Suivez-nous :
Louise Lefebvre, championne du monde de nage avec palmes ! | M+ Mulhouse

Louise Lefebvre, championne du monde de nage avec palmes !

20 octobre 2023 à 14h40 par 3 1794

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Espoir de la natation française, Louise Lefebvre a changé de braquet pour s’adonner à la nage avec palmes. Résultat : un titre de championne du monde pour cette Mulhousienne de 20 ans, qui vit désormais entre Nice et Antibes.

Ce n’est peut-être pas le sport le plus médiatisé, mais pas le moins agréable à regarder. La nage avec palmes souffre indéniablement d’un déficit de notoriété, au regard de la natation classique. On en veut pour preuve le titre de championne du monde remporté, fin septembre, par la Mulhousienne Louise Lefebvre, sans faire de bruit. À 20 ans, cet ancien espoir de la natation française, qui a fait toutes ses classes au Mulhouse olympic natation (MON), n’est pas dupe. « La nage avec palmes n’est peut-être pas le sport le plus médiatisé, mais j’y trouve beaucoup de plaisir. Quand j’ai gagné ce titre de championne du monde sur le 1 km bi-palmes en eau libre (Ndlr : plans d’eau, lacs, mers…) à Belgrade en Serbie, ça a été aussi inattendu qu’intense en matière d’émotions. Mes parents et mon frère étaient présents et je n’ai jamais reçu autant de messages de ma vie que ce jour-là », explique Louise Lefebvre, qui revient de loin.

« Je n’ai jamais reçu autant de messages de ma vie »

Arrivée à la natation dès l’âge de quatre ans, « comme beaucoup d’enfants pour apprendre à nager », la Mulhousienne se prend au jeu. « Au fil du temps, la natation a pris de plus en plus de place dans ma vie. À 13 ans, je tournais à deux séances quotidiennes, soit cinq à six heures par jour dans l’eau ». Les compétions et les titres s’enchaînent, les sélections en équipe de France aussi, jusqu’à… saturation. En 2020, juste avant le Covid, Louise Lefebvre décide de quitter le MON pour s’offrir une pause salvatrice dans le club voisin de Saint-Louis, avant de rejoindre, son bac S en poche (mention « Très bien »), l’Olympic Nice Natation et d’intégrer, côté études, l’EDHEC Business school pour un bachelor.

« Après deux ans à Nice et les Championnats de France 2021, j’ai dit stop ! Dans ma tête, j’avais fait le tour de la natation, mais il me fallait pratiquer un autre sport. J’ai essayé la nage avec palmes, ça m’a immédiatement plu, comme une évidence ». Licenciée au Spondyle Club Antibes depuis seulement septembre 2022, Louise Lefebvre enchaîne les performances à la vitesse grand V. « Venant de la natation classique, j’ai des bases solides, reconnaît la jeune femme. Avec les championnats d’Europe et les Jeux méditerranéens, les Championnats du monde sont ma troisième compétition internationale en 2023. J’avoue avoir été la première surprise par ce titre de championne du monde ».

« Quand on gagne, on oublie la douleur »

L’appétit venant en mangeant, la Mulhousienne ne s’interdit rien en lorgnant vers les prochaines échéances, des Championnats du monde en bassin à Belgrade en Serbie, en passant, sous réserve de qualification, par les Championnats du monde en eau libre 2024 dans la région de Marseille et les World Games, à l’horizon 2025, « l’équivalent des JO pour nous » (Ndlr : la nage à palmes, qui appartient à la Fédération française d’études et de sports sous-marins, ne fait pas partie des disciplines olympiques).

« Moi ce que j’aime, c’est avancer ! J’adore la compétition, quand on gagne on oublie la douleur et les efforts réalisés », conclut Louise Lefebvre, tête bien faite et bien pleine, qui envisage, après sa quatrième année, de poursuivre ses études par un master dans la finance, toujours sous le soleil de la Côte d’Azur. Et Mulhouse dans tout ça ? Réponse tout sourire : « C’est ma ville, j’y reviens dès que je peux, même si mon entraîneur n’est pas toujours ravi à l’idée que je manque des entraînements ! »

Discuter

4 réponses à “Louise Lefebvre, championne du monde de nage avec palmes !

  1. c’est génial! .
    sommes fiers de compter une championne du monde dans notre famille
    La persévérance dans l’effort est une qualité inestimable
    grand Bravo
    Reste désormais à se battre pour faire reconnaitre cette discipline comme épreuve olympique.
    felicitations Louise et nous sommes désormais à l’affut de nouveaux exploits
    Lili et Pierre

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR