Etienne. Son concept : de la restauration alsacienne où les knaepfle choucroute côtoient les saucisses grillées aux épices de Noël, le verre de vin chaud, le vin blanc frais d’Alsace. « J’ai débuté l’aventure en prenant la succession de mon beau-père. Je ne travaille qu’avec des producteurs locaux. Quand j’ai débuté, je me suis fixé un vrai challenge. Le marché de Noël de Mulhouse est progressivement monté en gamme. Aux côtés de nos fidèles clients, nous recevons de plus en plus de touristes. L’ambiance est vraiment sympa, c’est un peu comme une grande famille même s’il est clair que je n’ai pas le droit à l’erreur : le marché de Noël représente une part importante de mon chiffre d’affaires annuel. Durant les festivités, je suis entouré de quatre salariés. »

Déco de Noël

Marc-Antoine Vallori

A deux pas de là, Sophie Endres fait partie des dix chalets proposant des articles de décoration de Noël : boules et photophores en verre, magnets, produits souvenirs… « Je suis issue d’une famille de forains, on participe au marché de Noël de Mulhouse depuis sa première édition. Au départ, c’était compliqué. J’ai grandi au même rythme que le marché de Noël de Mulhouse en proposant davantage de produits. Au-delà de la qualité des produits vendus, il n’y a pas de secret pour que ça marche : il faut être sympathique avec les clients, avoir un vrai sens de l’accueil. Tout au long de cette période qui précède Noël, les gens sont nettement plus sensibles : c’est plein de petites choses et d’attention qui font un tout. Je prépare le marché de Noël depuis le mois de janvier car il faut sans cesse se renouveler pour exister.»

Des bougies oui, mais parfumées

Marc-Antoine Vallori

Et quand ce ne sont pas les habitués, ce sont les nouveaux commerçants qui apportent une bouffée d’oxygène à chacune des éditions du marché de Noël mulhousien. Anthony Baumlin et sa sœur Marine font carton plein, place des Cordiers, avec leurs bougies parfumées et produits d’ambiance naturels Cyor. « J’ai créé mon entreprise, il y a un an, confie ce natif de Village-Neuf. C’est notre première participation au marché mulhousien et les retours sont excellents. Pour ma société, c’est une excellente vitrine pour se faire connaître. »

Emporte-pièces pour pâtissiers

Marc-Antoine Vallori

Même verdict au chalet voisin d’Alika De Lépine, tenu par Paulina, qui propose des… emporte-pièces ainsi que des embouts de poches à douilles pour les pâtissiers. « Couples d’alsaciens, cigognes, bretzels… Nous déclinons nos objets sous toutes leurs formes. Très sincèrement, je ne pensais pas que cela fonctionnerait autant pour notre première participation : au-delà de la clientèle locale, nous avons aussi beaucoup de groupes de touristes, des Italiens, des Espagnols et des Allemands très friands de nos produits. »

Messieurs, des cadeaux en bois !

Marc-Antoine Vallori

Séduit par le chiffre officiel du million de visiteurs du marché de Noël mulhousien, Benoît Rey, tourneur sur bois de la Drôme, déjà présent aux marchés de Toulouse et de Lyon, participe pour la première fois à l’édition mulhousienne, rue de la Lanterne, longeant le temple Saint-Etienne. « Stylos, tire-bouchons, rasoirs, blaireaux… Nous proposons une vaste gamme de produits en bois fabriqués à 100% en France, autant d’idées cadeaux rien que pour les hommes… » Si le commerçant tirera un bilan global en fin d’édition, il espère « très bien travailler lors de cette dernière ligne droite avant Noël. »

Dans la place avec le CSC Porte du Miroir

Marc-Antoine Vallori

Il fallait y penser, le centre socioculturel Porte du Miroir l’a fait. 12 jeunes de 16 à 22 ans du CSC tiennent, tout au long de ce cru 2017 du marché de Noël leur stand, place des Cordiers. L’occasion pour tous de trouver leur bonheur parmi les tabliers, coussins, mugs ou badges truffés des bons mots de l’artiste mulhousien Pierre Fraenkel. L’opportunité unique pour les jeunes du CSC Porte du Miroir d’apprendre tout en finançant une prochaine escapade pédestre de dix jours.  « Nous avons ciblé 12 jeunes, engagés dans une démarche d’insertion autour de la sérigraphie, souligne Xavier Colombet, président du CSC Porte du Miroir. A charge pour eux au quotidien de tenir leur stand, leur budget, leur caisse du soir, de répondre à des objectifs en termes de chiffre d’affaires…  L’idée globale de cette démarche est de leur faire comprendre que l’on n’a rien sans rien. »

Marché de Noël de Mulhouse, jusqu’au 27 décembre. Ouvert tous les jours de 10h à 20h, sauf le dimanche 24 décembre de 10h à 18h, lundi 25 décembre fermé, mardi 26 décembre de 12h à 20h et mercredi 27 décembre fermeture à 18h.

+ d’infos sur www.noel-mulhouse.fr/ – Facebook

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR