Suivez-nous :
Le Centre de congrès de la Société industrielle de Mulhouse est ouvert | M+ Mulhouse

Le Centre de congrès de la Société industrielle de Mulhouse est ouvert

1 décembre 2021 à 16h49 par 1 0330

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Attendu de longue date, le Centre de congrès de la Société industrielle de Mulhouse (SIM) vient d’être inauguré. Avec ses cinq espaces dont un nouvel hémicycle de 180 places de grande qualité, cet équipement vient renforcer l’attractivité du quartier de la gare et de tout le Sud-Alsace.

Créée par les grands industriels mulhousiens du XIXe siècle, la Société industrielle de Mulhouse (SIM) a écrit quelques-unes des plus belles pages de l’histoire de Mulhouse, une histoire qu’elle continue à écrire aujourd’hui, en fédérant et impulsant l’entrepreneuriat sous toutes ses formes, à Mulhouse et dans tout le Sud-Alsace.

Avec l’ouverture des nouveaux espaces de son Centre de congrès, « c’est un moment historique de l’existence de la SIM, qui est à la fois un think-tank et une usine à projets, que nous vivons aujourd’hui, a souligné son président Luc Gaillet, lors de l’inauguration des lieux, lundi 29 novembre, en présence de nombreux élus et invités. L’idée de créer un centre de conférences à la SIM a émergé au début des années 2000 et nous avons développé plusieurs versions du projet avant d’aboutir à celle-ci, qui nous a permis, en s’insérant en grande partie dans les bâtiments existants, de trouver une solution moins onéreuse. »

Un bel hémicycle de 180 places

Catherine Kohler

Conçus par le cabinet mulhousien DEA architectes, les nouveaux espaces du centre de congrès sont complémentaires des espaces existants et permettront à la SIM d’accueillir, juste à côté de la gare, des congrès nationaux et internationaux, des conférences, colloques, assemblées générales et autres évènements professionnels… Les travaux, menés par 25 entreprises entre novembre 2019 et octobre 2021, ont ainsi permis de créer un bel hémicycle de 180 places, à l’emplacement de l’ancienne salle Erasme, baptisé « Hémicycle Dollfus ».

Avec ses teintes chaudes et son mobilier en bois, ce nouvel équipement a fière allure et dispose d’une acoustique impressionnante, saluée par les premiers utilisateurs du lieu. « Nous avons pensé cet espace en hémicycle afin de favoriser les échanges, avec une attention forte à l’aspect acoustique, pour que l’on puisse se parler et s’écouter dans la sérénité, même sans micro », explique Guillaume Delemazure, architecte chez DEA. En complément de l’hémicycle, un nouveau bâtiment vitré et très lumineux de 400 m², pensé pour accueillir des réceptions, expositions et cocktails vient ramener du lien et de la cohérence entre les différents espaces. Ce bâtiment, nommé « Allée Schlumberger », est habillé en partie de tôles perforées, qui reprennent des motifs de tissage, clin d’œil à l’histoire textile mulhousienne.

« Le regard tourné vers le futur »

Catherine Kohler

Le clin d’œil se poursuit avec la dénomination des différents espaces, qui rendent hommage à cinq grandes familles de la saga industrielle mulhousienne : en plus de l’hémicycle Dollfus et de l’allée Schlumberger, le patio Mieg, l’espace Zuber et la salle Koechlin ont ainsi bénéficié d’un coup de jeune et de nouvelles décorations, comme la fresque autour de l’épopée du papier peint, signée par le collectif artistique mulhousien 2920G, qui habille désormais l’espace Zuber.

« La SIM nous invite à assumer un héritage, celui du passé industriel d’une ville qui s’est construite autour de son économie, un héritage dont nous pouvons être fiers et qui nous pousse aujourd’hui à continuer à innover dans un monde qui se transforme », souligne Jean Rottner, président de la Région Grand Est et premier adjoint au maire de Mulhouse. Pour le maire de Mulhouse, Michèle Lutz, « dans ces lieux qui ont vu défiler l’histoire de Mulhouse, la SIM se projette et prouve que son regard est délibérément tourné vers le futur. Avec ces nouveaux espaces, vous ouvrez la ville à de nouveaux évènements et à de nouveaux voyageurs, un élément d’attractivité fort pour notre ville et au-delà. »

Le coût du projet se monte à 2,4 millions d’euros HT, financés par la Collectivité européenne d’Alsace (600 000€), la Région Grand Est (500 000€), Mulhouse Alsace agglomération (450 000€), la Chambre de commerce et d’industrie Alsace Eurométropole (450 000€) et la SIM (400 000€).

+ d’infos : www.sim.asso.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR