Suivez-nous :
Le Mois du cerveau se penche sur les effets psychiques de la pandémie | M+ Mulhouse

Le Mois du cerveau se penche sur les effets psychiques de la pandémie

28 avril 2021 à 17h34 par 1 0660

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Au format 100% digital cette année, la 13e édition du Mois du cerveau se déroule du 30 avril au 28 mai et met notamment l’accent sur les effets psychiques de la pandémie. Rendez-vous sur mulhouse.fr pour suivre gratuitement les différents évènements proposés par la Ville et ses nombreux partenaires.

« Le port du masque auprès des jeunes enfants », « Covid et santé mentale », « Covid et accompagnement des personnes fragilisées »… La 13e édition du Mois du cerveau, qui se tient du 30 avril au 28 mai, met logiquement l’accent sur les effets psychiques de la pandémie de Covid-19. Après une édition 2020 annulée, cet évènement porté, depuis 2007, par un collectif d’une quarantaine d’associations et de structures et soutenu par la Ville de Mulhouse, se tient cette année au format 100 % digital, sur mulhouse.fr.

« Nous tenions vraiment à ce que le Mois du cerveau puisse se tenir cette année, même sous ce format digital inédit, souligne le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. En créant un dialogue instructif entre les malades, leurs familles, les professionnels de santé et la société en général, cet évènement est essentiel à plus d’un titre et nous devons poursuivre la belle dynamique engagée avec nos nombreux partenaires, sans qui rien ne serait possible. La crise sanitaire du Covid-19 a eu un impact néfaste sur la santé mentale des Français en général, et notamment sur celle des enfants et des adolescents. De nombreux chercheurs et spécialistes vont participer à cette édition et nous souhaitons qu’ils puissent nous aider et nous aiguiller, pour voir comment une collectivité, telle que la Ville, puisse contribuer à aider les citoyens à aller mieux. »

Lutter contre les idées reçues et la stigmatisation

Depuis ses débuts, le Mois du cerveau a pour objectif d’informer le public sur les maladies du cerveau et les recherches scientifiques sur le sujet, mais aussi de lutter contre les idées reçues et la stigmatisation des malades, afin que la maladie et le handicap ne soient pas un facteur d’exclusion et de souffrance supplémentaires. Son traditionnel programme de rencontres, conférences et évènements s’attache à aborder l’ensemble des dysfonctionnements du cerveau (cognitifs, psychiques et neurologiques) et à faire connaître les acteurs associatifs engagés dans l’accompagnement des malades et des familles.

« Le Mois du cerveau représente aussi un réseau de partenaires essentiels, que nous devons entretenir et cultiver, explique Henri Metzger, conseiller municipal délégué aux Actions de santé publique. La question de la santé mentale nous préoccupe tous actuellement, notamment les interrogations sur les effets de la crise de la Covid sur la santé psychique des jeunes et des jeunes adultes. Le Conseil local de santé mentale travaille actuellement avec l’ensemble des acteurs institutionnels et associatifs pour voir quelles nouvelles actions transversales nous pouvons mettre en place. »

Des conférences et une exposition

Après l’inauguration, en vidéo, du Mois de cerveau, par Michèle Lutz et Henri Metzger, vendredi 30 avril, l’ensemble des évènements de cette 13e édition seront à retrouver gratuitement sur le site mulhouse.fr et seront accessibles durant un mois, à partir de leur date de diffusion. À partir du 3 mai, retrouvez ainsi la conférence « Dopamine et cerveau » du docteur David Devos, proposée par France Parkinson 68, autour des nouvelles stratégies thérapeutiques contre les maladies neurodégénératives. Le 10 mai, c’est la conférence sur « L’effet des lumières bleues sur le sommeil », proposée par la MGEN avec le docteur Virginie Laurent-Gyde qui sera à suivre.

La conférence « Le port du masque auprès des jeunes enfants : quel impact sur leur développement, comment adapter les pratiques ? », proposée par l’Ermitage avec la psychologue Marie-Paule Thollon-Behar, sera diffusée à partir du 18 mai. L’UNAFAM proposera une conférence « Covid et santé mentale » avec le psychiatre Marc Grohens, à partir du 19 mai, sur comment la Covid a plus durement touché les personnes avec une pathologie psychiatrique. Le psychiatre Nicolas Franck proposera, avec l’UNAFAM, une conférence « Covid et accompagnement des personnes fragilisées », à partir du 27 mai, qui traitera des impacts de la Covid sur la santé mentale de la population.

Enfin, des artistes en situation de handicap mental, psychique ou neurologique, rassemblés au sein du collectif le Village, exposeront leurs œuvres réalisées autour du thème du voyage, du mardi 25 au vendredi 28 mai de 10h à 18h dans la salle des Adjudications de l’Hôtel de ville, place de la Réunion. Diffusée en vidéo et en streaming participatif sur la chaîne YouTube « Expo Le Village Mulhouse » et sur mulhouse.fr, cette exposition pourrait être accessible au public, selon l’évolution de la situation sanitaire.

Retrouvez le programme complet et suivez les différents évènements sur www.mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR